Foster + Partners

New York :
Un building 100 % « écolo » signé Foster + Partners

Foster + Partners vient de présenter son nouveau méga-projet à New York : une tour de 423 mètres alimentée en énergie électrique pour accueillir les salariés de la JPMorgan Chase.

Norman Foster, même occupé à imaginer une expo consacrée à l’automobile au Guggenheim Bilbao, a trouvé le temps (avec ses équipes de Londres et New York) d’imaginer le futur siège de la JPMorgan Chase : une tour gigantesque et « écolo » qui verra le jour dans quelques années – le cabinet Foster + Partners n’a pas donné de date de complétion – au 270 Park Avenue, en plein cœur de Manhattan.

Baptisée 270 Park, la tour prévoit d’étendre ses 60 étages sur 423 mètres de haut. Son design pyramidal est relativement classique, à l’imagine des buildings de ce quartier très « business is business », malgré des accents néo-Art déco, mais elle promet de détonner par sa construction et son fonctionnement.

New York un building 100 % électrique signé Foster Partners - the good life

D’abord, Foster + Partners assure que « 97 % des matériaux utilisés sont recyclés, réutilisés ou upcyclés à partir de la démolition de l’ancienne tour ». Le studio ajoute que le système de traitement et de stockage de l’eau permet d’en réutiliser une partie et donc de réaliser des économies d’eau de 40 %. Enfin, des capteurs reliés à une intelligence artificielle pourront, à coup de « machine learning », prédire et adapter les besoins de la tour en énergie.

Une énergie « all-electric » que le 270 Park va puiser, dans son intégralité, à la centrale hydroélectrique de l’Etat de New York. Le triple-vitrage et des volets automatiques évitent le gaspillage d’air conditionné et de chauffage et, c’est inévitable depuis plusieurs années, des terrasses végétalisées parsèment l’ensemble qui abritera 14 000 salariés, contre 3500 pour le siège actuel de la banque, sorti de terre dans les années 50.

New York un building 100 % électrique signé Foster Partners - the good life

La Skyline de Manhattan évolue encore, succombant à la tentation du « toujours plus haut ». Néanmoins, les sujets d’écologie et de bien-être au bureau semblent désormais entrer (un peu) en compte. Celui de la durabilité, notamment par le caractère modulable et évolutif des bureaux également. Ainsi, 270 Park sera constituée de 232 000 m² de bureaux et espaces collaboratifs flexibles. Le « nouveau normal » ?


Thématiques associées