Monaco n’a jamais autant brillé ! Terre d’accueil du plus beau grand prix de F1 du monde fin mai, d’un très bel Open de tennis en avril, et d’un salon du véhicule électrique (EVER) début mai, qui nous intéresse pour ce numéro très particulier sur la mobilité électrique.

Vue du Monte-Carlo Beach.
Vue du Monte-Carlo Beach. DR

En balade dans les rues de Monaco, The Good Life vous propose un week-end qui vous donnera peut‑être envie d’aller y passer quelque temps, même hors saison… Si vous avez gardé votre âme d’enfant, c’est un vrai bonheur !

L’hôtel de Paris, The good Palace revisité

L’hôtel de Paris est « le » palace historique de la principauté de Monaco. Sorti de terre en 1864, il est devenu le lieu de rendez-vous de la jet-set mondiale en été. Depuis 2014, l’hôtel a engagé des travaux de rénovation par phases. La façade a été magnifiée, les chambres sont plus modernes et plus ouvertes – au total 209, dont 60 % de suites et 90 % avec balcon ou terrasse, comme la suite Princesse Grace. Il faut dire que la vue sur le casino et les voitures garées devant l’hôtel est exceptionnelle, et amusante pour tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant !

Le Sky Club de l’hôtel de Paris.
Le Sky Club de l’hôtel de Paris. DR

Les nouvelles chambres aux couleurs douces, au bois précieux et à l’esprit contemporain sont vraiment réussies et apaisantes. La plus exceptionnelle pour The Good Life ? La suite Prince Rainier III (525 m²), avec piscine privée, terrasse de 1 365 m² et vue féerique sur le port de plaisance. Côté restauration, le Louis XV d’Alain Ducasse affiche toujours 3 étoiles au Michelin et c’est amplement mérité. C’est probablement l’un des meilleurs restaurants de France.

La piscine à débordement de l’hôtel de Paris.
La piscine à débordement de l’hôtel de Paris. DR

Sinon, le Grill est toujours une adresse prisée à Monaco (menée par le chef Dominique Lory), mais c’est la venue d’EM Sherif (en libanais, la « mère de Sherif »), un groupe de restaurants libanais branchés né à Beyrouth en 2011, qui a créé l’événement. EM Sherif est un concept de restaurant traditionnel libanais très tendance qui célèbre avec raffinement la culture de ce pays si attachant. Il existe aujourd’hui 12 EM Sherif dans le monde, dont un chez Harrods, à Londres. Le dernier est né ici à Monte-Carlo.

Vue du port de Monaco.
Vue du port de Monaco. anthony-delanoix

Le Pavillon, la table étoilée de Yannick Alléno

C’est l’hôtel Hermitage qui accueille Yannick Alléno au restaurant Pavillon, en reprenant son concept parisien du Pavillon Ledoyen à Paris, dans un nouvel intérieur signé Chahan Minassian (à l’origine de grandes parties du décor de l’hôtel Crillon à Paris). La terrasse est splendide. On retrouve le comptoir gastronomique et la cuisine si alerte du chef multiétoilé, élaborée à partir de produits locaux. Une adresse devenue très vite incontournable pour les Monégasques. 

Le Pavillon, la nouvelle adresse du chef gastronomique Yannick Alléno.
Le Pavillon, la nouvelle adresse du chef gastronomique Yannick Alléno. DR

La table bouscule les codes du grand restaurant traditionnel avec plus de simplicité et moins de cérémonial. Les poissons et viandes sont accompagnés de beaux légumes méditerranéens. Pour les amateurs de desserts, je recommande particulièrement la feuillantine croustillante glacée aux fraises des bois… une tuerie !

Monte-Carlo Beach, un hameau provençal

Au bout d’une petite presqu’île, un ensemble harmonieux rouge terracotta : le Monte-Carlo Beach Hotel… Dites « le Beach ». En retrait de l’effervescence estivale de Monaco, le Beach (donc) est l’un des endroits les plus chic de toute la Côte d’Azur. Comme une villa posée sur la mer pour respirer et prendre son temps. La décoration imaginée par India Mahdavi il y a dix ans n’a pas pris une ride. Quarante chambres, un ponton pour aller se baigner et une piscine magnifique, qui attire une clientèle cosmopolite en quête d’élégance et de discrétion.

