DR

Coworking :
Kwerk Saint-Honoré, une nouvelle adresse spectaculaire

Le groupe spécialiste du coworking bien-être vient d’inaugurer sa quatrième adresse à Paris, baptisée Kwerk Saint-Honoré, toujours dans le fameux « Quartier central des affaires » (QCA) de Paris, au 18 rue de Courcelles dans le 8e arrondissement.

Kwerk, comme son nom l’indique, un dérivé de « quirky » qui signifie bizarre en français, est l’un des acteurs les plus atypiques sur le marché du coworking. Si bien qu’en 2018, le groupe fondé par le designer Albert Angel et son compagnon Lawrence Knights, convoquait la presse pour annoncer qu’il ne faisait plus du coworking mais du Wellworking. De la sémantique, certes, mais surtout un moyen de se différencier sur ce marché en pleine expansion en mettant l’accent sur le bien-être au travail. Un concept qui continue de se décliner, toujours dans « Quartier central des affaires » (QCA) parisien, avec Kwerk Saint-Honoré.

Annoncée pour le printemps 2020, l’ouverture de la quatrième adresse du groupe, a finalement, pandémie oblige, eu lieu cette année. Installé dans un bâtiment contemporain tout de verre et d’aluminium qui contraste avec les Haussmanniens voisins, Kwerk Saint-Honoré aura nécessité un investissement travaux de 10 millions d’euros. Avec, en point d’orgue, une canopée en bambou dans le lobby – oui, oui, comme un hôtel ! – dont la fabrication a demandé 640 heures et 8000 heures pour son installation !

Kwerk Saint-Honoré, 18 rue de Courcelles (Paris 8e).
Kwerk Saint-Honoré, 18 rue de Courcelles (Paris 8e). DR

C’est ça la patte Kwerk : du haut-de-gamme, du sur-mesure, du design léché… Ainsi, un forfait « Suites et étages privatifs sur-mesure » propose aux clients de l’espace Saint-Honoré de choisir un bureau entre 10 et 400 m² et de l’aménager et le décorer avec l’aide du Studio Albert Angel en piochant dans le mobilier Kwerk mais aussi chez Poltrona Frau, Cappellini, MOOOI…

www.kwerk.fr
www.kwerk.fr DR

Mais les 6000 m² du Kwerk Saint-Honoré n’abritent pas que des bureaux. Comme c’est de coutume dans les espaces d’Angel et Knights, on trouve donc 550 m² dédiés au Wellworking : 2 salles de cours collectifs (yoga, boxe, Pilates), 1 salle de cardio équipée en Technogym et une salle de massages et méditation. Tout en haut, un rooftop de 300 m² offre une vue imprenable sur la Tour Eiffel aux membres Kwerk.

Des membres et leurs invités qui seront les seuls à profiter de la grande nouveauté apportée par le Kwerk Saint-Honoré, Dana, un restaurant de 90 couverts orchestré par la cheffe Alessandra Montagne-Gomes, où l’on sert des plats d’inspiration méditerranéenne et locavores.

S’ils n’ont pas le talent en cuisine d’Alessandra Montagne-Gomes, la recette du Wellworking selon les deux fondateurs de Kwerk semble fonctionner : Kwerk Saint-Honoré était plein à 85 % avant même son inauguration, malgré un tarif relativement élevé, qui débute à partir de 1800 € par poste. Well done !


Thématiques associées