marion-cougoureux-mil8

Nos hôtels préférés dans les Alpes :
18 adresses en France

Montagne contemporaine ou chalet tradition ? Cocktails d’altitude ou chocolats brûlants ? Voici nos 18 hôtels préférés dans les Alpes en France.

Alors prêts à dormir la tête dans les étoiles et les pieds dans la neige ? The Good Life a exploré pour vous les plus beaux hôtels des Alpes en France.

Mil8, Avoriaz. Les habitués le surnomment le « Mille huit ». C’est aussi l’altitude de cette station dont l’architecture mimétique a inspiré le cabinet morzinois Hervé Marullaz pour cet hôtel en éventail pourvu de grands balcons, entre rondeurs et angles droits. L’atelier Obermant a signé la décoration : bois, cuir et tissus laineux pour la chaleur ; béton, laiton et acier Corten pour la note urbaine. La piscine à débordement et les chambres ouvrent grand sur le panorama à tous les étages. Baigné de lumière dans la journée, tamisé la nuit, le MiL8 est devenu lieu de rendez-vous avec sa table locavore, et respire désormais au rythme d’Avoriaz. 24, rue des Traîneaux. hotelmil8.com

Résidence Kinabalu by Alpine Résidences, Les Gets. Les Gets ont récemment vu éclore, à proximité de son centre, une résidence hôtelière haut de gamme baptisée Kinabalu. Dans cette station à taille humaine, son architecture contemporaine épouse les codes et les paysages savoyards. À l’intérieur, les volumes ont été découpés en appartements de typologies très variées. Une occasion rare pour tous ceux qui recherchent un hébergement jusqu’à 16 personnes tout en restant au cœur de la station. La décoration déroule une partition alpine modernisée sans (trop) de fautes de goût. On rêve de se blottir autour des cheminées contemporaines après une journée à arpenter le massif du Mont-Chéry. Ou mieux, à s’isoler dans des paysages d’altitude en raquettes ou ski de fond. 2441, route des Grandes-Alpes. alpine-residences.fr

Terminal Neige Totem, Flaine. Béton brutaliste dehors, esprit vintage dedans : le bâtiment de style Bauhaus cache un joyeux désordre organisé dans les parties communes et un apaisant noir et blanc dans les chambres. À l’image de la nouvelle génération de lignes hôtelières jeunes et fun, le staff est décontracté et les buffets sont généreux. Le restaurant à la déco ethnique surfe sur le concept de friendly kitchen. En cassant les codes, l’hôtel s’adresse à une clientèle sportive et urbaine. Une autre vision du séjour à la montagne.

Flaine Forum. terminalneigetotem.com – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France
Flaine Forum. terminalneigetotem.com – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France DR

La Folie Douce, Chamonix. Après avoir fait danser sur les pistes après le ski, le turbulent Luc Reversade s’est mis en tête de créer un hôtel qui ne ressemblerait à aucun autre. Derrière la façade très « comme il faut » de l’ancien palace Belle Époque Le Savoy, le roi du day-clubbing, associé au groupe Les Hôtels (très) particuliers, retrouve l’esprit festif des célèbres « Ibiza des neiges ». Le paquebot de 250 chambres au design décomplexé se veut intergénérationnel, entre hôtel familial et bringue, dortoirs et suites, bibliothèque et boîte de nuit. Originalité et liberté pour millennials en quête de coolitude. 823, allée du Recteur-Payot. lafoliedoucehotels.com/fr/hotel-chamonix

L’Armancette, Saint-Gervais-les-Bains. L’ancienne boulangerie d’un discret village qui intègre les Leading Hotels of the World : l’histoire n’est pas commune. Il y a deux ans, 17 premières chambres paisibles donnaient naissance à un hôtel singulier, avec un parking décoré par des artistes de street art et des grooms en costume savoyard. Puis trois chalets et un spa sont venus étoffer la propriété, sans dénaturer son intimité ni son esprit presque monacal, fait de pierre locale, de velours et de bois. Une pépite pour les amoureux de solitude, de nature et de luxe confidentiel. 4088, route de Saint-Nicolas. armancette.comlhw.com

