Auto : les incontournables du salon de Francfort

L’IAA de Francfort, organisé tous les deux ans en alternance avec Paris, a ouvert ses portes à la presse, avant d’accueillir le public jusqu’au 22 septembre. Tour d’horizon de nos nouveautés et concept-cars favoris.

Les salons internationaux n’ont plus la côte. Le dernier Mondial de l’Auto à Paris en a fait les frais, et celui de Francfort est lui aussi déserté par de nombreux grands noms. Pas de Citroën, pas de Tesla, pas de Fiat, de Volvo, de Maserati, de Toyota, de Nissan… qui ont donc laissé le champ libre aux Allemands. Ainsi, l’IAA s’est presque transformé en salon germano-germanique.

BMW est ainsi arrivé les bras chargés de nouveautés. Il y a bien entendu le nouveau X6, présenté à Francfort sous la forme d’un concept Vantablack, la nouvelle Série 1, mais surtout le Concept 4, qui préfigure de la future Série 4. Dans la foulée d’une Série 8 éblouissante, BMW continue sa mue salvatrice avec ce coupé aux proportions audacieuses dont une calandre (très) imposante.

Animated GIF

Volkswagen a, de son côté, joué la carte de l’électrique, espérant gommer les dernières traces du « dieselgate ». La citadine ID3 a ainsi fait son apparition sur le stand VW à Francfort, avant que ses petites sœurs ne sortent de l’usine à la fin de l’automne. Mais « la » nouveauté qui a tapé dans l’œil de The Good Life c’est la version cabriolet du T-Roc. Le retour des « aérées » grand public, on adore !

Animated GIF

La Taycan… Enfin !

Le groupe Volkswagen, toujours, avec Audi, qui outre la présentation de son concept-car AI : Trail quattro au design futuriste, en a profité pour dévoiler la nouvelle A5, dont l’allure « squalesque » est encore plus prononcée que chez ses prédécesseurs, et surtout le RS 7 Sportback, entre le coupé et la berline, affuté, élégant et puissant (600 chevaux).

A l’image de BMW, Cupra ou Hyundai – dont la i10 est l’une des stars du salon – Mercedes mise sur un concept-car pour exprimer sa vision du futur de l’automobile de luxe… électrique, bien entendu. Son nom ? Vision EQS. Le constructeur allemand ne conservera que les trois dernières lettres pour étiqueter les modèles de série qui dériveront du concept, courant 2020.

Toujours chez les constructeurs allemands, Porsche a enfin dévoilé sa Taycan. Les premières livraisons de cette berline sportive, dont le constructeur allemand parle depuis plusieurs mois – il s’agit du premier véhicule électrique de la marque – devraient avoir lieu avant le passage à 2020.

Le retour du Defender 

Il est là, et bien là ! Le nouveau Land Rover Defender se dévoile enfin, après des semaines de teasing. La bête se décline en 3 et 5 portes et, même s’il reprend certaines lignes de son prédécesseur, ne verse pas dans le néo-vintage.

Animated GIF

Pire (ou mieux ?), sa silhouette se fait plus arrondie, plus moderne, et il commence sérieusement à ressembler à un Discovery, plus franchiseur. En effet, le constructeur britannique a mis en avant, sur son compte Instagram, l’aspect tout-terrain de sa nouvelle machine, testée en conditions réelles et extrêmes depuis plusieurs mois. Comme pour faire oublier que, de l’extérieur, ce Defender sauce 2020 n’a plus grand-chose d’un 4×4 baroudeur.

Enfin, Mini a présenté la Cooper SE, sa première électrique de série. Le constructeur britannique profite ainsi de la technologie développée par sa maison-mère BMW pour l’i3s. Elle embarque une toute petite batterie, pour environ 250 km d’autonomie, mais pourra se recharger en à peine 3h30. Arrivée prévue dans les concessions dès le début de l’année prochaine, autour de 32 000 €. Un futur best-seller.

IAA Francfort, 12 au 22 septembre. www.iaa.de


Aussi à Francfort :

Hyundai 45, un concept-car entre hommage et feuille de route

Cupra : le Tavascan, un concept de SUV – Coupé 100 % électrique

BMW X6 Vantablack, la voiture la plus noire de tous les temps

Honda prêt à envahir l’Europe avec sa citadine électrique