Faraday Future
100 % voitures électriques

Auto :
Faraday Future n’est pas mort, le FF 91 est prévu pour cette année

Le constructeur californien est sur des montagnes russes depuis son lancement en 2014. Alors qu’il se voyait en concurrent de Tesla, Faraday Future a frôlé la faillite avant même de lancer sa première voiture électrique : le crossover FF 91, finalement prévu pour la fin 2022.

Au fil des années, l’histoire de Faraday Future est devenue à la fois un running gag et la raison pour laquelle les journalistes spécialisés prennent des pincettes à l’arrivée d’une nouvelle start-up sur le marché de la voiture électrique. En 2014, FF débarque avec de grandes ambitions : concurrencer une jeune entreprise qui semble partie pour tout casser sur ce segment alors peu mature, Tesla.

Après une expérience réussie au CES, Faraday Future présente son premier concept en 2017 : FF 91. Un SUV luxueux, doté de performances à faire trembler Elon Musk. Ce modèle très prometteur devait entrer en production dès 2018 et révolutionner le marché.

Le FF 91 dont les premiers modèles de série pourraient sortir d’usine d’ici la fin de l’année.
Le FF 91 dont les premiers modèles de série pourraient sortir d’usine d’ici la fin de l’année. Faraday Future

Mais depuis, la marque s’enlise : son charismatique fondateur Yueting Jia a quitté ses fonctions, les investisseurs, Evergrande en tête, fuient le projet, et, dernier scandale en date, le constructeur californien est accusé d’avoir gonflé le nombre de commandes pour son FF 91.

Faraday Future, de la banqueroute à la route ?

S’il était à deux doigts de la banqueroute, Faraday Future a pourtant été sauvé par la signature d’un juteux partenariat avec le géant automobile chinois Geely en 2021. Et, l’automne dernier, alors qu’elle n’a encore rien présenté de concret, l’entreprise est entrée au NASDAQ !

Le FF 91 dont les premiers modèles de série pourraient sortir d’usine d’ici la fin de l’année.
Le FF 91 dont les premiers modèles de série pourraient sortir d’usine d’ici la fin de l’année. Faraday Future

Un coup de bourse, et un coup de boost, qui permettent aujourd’hui à Faraday Future d’annoncer (enfin !) l’entrée en production de son FF 91 au « troisième trimestre 2022 ». Une belle bête de 1050 chevaux, capable d’engloutir un 0 à 100 km/h en 2,4 secondes, qui promet 500 km d’autonomie et un habitacle bardé d’écrans. Il sera fabriqué dans une ancienne usine Pirelli en Californie. Cette fois, on a des raisons d’y croire : un prototype roulant a été présenté en grande pompe par FF !

Plus fort encore, un deuxième modèle est en gestation, plus petit et plus abordable, FF 81. Sa production devrait démarrer en 2024 dans une ancienne usine General Motors sud-coréenne. Rendez-vous en 2028 donc ?


Thématiques associées