La vue depuis le Monte-Carlo Beach.
La vue depuis le Monte-Carlo Beach. DR

Parmi les 4 restaurants, La Vigie offre l’une des plus belles vues de toute la Méditerranée, avec le cap Ferrat en ligne de mire. Et, surtout, le restaurant Elsa certifié 100 % bio et pêche sauvage, qui a ouvert pour la saison 2022, avec, à sa tête, la très talentueuse chef ardéchoise de 36 ans Mélanie Serre. C’est le premier restaurant étoilé 100 % bio du guide Michelin. Et Mélanie Serre incarne une nouvelle génération de chefs conscients qu’ils ont, entre les mains, le futur de la gastronomie française. Coques et palourdes en cannelloni ou rougets au jus d’arêtes corsé, jardin de légumes et râpé de poutargue.

Elsa, le restaurant du Monte-Carlo Beach.
Elsa, le restaurant du Monte-Carlo Beach. DR

Le soir, préférez un dîner à La Vigie… Pour la vue et aussi pour sa déco très Ibiza chic. Enfin, pour vous baigner, c’est au « Beach Club » qu’il faut aller, avec sa plage privée, son ponton et ses matelas, un espace privilégié où le temps semble s’être arrêté dans les années 60… Tellement emblématique que Chanel y a organisé son défilé‑croisière 2022-2023.

Place à l’émotion chez Blue Bay

Marcel Ravin, 2 étoiles au Michelin depuis cette année, officie aux fourneaux de l’hôtel Monte-Carlo Bay (Blue Bay) depuis 2005. Ce Martiniquais est l’un des jeunes chefs les plus doués de sa génération. En 2005, il est arrivé à Monaco de Belgique « pour un projet qui partait de zéro ». Pour le Monte-Carlo Bay, un resort de 310 chambres et 20 suites, il a monté les 7 restaurants du complexe avec panache, dextérité et autorité, et sa deuxième étoile récompense un acharné du travail bien fait. Marcel Ravin propose une cuisine incroyable qui nous fait voyager avec des odeurs d’épices qui sentent bon les jardins créoles.

Le Blue Bay, restaurant de l’hôtel Monte-Carlo Bay.
Le Blue Bay, restaurant de l’hôtel Monte-Carlo Bay. DR

« Je veux créer de l’émotion et rendre les gens heureux. L’autre jour, un client japonais a choisi l’un de mes plats signature et m’a fait appeler. Il ne parlait ni français ni anglais. Il était très ému… Son ami m’a expliqué qu’il avait l’impression d’avoir un voile sur les yeux à chaque bouchée et que ma cuisine l’emmenait vers cet ailleurs qu’est le voyage. C’est un magnifique compliment. » À découvrir donc au Monte-Carlo Bay. À noter que le Blue Bay possède son propre potager en collaboration avec la start-up Terre de Monaco, fondée par Jessica Sbaraglia, créatrice de potagers biologiques urbains.

Marcel Ravin, le chef gastronomique aux fourneaux du Blue Bay.
Marcel Ravin, le chef gastronomique aux fourneaux du Blue Bay. Fabbio Galatioto / DR

Briller à la Salle des étoiles 

La salle des étoiles à Monaco est « la » grande salle de dîners-spectacles à Monaco, inaugurée par Joséphine Baker en 1970. Ainsi, tous les ans, de nombreuses stars internationales y viennent jouer un concert unique. C’est donc un événement sur la côte. L’architecture est incroyable, car la salle toute ronde semble être posée sur la mer, et elle est équipée d’un toit ouvrant… d’où les étoiles. C’est ici que se tient tous les ans le fameux Bal de la rose ! Les plus grands ont chanté ici : Charles Aznavour, Paul Anka, Joe Cocker, Stevie Wonder, Shirley Bassey, Tina Turner, Elton John… 

La spectaculaire Salle des Étoiles.
La spectaculaire Salle des Étoiles. DR

Cet été, le programme était encore au niveau, notamment avec un concert exceptionnel de James Blunt qui a mis le feu à Monte-Carlo avec ses belles mélodies finement ciselées et sa voix si particulière. Si vous vous sentez chauds après le spectacle, le Jimmy’z Monte-Carlo est juste en dessous… une belle façon de terminer la soirée. 

> Retrouvez, sur Spotify, la playlist spécial James Blunt, qui est venu à Monaco en juillet y donner un concert unique.