Paris : une œuvre géante sur les colonnes du Palais Brongniart

Du 25 juillet au 30 août, l’ancien siège de la Bourse de Paris se pare de couleurs vives pour la première édition du Street Packing.

Ils ont eu quatre jours pour faire leurs propositions. En mai dernier, Jérôme Pernoud, le directeur de l’Ecole Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques de la Ville de Paris (EPSAA), qui forme de futurs directeurs artistiques, a annoncé à ses élèves qu’ils devaient imaginer de quoi « emballer » les 14 colonnes du Palais Brongniart.

Un délai très court, justifié par Jérôme Pernoud : « Cela permet de mettre nos étudiants en conditions réelles, face à une situation qu’ils pourront rencontrer lorsqu’ils seront en agence ». À la suite de ce court « workshop », trente élèves ont ainsi proposé 19 projets au jury de la première édition du Street Packing avec un « brief » très succinct : un rappel au passé du bâtiment, mais lié à ses nouvelles fonctions.

Animated GIF

Le Palais Brongniart est en effet devenu l’un des lieux de conférences et de salons les plus courus de la capitale – près de 400 événements chaque année – et un véritable aimant à start-ups de la fintech, jouant un rôle prépondérant dans le développement du célèbre Silicon Sentier, le nouveau nom du quartier.

Le voir de loin

Problème, les Parisiens – hors corporate – connaissent très bien l’ancienne Bourse, mais ne sont pas forcément au courant de sa nouvelle vie. Mathieu Roux, son Directeur général a donc sauté sur l’occasion d’un partenariat avec la ville et l’EPSAA pour dynamiser l’ensemble, « le voir de loin et attirer l’attention sur le bâtiment ».

Animated GIFL’application Artivive permet d’animer l’œuvre de Léa Degez

Le jury de la première édition du Street Packing, présidé par Jean-Michel Wilmotte, aidé entre autres par Armand Hadida, fondateur de l’Eclaireur et… le présentateur/photographe Nikos Aliagas, a choisi Léa Degez et ses engrenages multicolores – pour les activités de la bourse autant que l’évolution du bâtiment, tourné vers l’innovation – comme lauréate.

Les 18 autres projets sont exposés sur les grilles du Palais. Et ce n’est pas fini ! Trois de ces œuvres seront, à leur tour, installées sur les colonnes, le premier à Noël, le second l’été prochain et le troisième à une date indéterminée. En effet, selon Jérôme Pernoud, « il était trop difficile de n’en choisir qu’un seul ! ».

Street Packing
Du 25 juillet au 30 août,
Palais Brongniart, 16 Place de la Bourse (Paris 2e).
www.palaisbrongniart.com


Lire aussi :

Il est ouvert ! L’espace Voltaire de Deskopolitan en images

L’hôtel du Louvre : la nouvelle vie du premier hôtel de Paris

Créatures, un végé avec vue sur le toit des Galeries Lafayette

Jungle Break, le festival qui explore le travail autrement