Passé presque inaperçu lors de son ouverture en 2016 (la faute aux attentats), le MIMA est un...
< >
3/5
Vous regardez :

Bruxelles, la culture au pluriel

Passé presque inaperçu lors de son ouverture en 2016 (la faute aux attentats), le MIMA est un nouveau musée d’arts proposant une traversée dans l’histoire de la culture 2.0. Multi-facettes, il présente une création à la croisée des genres autour des cultures numériques, urbaines (graffitis, street art), graphiques (graphisme, illustration, design), artistiques (cinéma, arts plastiques, performance, BD, tatouage, stylisme), musicales (punk-rock, électro, hip-hop, folk) et même sportives (skateboard, surf, sports extrêmes)… Installé dans une ancienne brasserie le long du canal, le musée de 1 300 m2 devrait participer à la revitalisation du quartier Molenbeek. A voir jusqu’au 31 décembre, l’exposition des artistes de Brooklyn.
www.mimamuseum.eu