Huit ans après le concours lancé par Swatch pour trouver son architecte et cinq ans de travaux,...
< >
1/2
Vous regardez :

Archi : Le nouveau siège de Swatch à Bienne est un serpent de bois

Huit ans après le concours lancé par Swatch pour trouver son architecte et cinq ans de travaux, le nouveau siège de la marque suisse vient d’être inauguré à Bienne. L’ensemble abrite les bureaux, mais aussi la Cité du Temps constituée du musée Omega, de Planet Swatch et du Nicolas G. Hayek Conference Hall.

C’est le Pritzker Price japonais Shigeru Ban qui a été désigné pour créer ce nouveau bâtiment. La bête mesure 240 mètres de long pour 35 de large, et son point le plus haut culmine à 27 mètres. Le tout monté sur une ossature en bois, dont l’intégralité a été sourcée en Suisse (près de 2000 m3, un volume qui, Swatch l’assure, repousse en deux heures dans les forêts helvètes).

Animated GIF

Swatch mise sur une construction durable

La structure serpente sur une surface de 25 000 m², étalés sur cinq étages. Sa façade de 11 000 m² est, quant à elle, recouverte de 1770 m² de panneaux photovoltaïques. Un critère de durabilité que l’on retrouve également dans l’utilisation des eaux souterraines pour le chauffage et la climatisation, ainsi que l’utilisation de diodes électriques pour l’éclairage et la mise à disposition de vélos électriques pour les employés.

Animated GIF

A l’intérieur, qui héberge les équipes des départements Swatch Suisse et Swatch International, sous le plafond en nid d’abeille qui alterne parties opaques et parties translucides, on retrouve cinq oliviers noirs. Les arbres sont répartis dans tout le bâtiment et grimpent jusqu’au deuxième étage.

Animated GIF

Un cadre qui sort de l’ordinaire qui, on l’imagine, va inspirer les designers pour imaginer de nouvelles montres iconiques pour l’horloger suisse. On ne serait d’ailleurs pas surpris de voir débarquer une tocante qui reprendrait les lignes du nouveau siège…


Lire aussi :

Swatch x Le Louvre, troisième acte

La CITIC Tower, 528 mètres, devient la plus haute tour de Pékin

Varsovie : les plus grands architectes britanniques imaginent le futur aéroport

Archi : le premier projet de BIG en Norvège est un pont « essoré »

Pékin : L’aéroport de Daxing, imaginé par Zaha Hadid Architects est ouvert !