The Good Dads, ces héros

The Good Dads avec Stokke : Édouard Dumond, designer voyageur

Pour ce nouvel épisode de The Good Dads, la série de The Good Life et Stokke qui part à la rencontre de ces super-papas qui jonglent entre vie perso et vie pro avec brio, on a fait la connaissance d’Édouard Dumond, designer et voyageur.

C’est à Guainville, petite bourgade nichée au milieu des champs à 1h de la gare Saint-Lazare, que nous avons rendez-vous. C’est là que notre good dad Édouard, sa compagne Marie Courroy, qui est la fondatrice de la marque de prêt-à-porter Mode Trotter, leur petite fille de 2 ans et demi Java et leur petit dernier, Robinson, ont posé leurs valises… en tout cas, pour le moment. Découverte des produits de la marque Stokke dans le quotidien de cette famille.

Edouard, Marie, Java et Robinson partagent un moment autour de la table conçue par Edouard
Edouard, Marie, Java et Robinson partagent un moment autour de la table conçue par Edouard

Dans la maison baignée de lumière encore en travaux, on remarque les petits détails déco pointus mais toujours chaleureux que le couple, féru de voyages, a rapporté dans ses valises, ainsi que la superbe table à manger qui trône dans la cuisine, conçue par Édouard. Il raconte : «J’ai arrêté mes études de droit pour voyager, et je travaillais dans le bâtiment pour financer mes voyages». C’est à ce moment là que ce fan d’architecture moderniste américaine découvre les possibilités des matériaux. Il commence à designer son propre mobilier. Il vient d’ailleurs de lancer sa marque, qui porte le même nom que son créateur.

Comment ça se passe, être papa, quand on est à son compte ?

Pour Édouard, qui a son atelier attenant à la maison, pas toujours facile de séparer vie professionnelle et personnelle. « Quand on travaille depuis la maison, on a toujours les enfants en tête la journée et le travail en tête le soir ». C’est pour ça que pour Edouard, les voyages, c’est ce qui permet de sortir déconnecté des projets et de se reconnecter pleinement à sa vie de famille : « c’est dans ces moments-là qu’on peut complètement sortir du quotidien, des travaux ; cela permet d’être 100% focus sur les enfants et ça c’est génial ».

Java utilise la sibling board lorsqu’elle est fatiguée de marcher pendant les longues balades, faisant face à Robinson.
Java utilise la sibling board lorsqu’elle est fatiguée de marcher pendant les longues balades, faisant face à Robinson.

Et d’ailleurs, la mobilité, avec des enfants et Stokke, ça se passe comment ?

« Depuis le début, ils ont toujours bougé avec nous. Ils dorment partout, ils sont habitués. Ça demande juste un peu plus d’organisation ». Au quotidien, la poussette Stocke Xplory X est leur plus grande alliée. « On vit à la campagne, et même sur les gros chemins de terre autour de la maison, elle reste hyper stable. On va partout avec, c’est une poussette tout-terrain ! ». La même poussette a d’abord servi à Java, et est maintenant devenue celle où Édouard installe Robinson pour se promener dans la campagne. « En 2 ans et demi, elle n’a pas bougé, elle est comme neuve. » approuve le designer.

La poussette Stokke évolue avec les enfants : « on avait la nacelle quand Robinson était plus petit. Comme elle est hyper spacieuse, quand on allait diner chez des copains, ça évitait de se trimballer avec un lit bébé ». Aujourd’hui, plus besoin de nacelle, et en réalité, la même poussette sert aux deux enfants. Dans les longues balades, Java, qui n’utilise plus de poussette, peut toujours se reposer, lorsqu’elle est fatiguée, sur la sibling board (qu’elle appelle “le skateboard”), qui lui permet aussi d’être pile à la hauteur du regard de son petit frère. « Nous, ça nous évite de la porter, et elle, ça lui permet d’avoir un filet de sécurité si elle a un coup de mou » nous explique Édouard.

Java sur sa chaise Tripp Trapp
Java sur sa chaise Tripp Trapp

Des produits Stokke pensés pour grandir avec les enfants

Autre produit plébiscité par le couple : les chaises TrippTrapp. Java et Robinson ont chacun leur chaise. « On les utilise depuis la naissance. Les premiers mois, on utilisait le newborn set, qui est comme un transat. Ça permettait à Robinson d’être installé à notre hauteur ». Java, elle, s’assoit fièrement sur sa chaise, qui s’adapte à sa taille et lui permet de manger « comme une grande ». Une manière de se retrouver ensemble, autour de la table, à tous les âges. « Elles sont vraiment super, on les adore ».

Même constat pour les lits Sleepi de la marque Stokke, qui s’adaptent à la taille des enfants au fur et à mesure qu’ils grandissent, que Marie et Édouard ont choisi d’abord en vert menthe pour Java, puis en bois naturel pour Robinson.

« Les matériaux sont de qualité, les produits sont toujours bien pensés ; c’est solide, modulable et joli ». Venant d’un designer, ce sont de beaux compliments !

Java et Robinson dorment côte à côte, chacun dans leur lit Sleepi de la marque Stokke. // Java nous montre ses doudous préférés
Java et Robinson dorment côte à côte, chacun dans leur lit Sleepi de la marque Stokke. // Java nous montre ses doudous préférés

En parlant de voyages, quels sont les prochains projets ?

« On aimerait bien aller vivre au soleil, près de la mer quand les travaux seront finis ». Peut-être Lisbonne ? « C’est important aussi que les enfants apprennent d’autres langues ». Pas de doute, Java et Robinson deviendront de futurs globe-trotters, comme leurs parents !

En attendant le grand départ, une boutique Mode Trotter doit voir le jour très bientôt rue Montmartre, dans le 2e arrondissement de Paris. On y retrouvera les créations de Marie, et bien sûr, les lampes d’Édouard. L’ouverture de son site web www.edouarddumond.com est prévue pour début mai.

Retrouvez l’Instagram d’Edouard Dumond ainsi que celui de Marie Courroy.

On souhaite boa sorte* à Marie et Édouard pour les lancements de leurs prochains projets !

—–
*bonne chance

Les recommandations design d'Edouard Dumond

  • La Galerie kreo (Paris) – 31 rue Dauphine, 75006 Paris
  • Le showroom Triode (Paris) – 28 rue de la Jacob, 75006 Paris
  • La galerie Amélie Maison d’art (Paris) – 18 rue Séguier, 75006 Paris
  • La galerie MANIERA (Bruxelles) – Place de la Justice 27 – 28, 1000 Brussels
  • Instagram Apartamento