Notre sélection de champagnes : le pinot noir en majesté !

La plupart des champagnes sont réalisés à partir d’un assemblage de trois cépages : le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. Mais certains vignerons et maisons s’attachent à produire ce qu’on appelle des blancs de noirs, des vins blancs obtenus à partir de raisins noirs à jus blanc, comme le pinot noir. The Good Life a sélectionné pour vous ses champagnes favoris 100 % pinot noir !

Le pinot noir, cépage qui représente aujourd’hui 38 % du vignoble champenois planté, se plaît particulièrement sur les terrains calcaires et frais, notamment sur la Montagne de Reims et la Côte des Bar. Réputé pour ses arômes de petits fruits rouges et ses notes légèrement épicées, il apporte du corps et de la puissance à l’assemblage, mais se suffit aussi à lui-même lorsqu’il provient des meilleurs terroirs. La texture ample, riche et structurée des blancs de noirs en fait les compagnons parfaits d’un bon repas. Ils aiment les goûts francs, les chairs savoureuses et les textures douces. Charcuteries, gibiers et volailles, champignons les mettent dès lors en valeur. Mais ce ne sont pas pour autant des champagnes réservés à des mets carnés. Les crustacés de goût, comme le homard, révèlent leur salinité, tandis que le caviar soulignera leur onctuosité s’ils sont un peu évolués. Sinon, un blanc de noirs peut aussi être servi pour un tea time réconfortant, avec sa galerie de biscuits et de gâteaux. L’imagination fera le bon accord.

