Au Mondial de l'Auto à Paris, Infiniti a présenté le prototype très avancé de son Q60, hybride et puissant, dopé à la Formule 1.

En mars 2017, Infiniti intriguait au Salon de Genève en présentant la maquette d’une version hybride de son coupé Q60 en partenariat avec Renault Sport Formula One, autre membre du groupe Nissan. Au Mondial de l’Auto qui se tenait à Paris du 4 au 14 octobre, la marque haut-de-gamme de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi en dévoilait son prototype le plus avancé.

Infiniti Project Black S.
Infiniti Project Black S. DR

Son nom : Project Black S. Il reprend le design et la motorisation du Q60s, un V6 3L biturbo qui héberge 405 chevaux. Au véhicule thermique d’origine, les ingénieurs d’Infiniti ont ajouté la technologie électrique développée par Renault. Un groupe moteur composé de trois blocs, deux pour récupérer l’énergie produite par les gaz d’échappement, l’autre pour absorber celle produite par le freinage. La puissance passe donc à 563 chevaux et permet une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes, selon les promesses du constructeur asiatique.

Dans son communiqué, Infiniti prétend que sur le même tracé, là où le Q50 Hybrid (jusque là son hybride le plus performant) perdait 80 % de sa batterie, le Q60s Project Black S n’en consommerait que 15 % si poussé au maximum.

Infiniti Project Black S.
Infiniti Project Black S. DR

Il ne s’agit pas, pour Infiniti, de présenter un concept-car surréaliste. Si certains bruits courent sur le fait qu’une production en série serait envisagée, c’est surtout pour sa technologie et ses innovations que le Project Black S est utile au constructeur, et à son groupe. Il doit en effet servir de vitrine au passage à l’électrique de la firme japonaise, prévu pour 2021. Demain donc. 


The Good Spots Destination Japon

The good concept store A découvrir dans le concept store