Nos hôtels dans les Alpes en France : Megève

Four Seasons. La famille Rothschild, fondatrice de la station, lui a offert deux 5-étoiles de charme, sous le label de la prestigieuse enseigne canadienne. Avec ses 55 chambres, le Four Seasons Megève joue l’intimité, mais pas la timidité : c’est la vertigineuse collection personnelle d’œuvres d’art d’Ariane de Rothschild qui émaille le décor imaginé par Pierre-Yves Rochon, moelleux beiges et caramels cossus émaillés de touches de bleu glacier. Le spa hors norme est gainé de marbre blanc comme un champ de neige et la cave à vin, logée dans un vertigineux cylindre de verre. Juste à côté, les paisibles Chalets du Mont d’Arbois ont été rénovés à grands frais et s’adressent aux amateurs de calme et d’intimité. Deux Four Seasons, sinon rien.

373, chemin des Follières et 447, chemin de la Rocaille. fourseasons.com/megeve – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France
373, chemin des Follières et 447, chemin de la Rocaille. fourseasons.com/megeve – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France Richard Waite

Les Fermes de Marie. La famille Sibuet possède le talent de créer des adresses simples et chic. Leur première œuvre est née il y a trente ans, lorsque Jocelyne et Jean-Louis Sibuet se mirent à rêver d’un hôtel de montagne avec âme. En chinant, ils ont recréé cet élégant hameau savoyard, socle de leur petit empire hôtelier. Les Fermes sont restées une institution, entre trophées de chasse, portraits de famille et jolies lumières. Au fil des ans, le lieu s’est étoffé, proposant aujourd’hui 70 chambres, un spa Pure Altitude, des villas et quatre restaurants, mais il est resté fidèle à lui-même, un petit coin douillet, raffiné et enchanté. 163, chemin de la Riante- Colline. fermesdemarie.com

Le Chalet Zannier. Luxe ne rime pas toujours avec ostentation. La preuve avec ce trio de chalets gainés de bois et discrètement parsemés de touches contemporaines. La famille Zannier a racheté l’ancienne Ferme de mon père de Marc Veyrat et l’a revampée pour en faire un petit bijou de simplicité raffinée. Un peu de béton ciré, du bois brut, quelques antiquités bien choisies et de vastes baies vitrées ouvertes sur les champs de neige habillent 12 suites dans un premier chalet. On peut privatiser les huit chambres du deuxième, avec son majordome. Au milieu : le restaurant gastronomique. Prendre un bouquin, s’enfoncer dans un canapé devant une cheminée, laisser couler le temps : less is more. 367, route du Crêt. zannierhotels.com/lechalet/fr

Val d’Isère, Tignes et La Rosière

Les Barmes de L’Ours, Val d’Isère. Quelques nouveautés cet hiver aux Barmes (en patois local, le mot désigne des cavités naturelles dans lesquelles les ours s’abritent pendant l’hiver) : on trouvera La Table de l’Ours, menée par le chef étoilé Antoine Gras et relookée par l’ébéniste Christophe Mattis, qui s’est aussi penché sur Le Sofa Bar. Les hôtes de ce chalet cossu de quatre étages et quatre ambiances seront désormais invités à participer aux Winter Yoga Retreats. En somme, quelques petits plaisirs en plus dans cet antre de l’ours où le retour des pistes invite à se plonger dans l’un des bouquins disséminés dans les salons, à faire halte au Fumoir ou à se délasser au spa Sisley. Un plaisir 5 étoiles. Montée de Bellevarde. hotellesbarmes.com

