Une montre Swatch au casting du prochain James Bond

La maison suisse collabore avec l’espion le plus célèbre (un comble) de la planète. Swatch a présenté une série de six montres dont le design est inspiré par six des 25 films de la saga. Et ce n’est pas tout…

Si mourir peut attendre, pour le reste il vaut mieux être à l’heure. A l’occasion de la sortie du 25e film de la saga James Bond (Mourir peut attendre, en salle le 8 avril), Swatch sort le grand jeu. Sept montres, aux couleurs et design inspirés par les affiches de six films de la franchise britannique (disponibles depuis le 20 février) et une spécialement imaginée par Suttirat Anne Larlarb, la costumière de Mourir peut attendre.

Une Swatch au poignet d’un personnage du prochain James Bond

Si Daniel Craig, qui jouera l’agent secret britannique pour la dernière fois, restera fidèle à Omega dans Mourir peut attendre, Swatch sera bien présente à l’écran.

La marque suisse a en effet collaboré avec la costumière du film, pour créer la montre de Q, interprété par Ben Whishaw et qui fournit James Bond en armes et gadgets. Ce modèle vient d’être dévoilé et sera disponible dès le 5 mars.

Animated GIF

Il s’agit d’un modèle Skin Irony équipé d’un boîtier ultrafin en acier inoxydable brossé de 42mm, et d’un bracelet en cuir motif tartan. La montre du « M. gadgets » de l’espion le plus célèbre de la planète laisse apparaître un mécanisme décoratif (elle est animée d’un mouvement à quartz). Détail amusant, son packaging reprend le design d’un ordinateur portable. Le Q, à six heures, signe l’hommage de Swatch à ce personnage culte de la saga James Bond.

Six montres pour six films… et six acteurs !

La collection Swatch x 007 n’oublie personne. On retrouve ainsi Dr No et ses célèbres pois colorés, Au service secret de Sa Majesté et sa typo sixties et Moonraker avec sa navette spatiale. Mais aussi Le monde ne suffit pas, Permis de tuer et Casino Royale.

Les afficionados de la saga auront remarqué que Swatch a choisi six opus interprétés par les six acteurs différents qui se sont succédés dans la peau de James Bond. Pas de jaloux, même George Lazenby, qui n’a endossé le rôle qu’une seule fois (Au service secret de Sa Majesté, 1969), a le droit à sa tocante !

 


Lire aussi :

Archi : Le nouveau siège de Swatch à Bienne est un serpent de bois

Swatch x Le Louvre, troisième acte

Omega Speedmaster, objectif Lune !

Le cinéma et l’automobile, une longue et belle histoire d’amour…