NICOLAS BUISSON

Spots : 5 escales chic pour cet hiver, de Paris à Portland

Paris, Berlin, Clanfield, Portland… minivirée dans le monde avec les adresses coup de cœur de The Good Life pour un hiver so chic.

Une sélection de good spots chic pour profiter de l’hiver à Paris, Berlin, Clanfield, Portland…

Les spots de The Good Life pour un hiver chic à Paris

La Grande Cascade, Paris 16e. Si l’idée vous prend d’un dîner dans un lieu original et bucolique, choisissez de réserver une table à la Grande Cascade, au cœur du bois de Boulogne. Depuis 3 générations, la famille Menut donne le ton d’une cuisine parisienne, traditionnelle et élégante. Ici, les clients ont leurs petites habitudes et la fidélité des salariés témoigne de la réussite des valeurs de la maison. Quelques plats signatures ont fait la réputation de la maison, comme le turbot de l’Atlantique au sel de Guérande préparé devant vous, pommes de mer, salicornes et fins coquillages ou les macaroni gratinés, truffe noire, foie gras, céleri.

Mais la carte est très riche et change chaque saison. La cave est exceptionnelle, et le chef sommelier vous fera voyager en France de manière divine. Une grande maison bien classique comme on l’aime, avec ses habitués, ses repas de famille, ses « couples illégitimes » et son sens de l’accueil ! Le groupe est également propriétaire de L’Auberge du bonheur, juste à côté, et de l’élégante brasserie Chez Georges, dans le 17e arrondissement. L. B. Allée de Longchamp, Bois de Boulogne. restaurantsparisiens.com/la-grande-cascade

Montecito, Paris 2e. Une brise de Californie souffle sur la capitale. Pour en bénéficier, il suffit se rendre près de l’Opéra, au rez-de-chaussée de l’hôtel Kimpton Saint-Honoré, dans les anciens locaux de la Samaritaine récemment revampés par le décorateur Charles Zana. Au restaurant Montecito, Nicolas Pastrot et Carrie Solomon concoctent une carte réconfortante, guilty (fish tacos, ribs) ou healthy (ceviche, soupe au curry vert…), avec une sélection de plats adaptés pour les végans. Ici, les good vibes à la californienne se répercutent autant dans l’assiette que dans la déco trendy et joyeuse, signée par Humbert & Poyet. G. C.

27, 29, bd des Capucines. montecitoparis.com
27, 29, bd des Capucines. montecitoparis.com Thomas Deron

Escales chic à Berlin, Clanfield et Portland

Remi, Berlin. C’est dans le quartier de Mitte que les chefs néerlandais Lode Van Zuylen et Stijn Remi ont installé leur deuxième table bistronomique. Inspiré par les grands cafés qu’il fréquentait aux Pays-Bas, le duo dévoile un vaste espace à l’esthétique minimaliste. Pour concevoir cet intérieur pointu, le studio Ester Bruzkus Architekten a puisé dans le colorama du peintre David Hockney et livre ainsi un restaurant aux couleurs vibrantes. Caractérisé par sa cuisine ouverte mêlant Inox, MDF rouge cerise et granit, Remi compte de multiples tables à la structure métallique, des chaises jaune moutarde et différentes lampes murales signées Muller Van Severen. De quoi inviter les clients à prendre leur temps, autour d’assiettes de saison telles que des boulettes de courge au citron d’Amalfi ou du chevreuil au chou noir. H. R. Torstrasse, 48. remi-berlin.de

The Double Red Duke, Clanfield (Angleterre). Non loin de Bath, les Cotswolds correspondent à l’image qu’on se fait de la campagne anglaise. Une région ponctuée de pâturages et de villages mordorés qui abrite The Double Red Duke depuis le XVIIe siècle. Le décor de l’auberge, récemment transformée en hôtel, oscille entre charme rustique et codes contemporains. Sous les poutres, les 19 chambres ont été pensées par la propriétaire, laquelle a écumé les marchés aux puces à la recherche de pièces porteuses d’histoires. La bâtisse affiche une opulence heureuse, de celle qui habille les maisons de campagne : les chambres sont ornées de tentures et de papiers peints à fleurs et les lits, de jupes à rayures. H. R.

Bourton Rd, Clanfield. countrycreatures.com
Bourton Rd, Clanfield. countrycreatures.com We The Food Snobs

Grand Stark, Portland (Oregon). Après Los Angeles, San Francisco, Seattle et Miami, le dernier‑né du groupe américain Palisociety a ouvert ses portes à Portland. L’ancien hôtel devenu manufacture se nomme désormais Hôtel Grand Stark. Ancrée dans son époque, la décoration minimaliste signée par le studio North 45 Projects marie mobilier vintage et artisanat local. Le lobby – où un mur de marbre orange converse avec un comptoir vert émeraude et un parquet d’époque – dessert une galerie, une épicerie fine et un bar à vins naturels. Si le patio se veut le théâtre d’un joyeux brassage, les 57 chambres offrent, elles, l’assurance d’un séjour empreint de quiétude. H. R. 509 SE Grand Avenue. palisociety.com