Notre sélection de champagnes blanc de noirs

  • Depuis près de deux siècles, la maison élabore des vins qui se targuent d’être des ambassadeurs de l’art de vivre à la française et de la gastronomie. Pour cette cuvée rare qui porte le nom du saint patron de Mareuil‑sur‑Aÿ, Billecart‑Salmon utilise les raisins d’une seule parcelle, close et d’un seul tenant. Un monocru d’une typicité incroyable et d’un potentiel de garde important. Ce 2003 est d’une grande complexité aromatique, avec des notes miellées, de fruits à coques et d’épices orientales. L’ampleur domine en bouche, sur des accents de fruits jaunes, de panettone et d’ananas rôti. Générosité et minéralité caractérisent ce vin (dont seulement 1 000 bouteilles ont été produites) qui surprend face à un caviar. Billecart-Salmon
Billecart-Salmon. CUVÉE : Clos Saint-Hilaire 2003. Prix : 390 €
Billecart-Salmon. CUVÉE : Clos Saint-Hilaire 2003. Prix : 390 €
  • Restée familiale depuis des générations, la maison est aujourd’hui dirigée par Carol Duval-Leroy et ses trois fils, Julien, Charles et Louis. Pour cette cuvée de pur pinot noir, la famille a sélectionné des raisins issus de Cumières, premier cru de la vallée de la Marne, et cultivés en agriculture biologique. Ce champagne libère un bouquet puissant, équilibré et complexe, marqué par la concentration du pinot noir vinifié en fûts de chêne. En bouche, on retrouve une vivacité mêlée de touches suaves et chaleureuses, de quoi plaire aux amateurs de saveurs atypiques avec des arômes de fruits secs torréfiés et de nougat. Sa profondeur s’exprimera avec une viande rouge accompagnée d’une purée de pommes de terre à la muscade. Duval-Leroy
Duval-Leroy. CUVÉE : Précieuse Parcelle Cumières 2005. Prix : 95 €
Duval-Leroy. CUVÉE : Précieuse Parcelle Cumières 2005. Prix : 95 €
  • Hommage à Madame Clicquot, cette cuvée témoigne de l’engagement de la fondatrice de la maison : « Nos raisins noirs donnent les vins blancs les plus fins. » Faiblement dosée (6 g/l), cette Grande Dame est issue à 90 % de pinot noir avec une touche de chardonnay dans un assemblage de 7 des 8 grands crus historiques de la maison. Ce millésime s’ouvre sur des notes florales intenses (jasmin, chèvrefeuille), de fruits blancs et de fruits secs et confits. La matière, particulièrement élégante et délicate, est plus pâtissière, avec des notes de frangipane, de miel et d’amande. Une finesse qui accompagnera une gastronomie potagère, comme une purée de céleri au citron déliée au lait d’amande. Veuve Clicquot
Veuve Clicquot. CUVÉE : La Grande Dame 2012. Prix : 190 €
Veuve Clicquot. CUVÉE : La Grande Dame 2012. Prix : 190 €
  • Drôle de nom pour cette cuvée à l’acronyme symbolique de son essence même : PN pour pinot noir, la signature de la maison, VZ pour Verzenay et 16 pour le millésime de base. Une approche de terroir pour le champagne de James Bond qui permet à Bollinger de réinventer cette cuvée chaque année. Profond, élégant et tendu, ce champagne se caractérise par des notes fruitées de pomme, de rhubarbe et de mirabelle. Le nez dévoile ensuite des notes de noisette torréfiée. La bouche est gourmande, avec des saveurs exotiques, briochées et légèrement compotées. Une richesse aromatique qui se conclut par une finale saline. Il accompagnera aussi bien une viande blanche, une volaille de Bresse qu’un turbot rôti aux algues. Bollinger
Bollinger. CUVÉE : PN VZ16. Prix : 90 €
Bollinger. CUVÉE : PN VZ16. Prix : 90 €
  • Un Bourguignon en Champagne…Voilà une présentation très synthétique d’Édouard Labruyère, mais c’est pourtant à Verzenay, terroir de grands pinots noirs à l’instar de la Bourgogne, que ce quadra a décidé de créer sa maison. Pour cette cuvée, seules deux parcelles ont été sélectionnées pour l’excellence de leurs terroirs ; la production est donc très limitée (3 000 bouteilles). Puissant et complexe, le nez est marqué par des notes de cerise, de petits fruits rouges, avant d’évoluer vers des arômes de fleurs d’acacia et de réglisse. Élégant et structuré, le pinot noir donne ici une matière chaleureuse et tendue, très fruitée, avec une pointe de salinité. Des crustacés lui conviendront bien. JM Labruyère
JM Labruyère. CUVÉE : Paradoxe. Prix : 42 €
JM Labruyère. CUVÉE : Paradoxe. Prix : 42 €
  • Ancien banquier, Alain Thiénot a créé sa marque de champagne en 1985 et ce sont ses enfants, Stanislas et Garance, qui accompagnent aujourd’hui l’histoire de la maison. Si Stanislas a consacré une cuvée au chardonnay, cette cuvée 100 % pinot noir de la Montagne de Reims a tout le caractère de celle qui l’a inspirée. À la fois intense et délicat, ce champagne offre un nez ample et expressif, avec des notes de fruits jaunes cuits, de mirabelle et de cèdre. En bouche, l’attaque est ample et fraîche, délicatement minérale avec des nuances d’agrumes confits. Un vin racé, subtil et suave, d’une belle longueur, qui accompagnera un homard rôti, une terrine de foie gras d’oie ou même un plat épicé comme un tajine de veau. Champagne Thiénot 
Champagne Thiénot . CUVÉE : Garance 2011. Prix : 80 €
Champagne Thiénot . CUVÉE : Garance 2011. Prix : 80 €
  • Depuis près de 400 ans, la famille cultive ses terres à Chigny‑les‑Roses, au cœur de la Montagne de Reims, mais ce n’est qu’en 1918 que Jean Cattier commercialise ses premières bouteilles de champagne. Ici, les pinots noirs proviennent des neuf terroirs de prédilection de la maison pour donner un champagne gourmand et élégant. Après des arômes de fruits frais (prune, pêche, fraise), on retrouve une touche d’orange confite. En bouche, l’attaque est très gourmande, avec des notes fruitées qui évoluent sur le miel d’acacia, avant une finale sur le biscuit et le pain d’épices. Ce blanc de noirs sera parfait avec une assiette de pata negra, un confit de canard ou encore une volaille en sauce, mais aussi un paris‑brest. Cattier
Cattier. CUVÉE : Blanc de noirs Premier cru. Prix : 42 €
Cattier. CUVÉE : Blanc de noirs Premier cru. Prix : 42 €
  • Pour confectionner cette cuvée, Cédric Thiébault, chef de caves de la maison, s’approvisionne uniquement auprès de quatre villages en grands crus. « L’assemblage de la puissance et de la chaleur de Bouzy et d’Ambonnay avec la fraîcheur et la tension de Verzy et Mailly offrent un vin équilibré, complexe, chaleureux et aérien », précise‑t‑il. Après plus de six ans de vieillissement, on retrouve des arômes intenses et complexes de fruits à noyau et exotiques. En bouche, la matière est dynamique, avec des notes de pamplemousse et une touche de salinité très salivante. Servi entre 10 et 12 °C, il accompagnera un tournedos Rossini, une poêlée de cèpes ou une côte de veau braisée. Besserat de Bellefon
Besserat de Bellefon. CUVÉE : Blanc de noirs. Prix : 49 €
Besserat de Bellefon. CUVÉE : Blanc de noirs. Prix : 49 €
  • La maison Mumm a créé un club pour ses aficionados, et ses membres ont ainsi accès à la gamme RSRV (prononcez « réservé ») à prix réduit (60 €). Pour les non‑membres, il faudra aller à la boutique de Reims. Bien sûr, la gamme possède un blanc de noirs millésimé. Les pinots noirs proviennent de Verzenay, sans doute le plus beau terroir champenois pour ce cépage. Caractérisé au nez par ses arômes de fruits jaunes et des notes briochées, grillées, ce champagne se révèle long et intense en bouche, avec un bel équilibre qui se termine sur la tension. Pourquoi ne pas le déguster très simplement, avec un saucisson des Abruzzes ? Légèrement poivré, il décuplera les arômes de citron et de pamplemousse du champagne. Mumm
Mumm. CUVÉE : RSRV Blanc de noirs 2012. Prix : 72 €
Mumm. CUVÉE : RSRV Blanc de noirs 2012. Prix : 72 €
  • Si la maison a été créée aux portes d’Épernay, en 1899, c’est à Château‑Thierry qu’elle s’installe en 1937. Là, elle bénéficie de caves creusées au xiie siècle et dont les pierres ont servi à bâtir la cité. C’est donc au cœur de la vallée de la Marne que les pinots noirs ont été récoltés, marqués par un millésime équilibré entre fraîcheur et fruité. Des sensations qui se retrouvent dès les premiers arômes avec des notes de viennoiseries et d’abricot bien mûr. En bouche, la matière est droite, fraîche et expressive, avec du charnu et de la gourmandise. Servi bien frais (entre 7 et 9 °C), il accompagnera un foie gras aux mirabelles, des ris de veau en cocotte ou un plateau de fromages affinés. Pannier
Pannier. CUVÉE : Blanc de noirs 2014. Prix : 38 €
Pannier. CUVÉE : Blanc de noirs 2014. Prix : 38 €

Thématiques associées