K2 Chogori, Val d’Isère. Architecte d’intérieur, Thomas Capezzone s’est inscrit dans les traces de sa famille, à la tête du K2 Collections, pour imaginer le dernier opus du groupe. On retrouve au K2 Chogori les codes de l’esthétique tibétaine, ADN de leurs établissements, dans un univers à la fois élégant et singulier. Les chambres sont décorées sans ostentation, mais avec un vrai goût du détail. Clou du spectacle : les deux penthouses de plus de 120 m2 qui tutoient les sommets. La cuisine également, puisque le restaurant L’Altiplano 2.0 s’inspire de la cuisine péruvienne. Un joli voyage des Alpes à la cordillère des Andes. 143, avenue du Prariond. lek2chogori.com

Diamond Rock, Tignes. Son nom est déjà tout un programme. Le nouveau joyau de Tignes a planté ses 11 étages et son toit verrière taillé en forme de diamant au ras de l’accès aux 300 km de pistes de l’espace Killy. Les 62 chambres signées par la décoratrice Reyhana Tamboura déclinent les tons d’ambre du bois et du laiton. Produits d’accueil Diptyque, spa Pure Altitude et La Maison du Tui Na pour les massages… du bien-être avec vue, pour être en forme à la table du chef Max Eon avant de finir la soirée au bowling, autour d’un billard ou dans la salle de cinéma. Un luxe multifacettes.

Route du Rosset. diamond-rock.fr – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France
Route du Rosset. diamond-rock.fr – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France DR

Le Club Med, La Rosière. Posé à la frontière italienne, au bord de la route qu’emprunta jadis Hannibal, le tout fraîchement lancé Club Med a des airs de chalet familial. Malgré ses 395 chambres, le paquebot s’insère dans le paysage et joue la grande tradition savoyarde, avec bardage bois, pierres apparentes et chambres décorées version alpage. Rêve de parents : les animateurs prennent en charge les enfants de 4 mois à 17 ans ! Le temps d’aller vadrouiller sur les pistes, de faire de la marche méditative en raquettes, de s’initier au yoga by Heberson ou de buller au spa Cinq Mondes. Un resort 4 tridents, skis aux pieds et ailes aux talons… Splendide ! Route du Golf. clubmed.fr/r/la-rosiere

Nos hôtels dans les Alpes en France : Courchevel et Méribel

Cheval Blanc, Courchevel. Cette année, les décorations de Noël seront créées par Guerlain, l’igloo pour l’apéritif vous attend toujours au sommet des pistes, tout comme les chiens de traîneau… Bernard Arnault, fan inconditionnel de Courchevel, a fait de ce chalet le premier opus de la collection hôtelière Cheval Blanc du groupe LVMH. Cette « pension de famille » labellisée palace reste l’une des adresses de la station attentive à préserver son intimité avec seulement 34 chambres et suites XXL égayées de couleurs par Sybille de Margerie. Les hôtes plongent dans la piscine conçue comme un lagon, puis dans la carte du chef Yannick Alléno, seule table triplement étoilée de la station, qui inaugurera en février une nouvelle terrasse, avec un concept autour de la flamme. Rue du Jardin-Alpin. chevalblanc.com/courchevel

Les Airelles, Courchevel. Un château de contes de fées, baroque à souhait, avec ses tourelles et balcons sculptés, posé sur la neige : ce n’est pas un mirage. Dehors, une façade rose, pistache et or, comme chez Sissi ; dedans, un staff vêtu de costumes tyroliens, des canapés moelleux, des chambres et des appartements de princesse. Le plus extravagant des palaces de Courchevel ne recule devant rien. Par exemple, vous laisser le choix entre Rolls et Bentley pour vous accueillir au pied de votre jet, vous emmener en calèche ou en héliski, vous offrir un festin de Dame Tartine dans la cuisine de la ski-room au retour des pistes et, le soir, un menu signé Marco Garfagnini, artiste culinaire de la collection. Le palace le plus extravagant de la station, membre des Leading Hotels of the World.

