Giovanna Castelli

Auto :
le nouveau Grecale expliqué par la team Maserati

Après avoir levé le voile sur un modèle exclusif du tout nouveau Maserati Grecale, personnalisé par le programme de customisation Fuoriserie, The Good Life a rencontré les équipes du mythique constructeur au trident à Milan pour faire le point sur son dernier SUV compact.

Les martiens auraient réclamé un exemplaire personnalisé du Maserati Grecale, le dernier SUV compact présenté par la marque au trident. Habitué aux défis et aux commandes sur mesure, le constructeur s’est donc servi de son programme de customisation Fuoriserie pour concevoir un exemplaire exclusif du Grecale.

En résulte un véhicule spacieux (et spatial) qui affiche un coloris Galactic Orange, clin d’œil à la surface de la planète Mars, équipé d’une sellerie spécifique dans l’habitacle et d’une projection de constellations sur son toit panoramique, révélé lors d’une soirée milanaise endimanchée aux inspirations intergalactiques. Encore un brillant coup de marketing comme la célèbre marque de Modène sait l’orchestrer.

Auto le nouveau Grecale expliqué par la team Maserati - the good life

 

Le lendemain, par une matinée ensoleillée, en plein cœur de SouPra (pour South of Fondazione Prada, ce quartier au sud de Porta Romana, aux confins de Milan ), la dream team à l’origine du Grecale, accueillait The Good Life pour faire le point sur le nouvel arrivé chez la mythique marque au trident.

Le deuxième SUV signé par la famille Maserati doit son nom à ce vent méditerranéen de nord-est. Selon Francesco Tonon, Head of Product Planning pour la marque, il serait : « juste en dessous du Levante, le premier SUV Maserati. Le Grecale se veut plus féminin et pensé pour les familles. Un facteur très important car il a été conçu avec l’objectif de séduire un nouveau segment d’acquéreurs. Il s’agit aussi d’un produit global, destiné à la fois aux marchés européen américain, et asiatique ».

Versatilité, luxe, innovation et performance sont les 4 piliers du Maserati Grecale

Le design étant partie intégrante du constructeur, ce véhicule est un exemple réussi de l’élégance et du luxe à l’italienne. Comme l’explique Klaus Busse, le designer phare à la tête du département design : « ce que nous avions commencé avec notre concept car MC20, nous l’avons continué avec le Maserati Grecale, notamment pour le devant de la voiture, bas et fuselé, un look sophistiqué propre à notre ADN qui se propage jusqu’aux phares. L’interaction entre le volume central et extérieur crée ces surfaces qui rendent l’allure Maserati unique dans le monde. Net et pur, le Grecale a été dessiné pour durer, sans trop de décorations ou de lumières non nécessaires. Nous imaginons des voitures qu’on aura envie de conduire pendant des années, comme celles de James Bond. On prend un soin particulier à mettre certains détails en valeur. Je pense par exemple aux roues, qui s’inspirent du trident. ». Symbole distinctif d’une Maserati, on ne pourrait pas les placer sur n’importe quelle voiture…

Avec le SUV Grecale Maserati frappe un grand coup - the good life

Vous avez dit connectivity & security ?

En termes d’innovation, c’est MIA (Maserati Intelligent Assistance) qui assure le confort à bord. Ana Paola Reginatto, Global Head of e-Mobility pour la marque en est certaine, « la connectivité consiste à plonger le véhicule au cœur de l’écosystème technologique dont le conducteur se sert quotidiennement (smartphones et tablettes, Alexa, Google Home). Avec Maserati Grecale notre souhait était de rencontrer tous ses besoins ».

Ainsi via une appli on contrôle le véhicule, allume les phares et le moteur, vérifie le niveau du carburant ou lance la clim. Tout est pensé pour qu’on soit le plus confortable possible dès qu’on s’y approche : « avec Alexa, on peut même demander à ce que le portail de chez soi s’ouvre automatiquement ! » se réjouit Ana Paola.

Avec le SUV Grecale Maserati frappe un grand coup - the good life

Sur la route, on a aussi la possibilité de vérifier la météo ou de chercher un poste de stationnement à la destination. « L’idée est que le conducteur puisse profiter au maximum de ce qu’on appelle la Maserati expérience » continue Ana Paola, avant de conclure que « la connectivité est également un atout en matière de sécurité grâce à un bouton d’urgence que l’on peut déclencher à tout moment en cas de danger ».

Parole du Parrain

« Notre mission était de créer un produit remarquable dans le secteur du luxe en termes de performances. Nous avons alors réanalysé tout ce qui avait été fait chez Maserati jusqu’à présent et décidé d’améliorer chaque moindre détail afin d’attendre les plus hauts niveaux d’exigence » affirme Ettore Dezza, ingénieur Head of Sport Cars Segment, surnommé « The Grecale Godfather » par ses collègues.

« Nous avons commencé par l’architecture intérieur, en donnant plus d’espace à l’habitacle, en facilitant l’accès au véhicule. Puis nous avons ajouté quelques fonctionnalités comme les suspensions pneumatiques (optionnelles sur les versions Modena et GT) et revu les détails ergonomiques pour améliorer l’isolation, le sound system et les performances du moteur. Nous sommes réputés pour notre capacité à fournir une grande performance tout en minimisant notre impact sur l’environnement. Le niveau d’émission du Grecale est meilleur que celui qu’on peut trouver chez la concurrence sur le segment ».

Auto le nouveau Grecale expliqué par la team Maserati - the good life

Et demain ?

« Le Vehicle domain control module (VDCM) est un pas important vers le futur. Il s’agit d’un « maître d’hôtel » qui fait le lien entre le conducteur, la voiture et l’environnement extérieur et facilite la réactivité des actions du véhicule en termes d’accélération latérale et verticale » explique Ettore Dezza. « Last but not least, contrairement à la plupart de nos compétiteurs, nous avons choisi de produire ce module de contrôle en interne et cela pour instiller tout l’ADN Maserati à nos toutes voitures. Il est aussi le cerveau central du Folgore, la version électrique de notre SUV compact ».

Un gros travail assuré par une Control Team basée à Modène. En attendant le Folgore, version électrique du Grecale dont la commercialisation est prévue pour 2023, il ne reste qu’à faire un petit tour dans la campagne milanaise…


Thématiques associées