© Roland Halbe

The Good Museum :
Montblanc nous raconte son histoire

Tout le monde ou presque connaît Montblanc, identifie son logo en forme d’étoile blanche, a reçu une plume en cadeau, en héritage ou encore s’est offert un stylo à bille, mieux adapté aux usages actuels. Peu, en revanche, savent que Montblanc est né à Hambourg. Y compris de nombreux habitants de la ville, qui ignorent aussi que les fameux stylos sont fabriqués à une dizaine de kilomètres du centre. Visite de Montblanc Haus.

La façade du Montblanc Haus faite de divers reliefs.
La façade du Montblanc Haus faite de divers reliefs. DR

C’est là, devant sa manufacture, que Montblanc a choisi d’édifier un bâtiment consacré à la marque, ouvert au public, aux fans de l’écriture comme aux simples curieux. The Good Life est parti à sa découverte.

Montblanc Haus, une plongée dans l’univers de la marque

Immersion, expérience, parcours découverte… jamais le mot musée n’est utilisé pour décrire la Montblanc Haus. Certainement afin d’éviter d’en faire une ode à la gloire de la marque ou un espace marketing qui serait riche en produits et vide en contenu. L’exercice n’est pas facile. La première impression compte. Dans un quartier périphérique, éloigné du centre, sans signe particulier, le bâtiment d’un noir d’encre fait son effet. Un écrin inspiré par le coffret d’origine des produits d’écriture.

Une panoplie des légendaires stylos de la marque de luxe.
Une panoplie des légendaires stylos de la marque de luxe. DR

Le massif alpin comme inspiration

C’est la firme espagnole Nieto -Sobejano Arquitectos, choisie à l’issue d’un appel à projets, qui a conçu ce long volume aussi noir à l’extérieur que blanc à l’intérieur. Sur sa façade : l’évocation du massif alpin qui a donné son nom à la marque. Une simplicité dans la forme qui cache, néanmoins, des volumes intérieurs complexes, rappelant la mécanique cachée à l’intérieur des stylos. Avant d’emprunter l’escalier qui mène au parcours, coup d’œil vers cette œuvre suspendue au-dessous de nos têtes, création de Marianne Guély, qui a façonné les lettres de papier d’un alphabet imaginaire, point de départ d’une incursion dans le monde de l’écriture. De toutes les écritures. 

À la tête de ce projet architectural ? La firme espagnole Nieto ­Sobejano Arquitectos.
À la tête de ce projet architectural ? La firme espagnole Nieto ­Sobejano Arquitectos. © Roland Halbe

Car c’est bien là le thème de cet espace. Rendre hommage à l’écrit, quels que soient sa forme, son importance, sa langue et ses caractères. Du graffiti au traité de paix, intime ou public, l’écrit est la preuve tangible de notre liberté de penser, de notre existence. C’est ce que raconte le film d’animation projeté en préambule de la visite. Puis les voilà, ces stylos et leur histoire, habilement scénographiés par l’atelier d’architecture français Projectiles.

À l’intérieur du Montblanc Haus.
À l’intérieur du Montblanc Haus. DR

Une histoire racontée

Des tout premiers modèles au Meisterstück, la pièce de maître inchangée depuis 1973, mais qui, auparavant, a connu diverses déclinaisons. Les premières campagnes publicitaires orchestrées par une femme visionnaire : Grete Gross, qui, dès les années 1920, a posé les bases de l’identité de Montblanc. Chaque étape de fabrication est expliquée, chaque pièce du mécanisme, démontée, de la plume en or façonnée à la main, gravée et estampillée, à la pointe en iridium polie manuellement, les tests indispensables afin de détecter le moindre défaut, tout est décrypté…  

Le parcours se conclut par une exposition temporaire, celle en cours rend hommage aux grands mécènes de l’art.
Le parcours se conclut par une exposition temporaire, celle en cours rend hommage aux grands mécènes de l’art. DR

