DR

Hôtel Dandy :
une adresse pour gentlemen par Michael Malapert

Dotée d'un restaurant et d'un spa, cette adresse confidentielle à deux pas des Halles signe le comeback de l'architecte d'intérieur Michael Malapert sur la scène hôtelière parisienne.

Michael Malapert est de retour. Après avoir signé pré-Covid quelques unes des adresses les plus en vogue de la capitale (hôtel Chouchou, restaurant Mon Coco), l’architecte d’intérieur reprend les codes qui ont fait son succès pour l’hôtel Dandy.

Velours, laiton, arrondis, transparence… L’hôtel Dandy, 36 chambres, est un cocon tout confort niché dans une rue bien connue de Paris. C’est en effet en plein cœur de la rue Saint-Denis, avoisinant un « love hôtel », que s’est installé le Dandy, presque comme un pied de nez à la réputation de cette artère du centre de Paris.

Se jouer des codes

Une visite au Dandy vous entraine en premier lieu à travers sa terrasse, puis son restaurant. Ici on retrouve, au déjeuner et au dîner, une carte éclectique et abordable qui manque cependant de ligne directrice. On s’y sustente ainsi d’un houmous au curcuma, d’un bowl au quinoa ou encore d’une entrecôte en Tagliatta ou d’une blanquette de veau.

Michael Malapert a imaginé l’hôtel Dandy avec comme introduction son restaurant. Au fond de l’image : le lobby.
Michael Malapert a imaginé l’hôtel Dandy avec comme introduction son restaurant. Au fond de l’image : le lobby. DR

En arrière-plan de cette Dandy Kitchen, en suivant le tracé d’une mosaïque mouchetée, l’hôtel s’ouvre via son lobby. Le check-in se fera au centre de la pièce, autour d’un kiosque idée cinéma vintage avec sa coque en alu gondolé, ses lampions et ses lourds rideaux de velours, si vous ne l’avez pas déjà effectué en ligne comme vous le proposera un e-mail à quelques jours du début de votre séjour.

On s’envole ensuite dans les étages où l’on trouve sa chambre parmi le dédale de couloirs aux allures de galerie, parsemé d’œuvres chinées, photographies, peintures ou art abstrait.

Le Dandy selon Michael Malapert

Dans la chambre, enfin, le « dandy » prend toute sa dimension. Avec pour dominante un bleu canard royal, celle-ci se pare de teintes ocre sur ses rideaux auxquelles répondent le laiton des appliques et les veines du bois dans lequel ont été façonnés les portes ainsi que le mur qui abrite le bar et l’espace télévision. Un imprimé style Arts & Craft ponctue la tête de lit et quelques alcôves, prolongeant ainsi l’effet mix and match adopté dans le restaurant et le lobby, franchement pas avares en mélanges de couleurs et de matières.

Les têtes de lit et penderies sont signées Roche Bobois.
Les têtes de lit et penderies sont signées Roche Bobois. DR

Enfin, l’hôtel Dandy abrite également un spa où l’on peut s’offrir un massage en solo, une séance de relaxation ou une remise en beauté à toute heure. Deux saunas et un jacuzzi étayent l’offre wellness de l’adresse, pour chouchouter les dandy (et les autres), qu’ils résident ou non à l’hôtel.

Michael Malapert a imaginé l’espace spa dans un colorama plus sombre que le reste de l’hôtel.
Michael Malapert a imaginé l’espace spa dans un colorama plus sombre que le reste de l’hôtel. DR

Hôtel Dandy
86 Rue Saint-Denis, 75001 Paris
Réservations

Thématiques associées