DR

Montre :
Longines Legend Diver, le come back

Réinterprétation moderne de la Skin Diver des années 50, la Legend Diver a été lancée en 2007. Aujourd’hui, Longines propose une version upgradée à boîtier en bronze de cette élégante plongeuse vintage.

Longines est une marque à l’histoire très riche. Par le passé, les productions maison se sont notamment illustrées dans le domaine de l’aérien. La manufacture de Saint-Imier accompagne l’envolée des premiers aviateurs au début du XXe siècle. Elle fut aussi pendant longtemps chronométreuse des jeux Olympiques et partenaire du tournoi de tennis de Roland-Garros, à Paris.

On le sait un peu moins, mais cette maison appartenant au Swatch Group est également une pionnière dans le domaine des montres aquatiques. Longines conçoit ses premières plongeuses à destination des militaires britanniques au début des années 40. Des modèles civils suivent au cours des années 50. Ces sportives utilisent le fameux boîtier Super Compressor dont le joint interne est comprimé à mesure que la pression augmente. Invention maison, ce système garantit une étanchéité redoutable.

Montre Longines Legend Diver, boîtier en bronze de 42 mm, mouvement mécanique à remontage automatique, fond en titane avec motif de plongeur gravé, étanche à 300 m, réserve de marche de 72 heures, bracelet en cuir et/ou tissu. 2 770 €. www.longines.com
Montre Longines Legend Diver, boîtier en bronze de 42 mm, mouvement mécanique à remontage automatique, fond en titane avec motif de plongeur gravé, étanche à 300 m, réserve de marche de 72 heures, bracelet en cuir et/ou tissu. 2 770 €. www.longines.com DR

La Skin Diver, présentée en 1957, est l’archétype de la montre aquatique moderne. Elle va accompagner la mode de la plongée récréative qui apparaît à la même époque. Pourtant, Longines décide de mettre ce modèle en sommeil à la fin des années 60. En 2007, la manufacture au sablier ailé lance la Legend Diver. Cette pièce au caractère vintage affirmé s’inscrit au sein du segment Héritage de Longines. Elle marque le réveil de la Skin Diver, après un sommeil de près de quarante ans.

Plusieurs variantes à cadran coloré vont suivre. Elles reprennent les lignes épurées et conservent certains choix techniques emblématiques de ce modèle étanche, comme le système à double couronne, notamment. Placée à deux heures, la première actionne la lunette interne bidirectionnelle originale, alors que la seconde a la charge du réglage de l’heure.

Longines Legend Diver, une montre de bronze et de silicium

En 2020, c’est au tour de la variante Legend Diver en bronze de voir le jour. Cette sportive subaquatique surfe sur les vagues vintage et bronze, une nouveauté qui imprime une nette montée en gamme. Ainsi, son boîtier de 42 mm troque l’acier pour le bronze, alliage qui se patine avec le temps. Elle habille son cadran d’un élégant vert laqué. Surtout, elle accueille le mouvement Longines L888 qui remplace l’ETA 2814‑2 utilisé jusque-là.

Ce calibre reçoit un échappement en silicium dernier cri, qui améliore sa précision et sa régularité. La nouvelle Legend Diver reçoit un fond vissé en titane qui garantit l’étanchéité de la boîte à 300 m. S’y trouve, gravé en relief, un surprenant petit plongeur armé d’une lance, à la recherche de son déjeuner. Longines garantit cette nouveauté cinq ans.

Montre Longines Legend Diver, boîtier en bronze de 42 mm, mouvement mécanique à remontage automatique, fond en titane avec motif de plongeur gravé, étanche à 300 m, réserve de marche de 72 heures, bracelet en cuir et/ou tissu. 2 770 €. www.longines.com
Montre Longines Legend Diver, boîtier en bronze de 42 mm, mouvement mécanique à remontage automatique, fond en titane avec motif de plongeur gravé, étanche à 300 m, réserve de marche de 72 heures, bracelet en cuir et/ou tissu. 2 770 €. www.longines.com DR

Les Longines ont la cote

Globalement, les montres Longines anciennes ont la cote. « Elles jouissent d’un bon rapport qualité/prix. Les Diver à boîtier Compressor, notamment, sont très recherchées », rapporte Grégory Blumenfeld, consultant horloger pour Artcurial.

Elles s’échangent couramment entre 6 000 et 8 000 euros. « La valeur du produit dépend en grande partie de l’état de conservation de son cadran. Un exemplaire à la laque brillante peut valoir de 9 000 à 12 000 euros », précise le spécialiste. Le graal de cette série ? La Skin Diver 30CH Chronograph des années 60. Surnommée « Big Eye » en raison de son compteur de cadran élargi, elle s’échange autour de 20 000 euros.

Montre Longines Legend Diver, boîtier en bronze de 42 mm, mouvement mécanique à remontage automatique, fond en titane avec motif de plongeur gravé, étanche à 300 m, réserve de marche de 72 heures, bracelet en cuir et/ou tissu. 2 770 €. www.longines.com
Montre Longines Legend Diver, boîtier en bronze de 42 mm, mouvement mécanique à remontage automatique, fond en titane avec motif de plongeur gravé, étanche à 300 m, réserve de marche de 72 heures, bracelet en cuir et/ou tissu. 2 770 €. www.longines.com DR

Élégante et emblématique, la Legend Diver actuelle a tout pour devenir un futur collector. Il suffit d’avoir un tout petit peu de patience…

Longines Legend Diver Bronze en 8 dates

1937 : conception par Longines d’un premier boîtier étanche.

• 1942-1943 : la montre Hydrographic Survey est développée pour les plongeurs de la marine britannique.

1958 : lancement de la Nautilus Skin Diver, première montre de plongée civile de Longines.

1959 : modèle Diver, à boîtier Super Compressor, équipée d’un disque tournant bidirectionnel interne.

1967 : Chronographe Skin Diver à calibre 30CH, connu pour son compteur élargi à 3 heures.

• 1971-1972 : montre à boîtier Super Compressor pour les plongeurs de la marine australienne, étanche à 300 m.

2007 : relance des montres de plongée civiles Longines et lancement de la Longines Legend Diver en série limitée.

2020 : la Longines Legend Diver paraît dans une version à boîtier en bronze.


Thématiques associées

The Good Spots Destination Suisse