burgers-never-say-die-gilles-mingasson

City-guide :
Nos 6 restos favoris à Los Angeles

The Good Life vous donne les clés des restos qui font bouger Los Angeles, entre passages obligés et adresses plus confidentielles.

De Culver City à Hollywood, voici nos restos incontournables à Los Angeles.

Les restos de The Good Life à Los Angeles :

Clark Street Diner, diner. Diner historique du quartier d’Hollywood, le 101 Coffee Shop devint célèbre lorsque le duo d’acteurs Vince Vaughn et Jon Favreau tournèrent ici quelques scènes culte du film Swingers. Mais l’adresse aux tables en Formica et fauteuils en Skaï dut se résoudre à mettre la clé sous la porte au début de la crise du Covid. Rouvert fin 2021, l’endroit a conservé l’enseigne du 101 sur sa façade, décroché quelques photos aux murs, mais sert toujours pancakes, œufs Bénédicte et milkshakes. Zack Hall, boulanger de métier, a revu les recettes à sa manière et ajouté une sélection de pâtisseries et tartes (banana cream en favori) à se damner. 6145 Franklin Avenue, Hollywood. clarkstreetbakery.com

Burgers Never Say Die, burgers. Dans la catégorie burgers, cette enseigne du quartier de Silver Lake vaut son pesant d’or. Shawn Nee s’est fait connaître avec une série de burgers préparés dans son jardin et vendus lors d’événements privés. Sa recette miracle : un smash burger – un steak écrasé sur sa plaque de cuisson au goût ultrasavoureux – au jus de pickles et de doux ketchup, enveloppé dans une simple feuille de papier. Le garçon décide d’ouvrir son premier restaurant en 2018 exclusivement à emporter. Les Angelenos traversent la ville pour y déjeuner, la tradition voulant que chaque client ouvre le coffre de son véhicule, y pose le menu et déguste. 2388 Glendale Boulevard, Silver Lake.

Manuela, en mode date. Dans l’Arts District, la galerie d’art Hauser & Wirth abrite dans sa cour intérieure un restaurant peuplé d’œuvres d’art, idéal pour roucouler à deux. Au comptoir, en salle ou sur la terrasse arborée, on savoure la cuisine du chef local, Kris Tominaga, dans un esprit californien (huîtres, poisson grillé, poulet au citron, légumes du marché…) équilibré. En partant, il faut passer une tête dans le potager du chef, là où les herbes poussent et où gloussent les plus belles poulettes de la ville, jeter un œil aux expos en cours (gratuites) et finir par un tour à la librairie de beaux livres.

907 East 3rd Street, Arts District. manuela-la.com – Nos 6 restos favoris à Los Angeles
907 East 3rd Street, Arts District. manuela-la.com – Nos 6 restos favoris à Los Angeles DR

Vespertine, experimental. À Culver City, le charismatique chef Jordan Kahn invite dans une tour futuriste pour une expérience culinaire unique au monde. En tablier noir, le chef organise un menu en 18 plats, où l’on savoure chips d’algues, cookie aux mûres et fleurs sauvages, feuilles de bougainvillier au raifort… et autres surprises, toutes présentées dans d’audacieux et parfois déroutants dressages. L’expérience – trois heures – fait passer d’une terrasse à un salon au noir glamour et se termine sur les bancs d’un jardin design. À quelques mètres du restaurant gastronomique, Kahn tient également Destroyer, une cantine parfaite au déjeuner au menu inspiré des fermentations et autres émulsions végétales. 3599 Hayden Avenue, Culver City. vespertine.la

Gigi’s, tendance. Dans un Media District en pleine ébullition – ont éclos tour à tour le magasin de mode Just One Eye, Tartine et le coffee-shop et concept-store alimentaire Sightglass Coffee –, ce restaurant a ouvert pendant la pandémie. Déclinaison californienne du bistrot à la française, l’endroit se pare d’un décor fabuleux autour d’un bar central posé sur un sol en damier, des tables en velours vert forêt, l’ensemble enveloppé des fresques de la peintre Andie Dinkin. Covid oblige, la maison sert exclusivement en extérieur, et sort les nappes blanches pour accueillir une clientèle du monde de la mode, des médias et des arts. Au menu, un concentré de rétro parisien avec cocktail crevettes, escargots, steak tartare, moules et poulet rôti bons sous tous rapports.

904 North Sycamore Avenue, Hollywood. gigis.la – Nos 6 restos favoris à Los Angeles
904 North Sycamore Avenue, Hollywood. gigis.la – Nos 6 restos favoris à Los Angeles DR

The Tower Bar and Restaurant, grand chic. Le restaurant du légendaire Sunset Tower Hotel est le spot préféré des stars d’Hollywood et des familles hype, ravis de venir dîner dans l’ancien appartement du célèbre gangster Bugsy Siegel. Très chic, la maison interdit les photos pour préserver le charme du lieu. À la carte italo‑franco‑californienne, les habitués commandent les tacos de homard, le filet mignon ou le Tower burger de viande ou végan. Au bar, avec pour voisin Sean Penn ou Jack Nicholson, se dégustent des cocktails imaginés par la maître d’hôtel Gabé Doppelt, ancienne bras droit d’Anna Wintour… 8358 Sunset Boulevard, West Hollywood. sunsettowerhotel.com

Comment choisir/réserver son restaurant à Los Angeles ?

Pour sélectionner le meilleur restaurant, les Angelenos ont à leur disposition plusieurs sites références, dont The Infatuation et LA Eater parmi les plus populaires. Le Los Angeles Times, ses chroniques et son classement annuel des 101 tables est une bible pour qui cherche l’adresse du moment. Enfin, dans la catégorie food truck, il faut télécharger les applications Roaming Hunger ou Streetfoodfinder qui listent les camions de sortie. Pour réserver, pas la peine d’appeler. À L.A., la règle est simple : se rendre sur le site Internet du lieu sélectionné qui renvoie vers les deux principales plates‑formes de réservation Opentable et Resy. Les locaux réservent très en amont, jusqu’à 2 ou 3 semaines pour les tables à la mode. Astuce de dernière minute : la place au comptoir, généralement peu demandée.


Thématiques associées