Des objets Apple des années 70 et 80 mis aux enchères par RR Auction

Jerrold C. Manock, ancien directeur du design produit chez Apple, vend une partie de sa collection aux enchères depuis le 5 mars sur le site de RR Auction. Au catalogue, on trouve un Apple-1 qui pourrait partir à plus de 300 000 $ !

Les amateurs de tech rétro et de design industriel vont certainement apprécier la dernière vente aux enchères lancée par RR Auction. Sur son site, la maison américaine propose une sélection de 25 objets Apple, qui datent surtout des années 70 et 80, dont certains sont signés par Steve Jobs. Pour la plupart, ils viennent de la collection personnelle de Jerry Manock, employé n°246 de l’entreprise où il a travaillé de 1977 à 1984.

C’est lui qui est à l’origine des Apple II (le premier très grand succès de la marque) et III, et des premiers Macintosh. Autrement dit, il a joué un rôle crucial dans le développement de l’entreprise et côtoyé Steve Jobs quasi-quotidiennement. Sa collection est donc à la hauteur de son importance au sein de la firme californienne.

On y trouve un contrat pour l’Apple II (estimé à 35 000 $) et un Macintosh PowerBook signés par Steve Jobs (10 000 $), une médaille Apple Hero (5000 $), un néon de 1989 du logo de la marque (2000 $), des lots de sept tee-shirts (1000 $) et quatre serviettes de plage (800 $), ou encore une Apple Watch, qui, même si elle n’est ni smart ni connectée, pourrait coûter plus cher (400 $) que celles de notre siècle.

Animated GIF

Un Apple-1 à 300 000 $ !

Mais le pièce phare de la vente ne fait pas partie de la collection de Manock. Il s’agit d’un Apple-1, le premier ordinateur de bureau produit par la firme de Cupertino en 1976 (200 exemplaires). Il est estimé à 300 000 $, mais les enchères pourraient monter beaucoup plus haut. En effet, en mai 2019, lors d’une vente aux enchères Christie’s, un autre Apple-1 est parti pour 470 000 $.

C’est dans les années 80 qu’un franchisé SoftWarehouse (une chaîne de magasins spécialisés dans l’informatique) du Michigan fait l’acquisition de cet ordinateur, aujourd’hui mis en vente par RR Auction. A l’époque, il s’agit d’un échange avec un client contre une machine IBM plus récente.

Animated GIF

Le patron expose alors sa machine dans un musée fait maison au cœur de sa boutique. Avant de la stocker. En juin dernier, l’ordinateur est complètement restauré à l’original par l’expert Corey Cohen. Ce dernier donne une note de 8/10 à l’état général de l’Apple-1 vendu par RR Auction. Testé, il a réussi à fonctionner pendant huit heures de suite.

Pour ceux qui auraient envie d’investir l’équivalent de 300 MacBook dans un ordinateur mythique de 1976, la vente aux enchères court jusqu’au 12 mars sur le site de RR Auction.


Lire aussi :

Fashion week : Apple met la mode au cœur de ses ateliers créatifs

Apple relance l’iPad, la tablette n’est pas morte !

Jonathan Ive, le discret génie d’Apple

20 ans de « Designed by Apple in California »