Rue du Jardin-Alpin. airelles.fr – lhw.com – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France
Rue du Jardin-Alpin. airelles.frlhw.com – Nos hôtels préférés dans les Alpes en France Fabrice Rambert

Le Coucou, Méribel. Troisième chapitre du groupe Maisons Pariente, Le Coucou s’est offert un nid de 12 000 m2 à flanc de montagne. L’ancien patron de Naf Naf, Patrick Pariente, a, d’emblée, visé haut : Tata Harper au bien-être et Pierre Yovanovitch à la déco. Le designer a relu le style alpin avec un regard décalé et malicieux. Le mobilier chiné se glisse entre ses créations : fauteuils aux allures d’ours blanc, tables basses flanquées de pattes d’oiseau ou suspensions ressemblant à des glaçons en train de fondre. Cette saison s’annonce riche en nouveautés : le Beefbar développe une authentique carte aux accents montagnards et le Biancaneve s’est refait une beauté à l’italienne. Les enfants seront, eux aussi, gâtés dans les deux Kids Clubs qui ouvrent enfin leurs portes. 464, route du Belvédère. lecoucoumeribel.com

Val-Thorens, Saint-Martin-de-Belleville et Serre Chevalier

Altapura, Val-Thorens. Perché au sommet du nid d’aigle savoyard, cet hôtel aux volumes généreux est résolument jeune, sportif, high-tech. Une armée de souriants jeunes gens prennent soin des hôtes, évoluant dans une ambiance nordique chic. Bois blond, tweed et feutre, peaux de mouton et paires de vieux skis habillent les chambres et suites aux volumes taillés pour les aises des skieurs. Elles ressemblent à des niches de trappeurs contemporains. Le spa minéral requinque les muscles et le bar est devenu le hot spot de la station. L’hôtel le plus cool de « Val-Tho ». Rue du Bouchet. altapura.fr

La Bouitte, Saint-Martin-de-Belleville. Cette bouitte (« petite maison » en patois) est un bijou couvert d’étoiles. Cinq pour l’hôtel, labellisé Relais & Châteaux, et trois pour la table, confirmée depuis cinq ans par le Michelin. Vous êtes chez René et Marie-Louise Meilleur, qui ont bâti le lieu de leurs mains. Leur fils Maxime est au piano. Du petit déjeuner gargantuesque aux cakes maison à l’heure du spa en passant par les chaussons en fourrure et les objets chinés, tout n’est que douceur. Et perfection : La Bouitte a récemment reçu le label Entreprise du patrimoine vivant. Une étape confidentielle à la hauteur des stations chic. Hameau de Saint-Marcel. la-bouitte.comrelaischateaux.com

Le Monêtier, Serre Chevalier. La vue sur le glacier est imprenable. Bois, béton, laine : votre chambre est minimaliste mais douillette. Un petit déjeuner montagnard, avec fromages affinés et confitures au chaudron, vous mettra en jambes pour attaquer les pistes. Au retour, le chef vous aura préparé un aperitivo italien en attendant le dîner, savouré autour d’une grande table d’hôte : plats à partager, viandes braisées… Discrètement pilotée par le groupe Les Hôtels (très) particuliers, cette adresse de 21 chambres cultive un esprit convivial et cosy. 376, route de Grenoble. lemonetier.comhotlsreinvnted.com

Chalet-Hôtel Le Kaya, Les Menuires. 50 chambres dont 40 suites, une piscine intérieure, un spa, des salles de jeux et deux restaurants. Voilà ce que propose le Chalet-Hôtel Kaya, un quatre étoiles version plus plus. Cocon idéal pour un public familial avec ses suites équipées pour 2 adultes et 2 enfants et niché à 2000 mètres d’altitudes, sur la partie la plus haute de la station des Menuires, le Kaya offre une vue imprenable sur les 3 vallées, l’un des plus grand domaine skiable au monde. Après 18 mois de fermeture à cause de la pandémie, l’hôtel a rouvert ses portes en décembre dernier, non sans un lifting complet et un nouveau concept. Hôtel Kaya, Village de Reberty-Les-Menuires, Saint-Martin-de-Belleville. Tel : +33 4 79 41 42 00. hotel-kaya.com J.M.

Découvrez la vidéo de notre visite au Kaya sur Ideat.


Thématiques associées