Puis nous découvrons les éditions limitées, chefs-d’œuvre d’orfèvrerie, bijoux précieux dont on imagine à peine qu’ils puissent servir à écrire et c’est pourtant le cas ! Le parcours se conclut par une exposition temporaire, celle en cours rend hommage aux grands mécènes de l’art : Alexander von Humboldt, la reine Victoria et le prince Albert, Henry E.-Steinway… En dégustant un excellent cappuccino dans le café Mutterland installé dans la Montblanc Haus, on se dit que cette promenade à travers l’écriture, même un  peu nostalgique, donne une irrésistible envie de page blanche, sur laquelle laisser glisser sa plume… Montblanc évidemment !

Le Montblanc Haus se situe à Hambourg, en face de la manufacture de marque.
Le Montblanc Haus se situe à Hambourg, en face de la manufacture de marque. DR

4 questions à Nicolas Baretzki - CEO de Montblanc

La marque a choisi d’édifier Montblanc Haus, un bâtiment consacré à la marque. The Good Life est parti à sa découverte - The Good Life

Pourquoi avoir décidé de construire la Montblanc Haus près de la manufacture plutôt qu’au centre de Hambourg ?   

Le lieu étant consacré à la culture de l’écriture et à l’histoire de Montblanc, il nous semblait plus authentique d’être juste à côté de l’endroit où tous nos instruments d’écriture sont fabriqués. C’est un hommage au talent, à la compétence et à la passion de nos artisans et de nos ouvriers.  Nous disposions également de l’espace nécessaire pour construire une structure qui compléterait le campus de notre siège social et dont la conception incarnerait réellement l’esprit de la marque. 

En dépit de la diversification des articles Montblanc, peut-on encore affirmer que la marque est associée à l’écriture ? 

Je pense que la plupart des griffes deviennent célèbres pour une seule chose, même si elles ont une offre diversifiée. Montblanc est apparenté à son instrument d’écriture emblématique, le Meisterstück. Cela renforce le point de différenciation unique de Montblanc par rapport aux autres marques de luxe, à savoir son rôle dans l’évolution de l’écriture manuscrite et la passion continue que les gens ressentent pour nos plumes ou nos stylos à bille. 

Comment susciter la passion chez une clientèle jeune, qui n’a peut-être jamais tenu un stylo ?

Les jeunes clients du luxe nous découvrent aujourd’hui de différentes façons, qu’il s’agisse de nos montres 1858 Geosphere, de nos produits de nouvelles technologies, qui leur permettent d’être mieux connectés, ou de certains de nos modèles de maroquinerie, comme Montblanc Extreme ou Meisterstück Selection Glacier. Même si nous ne nous attendons plus à ce qu’ils soient fidèles uniquement à travers nos stylos, nous constatons malgré tout un grand enthousiasme pour nos instruments d’écriture chez les jeunes publics. Pour eux, ce n’est pas un outil fonctionnel, mais un outil d’expression de soi, de créativité. Ils ont une relation à l’écriture manuscrite complètement différente, mais elle est tout aussi significative. 

Comment envisager l’avenir, tout en protégeant l’esprit de la marque ? 

Montblanc a toujours réussi à trouver un équilibre entre l’innovation et le respect de la tradition. Nous retournons sans cesse aux archives pour être surpris par toutes
les prouesses de conception, d’artisanat et de technologie. Nous avons toujours observé les changements dans la vie de nos clients, qu’il s’agisse des progrès réalisés dans le domaine des voyages, qui nécessitaient des stylos antifuite, ou du développement, des années plus tard, de l’Augmented Paper, qui permet de numériser des notes manuscrites, ou encore des montres connectées. Il doit toujours s’agir d’innovations utiles qui ont une réelle valeur fonctionnelle. Toutes ces innovations sont une source inépuisable d’inspiration qui nous permet de maintenir cet équilibre à mesure que nous avançons vers le futur. 


Découvrir l’univers de Montblanc Haus 

> MONTBLANC HAUS. Hellgrundweg, 98 22525 Hamburg, Allemagne. Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 18h.