Gilles Mingasson

The Good Life 52 :
Un voyage de Lisbonne à Los Angeles avant le printemps

Après un numéro spécial montagne, The Good Life regarde vers le printemps avec un n°52 tourné vers les collines de Lisbonne et le soleil de Los Angeles.

Alors que l’on peut espérer un relatif retour à la normale pour le printemps, deux ans après le premier confinement, le numéro 52 de The Good Life, en kiosque le 17 février, traverse l’Atlantique, et les Etats-Unis, pour braquer ses projecteurs sur Los Angeles.

Au sommaire – entre autres – du numéro 52 de The Good Life :

  • The Good Mayor : En septembre dernier, Carlos Moedas a été élu maire de Lisbonne à la surprise générale. Auparavant ingénieur, économiste, financier, commissaire européen, député, entrepreneur et secrétaire d’État, ce nouvel édile, fier d’être un « modéré », a multiplié les initiatives pour soutenir l’économie durant la pandémie. Ses grandes ambitions : rétablir la mixité sociale dans tous les quartiers de la capitale portugaise, et faire de Lisbonne un centre d’innovation qui compte en Europe. Pour réussir, il mise sur la participation des citoyens à ses projets… qu’il détaille à The Good Life dans un entretien exclusif. Par Loïc Hecht et Patrice Piquard.
  • Maximale City :Depuis la violente mais courte récession provoquée par la crise du Covid-19 en 2020, l’économie de Los Angeles a repris sa marche en avant. Son port, ses industries de pointe, ses studios de cinéma, ses start-up et son secteur du BTP affichent une forte croissance, au point qu’ils peinent à trouver du personnel. Seul le tourisme et le commerce de détail font grise mine. Cela n’empêche pas la South California way of life – créativité, décontraction, optimisme – de continuer à rayonner… Par Patrice Piquard.
  • The Good Companies : On verserait presque une larme sur cette époque où votre voisin écrasait sa cigarette dans le cendrier de l’accoudoir à l’arrière de l’avion, où les valises n’avaient pas de roulettes, et avec des mouchoirs qui n’étaient même pas en papier… Raison de plus pour les ressortir ! Par François Simon.
  • The Good Vintage Getaway : Un air de ressemblance avec l’Alaska, des fjords quasi norvégiens : les paysages de « Nova Scotia » flirtent avec le Grand Nord, mais dégagent beaucoup de douceur. Ils n’ont pas changé depuis la conquête de ce Canada septentrional par les Français. Valeureux défricheurs d’une terre ingrate et battue par les vagues, ils lui ont trouvé des airs de paradis et ont surnommé Acadie ce monde liquide autant que sylvestre. Par Geneviève Brunet.
  • The Good Palace : Détenu par l’homme d’affaires Stéphane Courbit, le groupe hôtelier Airelles Collection, déjà propriétaire – entre autres – des hôtels Airelles Val d’Isère ou La Bastide, à Gordes, a ouvert l’an dernier le Grand Contrôle, à Versailles, l’une des adresses les plus exclusives du monde ! Par Laurent Blanc.

Mais aussi un dossier Good Shoes, sur le monde de la chaussure de A à Z, des Good Tests auto, et nos escales so shic, Good Spotsde Paris à Charlevoix.

The Good Life N°52 en kiosque et sur The Good Concept Store le 17 février.
The Good Life N°52 en kiosque et sur The Good Concept Store le 17 février. DR