Alex Profit

Librairie Galignani : adresse incontournable pour les fêtes

Rue de Rivoli, au cœur du 1er arrondissement de Paris, la librairie Galignani est l’une des plus prestigieuses de la capitale. Fondé en 1801 par Giovanni Antonio Galignani, l’établissement perpétue depuis plus de deux cents ans la passion des beaux et bons livres. Quel bel endroit pour faire ses cadeaux de Noël !

C’est sous les arcades de la rue de Rivoli, au numéro 224, juste à côté de l’hôtel Meurice, que se niche la librairie Galignani. Dans le voisinage des boutiques de luxe de la rue Saint-­Honoré, le lieu se démarque par sa façade verte et ses larges vitrines soigneusement garnies. À l’intérieur, les élégantes boiseries sombres datant des années 30, les hautes échelles courant le long des étagères et la profusion de livres donnent à l’ensemble un air de bibliothèque raffinée et chargée d’histoire.

librairie galignani - the good life

« Je tiens à conserver le lien avec le lieu, parce qu’il possède une histoire, qu’il est magnifique et qu’il est habité  explique Danielle ­Cillien-Sabatier, la directrice générale. Lorsque vous pénétrez dans une librairie, il se passe quelque chose, vous ne ressortez jamais avec ce que vous aviez prévu. Il faut absolument préserver cette expérience-là, car c’est un moment de culture et de bonheur. Cela vaut la peine de se déplacer et de venir chez nous tant que de tels lieux existent encore. »

Héritière d’une longue tradition éditoriale, la « librairie française et étrangère » est fondée en 1801 par Giovanni Antonio Galignani, lui-même issu d’une lignée d’éditeurs depuis le XVIe siècle. Avec son épouse, il crée d’abord un cabinet de lecture rue Vivienne, avant d’emménager en 1856 à son adresse actuelle, face au jardin des Tuileries.

Librairie Galignani : une affaire familiale

Lieu de sociabilité et de culture, l’endroit devient rapidement incontournable pour une clientèle cosmopolite et une élite éclairée. Le Galignani’s Messenger, journal édité par les Galignani et lu dans toute l’Europe, participe notamment à la popularité et au prestige de la maison. La librairie Galignani traverse les âges en s’adaptant aux bouleversements sociaux et historiques, tout en réussissant à maintenir et à renforcer sa réputation d’excellence. Elle est aujourd’hui l’une des plus anciennes librairies anglophones et indépendantes du continent européen, appartenant toujours à la famille de son fondateur.

librairie galignani - the good life

Durant la Seconde Guerre mondiale, le rayon des livres français prend son essor et les premiers rayonnages d’ouvrages des beaux-arts sont introduits, complétant le triptyque qui fait aujourd’hui la renommée de Galignani. « Nous avons presque trois librairies en une, se réjouit Danielle Cillien-Sabatier. Les publics varient entre les différents départements et vous en avez peu qui sont clients des trois. S’il faut parler d’une ligne éditoriale commune, je dirais que nous privilégions la culture et le goût. Nous travaillons, par exemple, avec Gallimard sur la collection Blanche illustrée, en fin d’année, ou avec la Villa Noailles et la fondation Calouste Gulbenkian pour leurs catalogues, ou encore avec les maisons d’éditions de Yale, Harvard ou Princeton pour leurs publications universitaires. Ce sont des productions qu’on ne va pas retrouver dans beaucoup d’autres endroits à Paris. Le beau est une valeur vraiment importante chez nous. » Au total, la librairie compte 37 000 références : 20 000 pour le rayon anglais, 10 000 pour le rayon français et 7 000 pour le rayon beaux-arts.

Après avoir travaillé dans les médias, presse et télévision, ­Danielle Cillien-Sabatier prend la tête de la librairie en 2009. Recrutée pour permettre à Galignani de s’adapter au mieux aux évolutions contemporaines et amener un regard neuf et moderne, elle a déployé tout son ­savoir-faire en la matière. « J’ai capitalisé sur l’histoire de la librairie, les acquis, la richesse des fonds, explique‑t-elle. En réalité, tout était déjà en place. La librairie est très belle, les libraires sont excellents et les fonds, présents. Il manquait peut-être une dimension de marketing et de communication. Le principe d’ouverture a été mon apport essentiel. »

Références pointues

Un site Internet est créé, des journaux littéraires et un catalogue de Noël présentant des sélections d’ouvrages font leur apparition, les vitrines bénéficient d’un soin particulier, rythmant le quotidien de la librairie et l’inscrivant en regard des événements et des actualités culturelles. Une quarantaine d’installations sont recensées chaque année. Une identité visuelle est développée, avec, notamment, les fameux cabas Galignani régulièrement déclinés dans des couleurs différentes.

« Il m’est arrivé une chose amusante il y a quelques années, raconte Danielle Cillien-Sabatier. J’étais en voyage très loin, sur une île, et je prenais un bateau. En face de moi, il y avait deux messieurs avec chacun leur sac Galignani et moi avec le mien. À ce moment-là, l’un se penche vers l’autre pour lui dire : ‘‘Tu vois, Madame est comme nous, elle fait ses courses chez Galignani et elle fréquente les bonnes maisons.’’ Ces sacs en toile très chic se promènent un peu partout dans le monde et ça nous fait très plaisir. » Aujourd’hui, la librairie compte quatorze employés, dont dix libraires répartis entre les trois départements, et tous prennent part au succès et à la renommée de l’établissement.

librairie galignani - the good life

C’est grâce notamment à leur expérience et à leur connaissance de la maison que celle-ci propose une offre aussi diversifiée que pertinente. La librairie Galignani s’illustre également par les nombreux événements, rencontres, signatures et conférences qu’elle organise tout au long de l’année et qui contribuent à faire de l’endroit un lieu de culture vivant et dynamique. « Ces animations font partie de l’existence d’une librairie, explique Danielle ­Cillien-Sabatier. Elles participent à son image et à sa réputation, mais c’est aussi un grand plaisir pour les clients de côtoyer des auteurs ou des personnalités. C’est important pour une librairie d’être un lieu de lien et de vie. »

Deux siècles après sa création, la librairie Galignani continue d’être un symbole d’excellence et de raffinement où l’on se rend pour se procurer une référence pointue, se faire recommander des lectures, pour flâner ou s’imprégner de l’esprit des lieux. « La culture est ma seule identité, conclut la directrice générale. Dans les tempêtes d’aujourd’hui, préserver la culture est vraiment la mission que je trouve essentielle. » Et le meilleur des remèdes face aux vicissitudes de l’existence est incontestablement d’aller se perdre dans les rayonnages d’une librairie.


Thématiques associées