Virgin Galactic

Virgin Galactic, un nouvel avion supersonique capable de voler à Mach 3

La firme américaine a dévoilé les premiers visuels de son avion supersonique. Un oiseau blanc 2.0 capable de battre le Concorde sur le terrain de la vitesse… et du bruit ?

C’est un fait établi : depuis plusieurs années, tous les avionneurs – ou presque – travaillent sur le retour des vols supersoniques. Parmi eux, l’inévitable Richard Branson avec Virgin Galactic. La firme américaine, filiale « tourisme spatiale » du Virgin Group a levé le voile sur son projet d’avion supersonique, proposant une poignée de visuels pour l’occasion.

→ Lire aussi : Le patron de Virgin promet le retour des vols supersoniques !

Aile delta, profil élancé, « bec » aiguisé : les similitudes avec le Concorde sont nombreuses. Mais le supersonique de Virgin pourrait dépasser Mach 3, quand le grand oiseau blanc d’Air France se contentait de voler à Mach 2. Il devrait voler à 60 000 pieds et relier Sydney à Londres en quatre heures.

Pour réaliser son projet, Virgin s’est entouré de spécialistes : Rolls-Royce pour le moteur et… La NASA pour la tech. L’idée ? Réduire le « bang », et le bruit en général, qui constituaient les critiques les plus récurrentes envers le Concorde. L’agence spatiale américaine, qui travaille elle aussi à la création d’un avion supersonique, est un allié de poids pour Virgin Galactic.

L’avion supersonique de Virgin Galactic devrait voler à 60 000 pieds et relier Sydney à Londres en quatre heures.
L’avion supersonique de Virgin Galactic devrait voler à 60 000 pieds et relier Sydney à Londres en quatre heures. Virgin Galactic

Un supersonique silencieux ?

Autre point noir, celui de la pollution. La compagnie américaine prévoit ainsi de développer un moteur alimenté par du carburant durable, sans entrer (pour le moment) dans les détails. Alimentation « propre » ou non, l’avion ne pourra transporter qu’entre 9 et 19 passagers, en business ou première, pour un tarif encore inconnu.

Pour son avion supersonique, Virgin Galactic devra répondre aux exigences de la Federal Aviation Administration, et s’adapter entre autres aux structures aéroportuaires existantes. Le groupe américain n’a pas encore avancé de dates pour la révélation du prototype ou l’estimation des premiers vols tests.

Il pourra transporter entre 9 et 19 passagers.
Il pourra transporter entre 9 et 19 passagers. Virgin Galactic

En parallèle, Virgin Galactic continue de miser sur son cœur d’activité : le tourisme spatial suborbital. Après l’inauguration de son « spaceport » dans le désert du Nouveau-Mexique, la compagnie a présenté cet été la cabine de sa navette SpaceShipTwo. Destinée à embarquer jusqu’à six touristes à 250 000 $ le billet, elle devrait effectuer son premier vol début 2021…


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store