Un weekend à Barcelone cet été ? Quelle bonne idée ! Pour vous simplifier la tâche lors de votre visite, The Good Life dévoile ses cinq (super) marchés favoris.

Le city-guide The Good Life consacré à Barcelone est disponible sur The Good Concept Store ! Une sélection exhaustive des spots favoris de la rédaction dans la capitale catalane, cinq dans chaque catégorie. Simple, efficace. En exclusivité, un extrait du livre, la liste de nos cinq marchés favoris.

Le quinté des marchés de The Good Life à Barcelone

1. Mercat de la Boqueria. On vous l’accorde, le « ventre » de Barcelone est truffé de touristes. Il n’en reste pas moins que la Boqueria est le marché couvert le plus ancien et le plus grand de la ville. Sous la vertigineuse charpente de la halle Sant Josep, nouvellement restaurée, toutes les victuailles du monde semblent s’être donné rendez-vous. Les gourmands-voyageurs plongent, avec délice, dans ce dédale d’étals chic et chers où les montagnes de fruits rivalisent de hauteur, où les tripes sont à l’air et où la morue est mise à dessaler. A chaque coin d’allée, des petits bars à tapas font déferler cornets de charcuteries catalanes, marées d’anchois, copeaux de bonite séchée, lamelles de pata negra et poivrons grillés ruisselants d’huile d’olive. L’incarnation d’une Barcelone hédoniste.

La Rambla, 91. El Raval.
La Rambla, 91. El Raval. Young-Ah Kim

2. Santa Caterina. On émet quelques réserves sur l’esthétique de cette halle ondulante, construite par l’agence d’architectes Miralles Tagliabue en 2005, et recouverte de mosaïques très Desigual. Pourtant, une fois passé les portes, on croisera des grand-mères avec leurs chariots de courses qui papotent dans la file d’attente de Soto, primeur de choix, pendant que leurs époux commentent le match de la veille sur le zinc du Bar Joan – cliché, mais vrai –, et que des instagrameurs de la food, bien informés, mitraillent les stands dédiés à la morue, avant de se ruer sur les huiles et les vinaigres du très chic Olis Oliva. Soit, finalement, le marché le plus vivant de la vieille ville.

Avinguda de Francesc Cambó, 16. El Born.
Avinguda de Francesc Cambó, 16. El Born. Young-Ah Kim

3. La Llibertat. D’abord, le cadre. Trônant là depuis 1888, voici l’une des halles les plus somptueuses de la ville. Ensuite, l’ambiance. Très bobo-bio, bien à l’image du quartier de Gràcia qui l’entoure. On se damnera pour les fruits secs écolos déployés sur le stand d’Estrella, on fera la queue longtemps pour espérer décrocher, chez Joan & Isabel, une volaille fermière et on se reposera de tout ça au comptoir du bar La Clau avec un godet de fino. Même les alentours, sur cette « place de la liberté » charmante, se sont mis au diapason du bon vivre, avec, ici, une épicerie fine italienne, là, un troquet sympa. En somme, un petit rêve villageois en pleine métropole.

Plaça de la Llibertat, 27. Gràcia.
Plaça de la Llibertat, 27. Gràcia. Young-Ah Kim

4. Palo Alto Market. Chaque premier week-end du mois, le marché de Palo Alto crée l’événement dans le quartier de Poblenou. La friche réhabilitée, qui abrite dans la semaine galeries, ateliers de designers et coworking, se transforme en un joyeux maelstrom de boutiques éphémères et de food-trucks bio. Les cours ombragées, qui se succèdent, sont encombrées de poussettes et les hipsters barbus dégustent leur vermouth, au son des notes de jazz ou d’electro-lounge montant des scènes en plein air. Il faut aimer les bains de foule et avaler son burger vegan, une fesse posée sur un fût de bière, moyennement quoi on fera le plein de tee-shirts, de sacs de créateurs locaux et de rencontres.

Calle dels Pellaires, 30-38. Poblenou. Tél. +34 931 596 670. www.paloaltomarket.com
Calle dels Pellaires, 30-38. Poblenou. Tél. +34 931 596 670. www.paloaltomarket.com Young-Ah Kim

5. Mercat Galvany. On pourrait facilement prendre ce bâtiment pour une église, et passer notre chemin. Edifié en 1868, sur un terrain offert par le comte Josep Castelló I Galvany, ce marché couvert est l’un des plus huppés de la cité catalane, avec ses hauts murs de briques et ses colonnades classés. Chaque étal est une épicerie fine. L’intérieur évoque une cathédrale, avec sa coupole octogonale et ses vitraux, où l’on croise certains habitants de ce quartier bourgeois de Galvany, comme ces vieilles dames bien mises, venues chercher de quoi préparer un dîner pour les amis chez Estanyol, dieu des conserves de poisson, ou chez Cristany, qui fait commerce de morue salée depuis 1926.

Carrer dels Madrazo. Sant Gervasi. www.mercatgalvany.es
Carrer dels Madrazo. Sant Gervasi. www.mercatgalvany.es Young-Ah Kim

The good concept store A découvrir dans le concept store