Dubaï 2020 : l’expo de tous les superlatifs

Avec un an de retard pour cause de crise sanitaire, voilà, on y est. L’exposition universelle de Dubaï 2020, la première organisée au Moyen-Orient, est en plein boom. C’est le plus grand évènement à l'échelle mondiale depuis le début de la pandémie. L’occasion pour l’Emirat de montrer ce qu’il a fait de son héritage, à 25 millions de visiteurs escomptés. Vous avez jusqu’à fin mars pour en faire partie de l'Expo 2020 Dubaï !

The Good Life vous offre une première plongée dans l’ambiance de l’Expo 2020 Dubaï.

Dubaï, le nouvel Eldorado

Avant la ville était ramassée autour de son port, désormais elle a étendu ses tentacules comme une pieuvre géante, plantant de nouveaux quartiers au milieu de nulle part. Dubaï est une cité futuriste et tentaculaire qui ne cesse de gagner sur le sable, la mer et le ciel, à mi-chemin entre Blade Runner et Lawrence d’Arabie. Une ville où tout est voué à l’exagération.

Ici tout brille, tout scintille. Et tout évolue à la vitesse d’un cheval au galop. Le souffle soyeux des vents du désert a été remplacé par le feulement des V12 des Ferrari et des Lamborghini. Les filles qui espèrent faire la conquête d’un émir, ont des fémurs kilométriques, des talons idem mais des jupes réduites au strict minimum. Elles carburent au diamant. Dubaï est le nouvel Eldorado où chacun tente de faire fortune, les riches comme les pauvres. 

Pavillon Mobilité, construit par l’agence Foster + Partners.
Pavillon Mobilité, construit par l’agence Foster + Partners.

Les malls aux allées saturées d’odeurs lourdes et sucrées (Dior et Mugler mais Au pays des Rois Mages, santal, ambre, encens et myrrhe sont toujours symbole de séduction) sont ouverts jusqu’à minuit au cas où l’on aurait un besoin urgent de s’acheter un sac Chanel. Et tandis que ce pays de tradition bédouine pratiquait son jour férié le vendredi, il vient d’annoncer le passage du week-end aux samedis et dimanche, s’alignant sur l’Occident et espérant ainsi séduire les investisseurs étrangers.

Sans compter les touristes, qui sont devenus l’une de ses principales sources de revenu. L’émirat vient d’ailleurs de construire un second aéroport, pour accueillir cette future manne. Le paysage est constellé de grues, on compte près de 100 000 chambres d’hôtel et chaque nuit, la ville éclairée à giorno, ressemble à un light show géant tandis que la clim’ fonctionne à plein régime.

L’Expo 2020 Dubaï, un an avant la coupe du monde au Qatar

Au milieu de tout ça, voici l’Expo (dire vingt-vingt), reportée d’un an cause Covid. Elle se déroule alors que les Émirats Arabes Unis fêtent le cinquantenaire de leur création et promet d’être l’événement le plus grand jamais vu au Moyen-Orient, couronnement de huit années de préparation, de réflexion et de travail. Une première pour le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie du Sud, à un an de la Coupe du monde qui se tiendra dans le riche pays voisin, le Qatar.

La première exposition universelle s’était tenue à Londres en 1851 au Crystal Palace, une structure construite pour l’occasion. Et à Paris, l’exposition de 1889 avait dévoilé la Tour Eiffel. Cette fois on parle de merveilles architecturales et d’innovations technologiques dans ses nombreux pavillons, représentant plus de 190 pays, un record.

Au centre de tout, il y a Al-Wasl Plaza, une enceinte futuriste en forme de dôme, symbole de l’architecture islamique. Beaucoup de spectacles s’y déroulent, dès la tombée de la nuit. Des projections et effets de lumières illuminent sa vertigineuse voûte. Tout autour, en cercles excentriques, s’étalent trois districts orientés autour de trois thèmes : mobilité, durabilité, opportunité. Chacun est organisé autour d’un pavillon central où une exposition expose le thème, de manière assez simpliste, on s’adresse au plus grand nombre !

Al-Wasl Plaza, Expo 2020 Dubaï.
Al-Wasl Plaza, Expo 2020 Dubaï.

Le Pavillon Mobilité, construit par l’agence Foster + Partners, est sans doute le plus réussi. Quant à Terra, le pavillon signature, il est composé de dix-huit arbres énergétiques et de 4912 panneaux solaires. Cherchez l’allusion. Le grand consommateur de clim’ qui se fait écolo ? C’est peut-être parce qu’il a atteint un point culminant que l’émirat commence à virer casaque…. « Le monde verra ce que nous savons faire, nos capacités à innover. Ce sera un événement exceptionnel, […] qui traduira la vision de nos dirigeants bien avisés au service de la croissance durable, de la paix, de la stabilité et de la prospérité. […] Nous ferons d’une expo grandiose un héritage civilisationnel éternel pour l’histoire des peuples. Il restera gravé dans la mémoire comme une étape majeure » déclarait lors de l’inauguration le prince héritier de l’émirat, Hamdan ben Mohammed ben Rachid Al-Maktoum.

Un peu Disney, un peu Cop 26 (beaucoup de bons sentiments), cette expo qui attire des visiteurs de toutes les nationalités est une véritable Tour de Babel. L’ambiance est festive mais plutôt calme, la discipline drastique. Pass sanitaire, masques, kilolitres de gel et autres précautions pour éviter de transformer ce vaste campus en cluster géant.

La France à Dubaï 2020

Même si le lieu est gigantesque, la circulation est assez aisée. Certains pavillons ressemblent à de grosses pizzas sur laquelle chacun a jeté son idée, d’autres tiennent sacrément la route, comme celui de l’Arabie Saoudite, qui donne immédiatement envie d’aller s’y promener (mais si), celui des Emirats Arabes Unis, vertigineux, celui du Japon, tellement réussi qu’il faut faire des heures de queue pour y entrer, celui du Maroc, en bois et pisé, juste magnifique. Le pavillon Russe, l’un des plus intéressants, montre à échelle géante le fonctionnement de notre cerveau tandis que celui d’Emirates, la compagnie nationale, est pris d’assaut dans l’espoir de piloter (virtuellement) un A 380. Au milieu de tout ça, le Pavillon France détonne, immense, immaculé. D’une superficie de 5000 m² utiles, il s’affirme comme le 5è plus grand pavillon de l’exposition.

Pavillon France, Expo 2020 Dubaï.
Pavillon France, Expo 2020 Dubaï.

Du show, de la réflexion, une température idéale en hiver : l’Expo de Dubaï reste une option qui a du sens pour un week-end hivernal…

Dubaï 2020, jusqu’au 31 mars 2022,  https://www.expo2020dubai.com/fr


Thématiques associées