Ouverture : L’oscar London,
Palace « effortless » à Bloomsbury

Le temps d’un week-end à Londres, The Good Life a posé ses valises à L’oscar London, Palace « effortless » à deux pas du British Museum.

L’oscar London se niche dans ce bâtiment cossu du quartier de Bloomsbury.
L’oscar London se niche dans ce bâtiment cossu du quartier de Bloomsbury. Gregoire Gardette

L’oscar London, le chic français à Londres

À quelques pas des trésors archéologiques du British Museum et du charme intello-bohème du quartier de Bloomsbury, l’hôtel L’oscar (oui,avec un o minuscule), au cœur du quartier animé d’Holborn, a été repris cette année par Michel Reybier (La Réserve Paris, le réseau Mamma Shelter ou le Mob Hôtel à Saint-Ouen).

Pour sa première adresse à Londres, l’homme d’affaires français confirme son talent pour chahuter les codes traditionnels de l’hôtellerie. Dans l’ancien siège de l’église baptiste anglaise, bâti vers 1900 avec boiseries, moulures et cheminées sculptées, il a installé un palace de 39 chambres au confort de boudoir.

Décoré par Jacques Garcia et peuplé d’oiseaux de cristal Lalique, l’hôtel est pensé comme un hommage à Oscar Wilde.
Décoré par Jacques Garcia et peuplé d’oiseaux de cristal Lalique, l’hôtel est pensé comme un hommage à Oscar Wilde. Gregoire Gardette

Décoré par Jacques Garcia, baptisé en hommage à Oscar Wilde, l’hôtel multiplie les effets de pénombre et miroirs dans un décor de cuirs peints, sièges de velours, coussins brodés et luminaires peuplés d’oiseaux de cristal Lalique.

 

Ambiance bon enfant mais codes palace

On dîne, d’une sole ou d’un burger, sans nappe ni décorum, au restaurant théâtralisé par un bar d’onyx lumineux et un plafond de miroir orangé. La carte des vins affiche bien sûr les vins qui appartiennent à Michel Reybier, dont le champagne Jeeper (en association avec Tony Parker) et le grand cru classé de Saint-Estèphe Château Cos d’Estournel, mais on peut aussi choisir un Mouton Rotschild ou même, royalement, une demi-bouteille de château d’Yquem.

Partout, l’ambiance est bon enfant mais les codes du palace bien présents, du personnel impeccable aux sols de marbre chauffé des salles de bains, en passant par les bougies parfumées et les cocktails signature élaborés avec Roja Dove, star british de la parfumerie.

L’oscar va bientôt s’agrandir, avec en prévision une salle de gymnastique et un restaurant sous le spectaculaire décor historique d’un dôme orné de stucs et de boiseries. Nous reviendrons.


L’oscar London

2-6 Southampton Row, Londres, Royaume-Uni
A partir de 560 € (495 £) la nuit
A la carte, autour de 70 € sans les vins.

Thématiques associées

The Good Spots Destination Londres