Moto : E-Racer customise deux Zero Motorcycles… quelle allure !

Le préparateur italien E-Racer, spécialiste de la moto électrique, vient de présenter ses deux nouvelles créations : Edge et Rugged. Pour ça, il n’est pas parti de zéro, mais de Zero… Motorcycles, en utilisant les dernières SR/F et FXS du constructeur californien 100 % électrique.

Zero Motorcycles, en bon pionnier de la moto électrique, à l’habitude de voir ses modèles passer entre les mains des préparateurs. Dernier en date, un Italien, E-Racer, basé à Bologne, en Emilie-Romagne, la Mecque de l’automobile transalpine. Le garage, spécialisé dans l’électrique, a transformé la café racer SR/F et la compacte urbaine FXS, dans sa version supermotard quasi-militaire.

La SR/F devient l’E-Racer Edge. Les changements les plus marquants sont les feux avant, le « réservoir » et la selle. Le préparateur italien lui a donné des accents néo-rétro. Elle est aussi plus musculeuse, plus compacte. Le feu avant est réduit à une seule pièce de sept centimètres de diamètre.

De son côté, la selle est plus chic, avec un cuir brun et des coutures épaisses apparentes. Les suspensions, la direction et les freins ont été changés pour s’adapter à sa nouvelle configuration sans perdre, ni en puissance, ni en sécurité. Plus légère que l’originale, six kilos de moins, elle gagne également en agressivité, même si elle conserve la même fiche technique que la SR/F.

• Lire aussi  : « SR/F, la meilleure moto électrique du monde ! » Rencontre avec Sam Paschel, CEO de Zero Motorcycles

Une moto ou un utilitaire ?  

Pour la E-Racer Rugged, dérivée de la FXS, les Bolonais ont surligné ses prédispositions à s’adapter aux conditions extrêmes. Pensée comme une moto militaire, elle arbore un cadre en aluminium qui aurait sa place dans un jeu de Meccano.

E-racer a également ajouté du stockage supplémentaire sous la selle. Une assise plus longue que sur l’originale pour transporter jusqu’à quatre passagers, ou du matériel. En effet, le préparateur a conçu sa Rugged pour remplir des missions, notamment décharger un bateau. Fonctionnel également, l’éclairage à 360° de la moto grâce à 12 LED réparties selon une forme censée rappeler les yeux d’un rapace. On est bien loin de la bécane citadine d’origine…

 • Lire aussi : Du trail et du citadin, Zero Motorcycles présente sa line up 2020

Sur les deux modèles, un système audio délivrera au choix des fréquences graves pour être entendu au loin, ou des plus aigus, pour les dangers imminents. L’objectif ? Ne pas (trop) passer inaperçu. La discrétion, en deux-roues, peut s’avérer dangereuse…

Le pack de customisation est réversible et coûte 6000 euros en plus du prix de la moto. Réalisés sur commande, les premiers modèles seront disponibles au printemps prochain.

www.e-racer.it


Lire aussi :

Kenzo : une moto custom « samouraï » signée Death Machines of London

Moto custom : une Yamaha XSR 155 à la sauce thaïlandaise avec K-Speed

Untitled Motorcycles x Zero, une moto surpuissante au look épuré

BMW : une moto custom pour les 100 ans du Bauhaus

En images : la Moto Guzzi VX Falcone du préparateur moto Stefano Venier

Moto : Panache, préparateur entre élégance et simplicité