© Hélène Hadjiyianni

Miraval Studios :
Renaissance d'un studio mythique

C'est la nouvelle qui a fait vibrer le mur du son : Brad Pitt et Damien Quintard relancent ces jours-ci le mythique Studio d'enregistrement Miraval, créé par Jacques Loussier en 1977 et sis dans le Var, pour la plus grande excitation des artistes du monde entier. The Good Life fait le point.

Miraval Studios lance une offre ambitieuse : celle de faire renaître le mythique studio d’enregistrement, avec tous les moyens à la pointe de la technologie du moment.
Miraval Studios lance une offre ambitieuse : celle de faire renaître le mythique studio d’enregistrement, avec tous les moyens à la pointe de la technologie du moment. © Mathieu Spadaro

La renaissance d’un mythe. Né en 1977 des réflexions du pianiste et compositeur Jacques Loussier, le Studio Miraval, qui ne devait servir qu’à son usage personnel, évoluait rapidement vers un projet plus ambitieux : celui d’un studio d’enregistrement ultra moderne, qui aura accueilli, au fil des décennies, les plus grands. Pink Floyd, AC/DC, The Cure, Indochine, Sade ou encore Telephone séjournaient ici, au milieu des vignes provençales, coupés du monde pour créer et enregistrer.

Fermé depuis près de vingt ans, le Studio Miraval -désormais Miraval Studios- renaît sous l’impulsion d’un duo pour le moins détonnant : Brad Pitt et Damien Quintard, producteur français lauréat d’un Emmy Award.

Un an de travaux a permis d’intégrer au studio les dernières technologies audio et acoustiques (le matériel vintage et original, comme la console SSL 4000, partage désormais l’espace avec une console unique, hybride analogique/digitale, imaginée par Damien Quintard et Brad Pitt et dénommée The Spaceship, et qui fait face à un impressionnant canapé réédité par Benjamin Paulin) avec la volonté de faire renaître la légende, et l’ambition de transformer les lieux en maison de production moderne et internationale, allant jusqu’à toucher du doigt la production et le montage de films. Première artiste en date à retrouver le confort des studios du Var : Sade, excusez du peu, qui y enregistrait son nouvel opus trente ans après l’enregistrement de ses deux albums mythiques Stronger than Pride et Promise, selon une révélation du magazine Billboard.

La Control Room, vue de la Live Room.
La Control Room, vue de la Live Room. © Mathieu Spadaro

Cabines d’enregistrement, de montage son et vidéo, mezzanine faite d’espace de vie pour les résidents, suites localisées dans la tour studio et dessinées par Brad Pitt, restauration bio, piscine, Control Room (régie) de 100m2 -la nouvelle référence mondiale du format de musique immersif Dolby Atmos Music-, pré-mixage pour cinéma et télévision, études d’acoustique pour un contrôle des ondes sonore à la pointe, pour un son sans coloration ni distorsion, Live Room de 320m2… Les moyens déployés sont colossaux pour faire renaître le studio prodige du son. « Miraval est d’un héritage riche et nous ne voulions rien faire tant que nous n’étions pas certains de faire quelque chose de spécial » affirmait Brad Pitt au magazine Billboard. «En tant qu’ingénieur français, Miraval est le Saint Graal. Miraval fait partie de ces studios légendaires et emblématiques. Mais ce n’est que lorsque je suis arrivé à Miraval que j’ai compris à quel point ses racines étaient profondes.» renchérissait Damien Quintard. Le son a de beaux jours devant lui.


Plus d’informations sur le site de Miraval Studios

Thématiques associées