VIDEO : Comment les problèmes compliqués peuvent stimuler notre créativité - 15"32

L’être humain n’est jamais plus créatif que quand il doit résoudre une situation complexe. C’est la thèse que soutient Tim Harford. Dans sa causerie à TedGlobal à Londres, il s’efforce de vanter les mérites intellectuels du processus de résolution de problèmes, étape par étape. Sa devise : les problèmes complexes contribuent à stimuler notre créativité. Et ça fonctionne ! Dans ces situations, les problèmes sont les catalyseurs de notre imagination. “Regardez de près les détails les plus embarrassants et amplifiez-les !” harangue-t-il. Car c’est en se surpassant pour le régler, qu’un problème peut devenir une bénédiction. » Pour appuyer sa théorie, il prend pour exemple la création d’un album de jazz live, le plus vendu de tous les temps : le solo au piano de Keith Jarett, à l’Opéra de Cologne.

Thématiques associées