DR

The Good whiskies by The Good Life : les écossais

Les marques et embouteilleurs du spiritueux préféré des Français ne cessent d’innover, chaque année, en proposant des whiskies toujours plus variés et originaux. À découvrir dans cette sélection: les whiskies écossais.

Notre sélection de whiskies écossais

  • Franchement fumé. Cette distillerie est mythique sur l’île d’Islay, considérée par les amateurs comme la Mecque du whisky. Il faut d’ailleurs s’y rendre une fois dans sa vie pour comprendre ce que veut dire l’isolement. Les distilleries les plus réputées s’y trouvent. Ce nouvel opus est déconcertant. Il joue la carte franche des senteurs de fumée. Il y a la tourbe de l’île, évidemment, qui l’explique, mais les équipes sont allées plus loin en utilisant des fûts de chêne qui ont été carbonisés. Comparé à un dragon par les équipes sur place, le distillat est fort et puissant. L’image est juste. Ardbeg Scorch.
Ardbeg Scorch, 119 €.
Ardbeg Scorch, 119 €. DR
  • Riche et malté. La distillerie se situe au cœur de la région du Speyside. C’est ici que se trouve la majorité des distilleries écossaises. Les vallées sont verdoyantes et l’eau ne manque pas. Sur le lieu de production, on continue à malter. C’est rare. Cet opus est un hommage à ce procédé. Il se veut riche et caressant avec ses arômes de poire, de vanille et de miel. La bouche est ronde. On devient gourmand comme un enfant dans une confiserie. La finale, longue, se termine sur des fruits secs. Benriach Malting Season First Edition.
Benriach Malting Season First Edition, 87 €.
Benriach Malting Season First Edition, 87 €. DR
  • Subtilement tourbé. Bowmore est une institution puisqu’elle est la plus ancienne distillerie de l’île d’Islay. Elle nous offre ici un whisky subtilement tourbé. Nous ne sommes pas dans l’exubérance. Cela lui procure de l’équilibre avec des arômes végétaux, mais également d’agrumes. La finale est longue et fumée pour mieux nous replonger dans cette île éloignée du reste du monde. Bowmore 18 ans.
Bowmore 18 ans, 98 €.
Bowmore 18 ans, 98 €. DR
  • Complexe et équilibré. Quand il créa la marque Compass Box, en 2000, John Glaser révolutionna à sa manière la notion de « blend » dans le whisky. Il décida de faire ses propres associations en fonction de ses envies. Un peu à l’image d’un parfumeur de talent. Ce flacon est un hommage à sa première création, Eleuthera. On y trouve des single malts des Highlands, du Speyside et de l’île d’Islay (pour le côté tourbé). Le whisky est complexe, élégant, équilibré, épicé et surtout d’une belle vivacité sur la finale. Compass Box Ethereal.
Compass Box Ethereal, 175 €.
Compass Box Ethereal, 175 €. DR
  • Végétal et fruité. Cette distillerie excelle dans l’art de faire vieillir ses whiskies dans des fûts de xérès très variés. Le maître assembleur, Richard Paterson, n’avait pas son équivalent dans ce type d’exercice. On trouve dans la gamme des whiskies d’exception très âgés. Ce 12 ans est déjà une introduction remarquable avant d’aller plus loin. Il déconcerte. Il est à la fois végétal et fruité. Il a de la rondeur avec des arômes d’orange confite. La finale est très légèrement iodée. The Dalmore 12 ans.
The Dalmore 12 ans, 72 €.
The Dalmore 12 ans, 72 €. DR
  • Doux et accessible. La créativité est toujours en alerte dans cette distillerie de renommée mondiale. On peut y trouver des flacons rares comme des plus accessibles. « Triple oak » signifie que le distillat a été élevé dans 3 types de fûts de chêne différents : américains, européens ayant contenu du xérès et français. En résulte un whisky doux, accessible. Le toucher de bouche est plutôt crémeux, avec des fruits secs. Les arômes de bois, avec des notes épicées, sont légèrement présents sur la finale. Glenfiddich 12 ans Triple Oak.
Glenfiddich 12 ans Triple Oak, 37 €.
Glenfiddich 12 ans Triple Oak, 37 €. DR
  • Prestigieux. C’est la cuvée prestige de cette marque internationale si reconnaissable. Et elle est parfaitement réussie. Elle est astucieusement en équilibre avec à la fois de la délicatesse et de la tonicité. Cette caractéristique provient de son assemblage de plusieurs single malts issus de distilleries différentes. C’est un whisky intense, avec du fruit et une finale légèrement tourbée. Johnnie Walker Blue Label.
Johnnie Walker Blue Label, 165 €.
Johnnie Walker Blue Label, 165 €. DR
  • Original. Le nouvel opus de la distillerie écossaise de Dufftown est original, car cette eau‑de‑vie a été élevée exclusivement dans des fûts de xérès pendant au moins 16 longues années. Après l’avoir versé dans le verre, il faut patienter quelques minutes. Il s’ouvre alors délicatement, laisse sa fougue de côté et nous donne des épices, des fruits secs et des notes florales sur la finale. Mortlach 16 ans.
Mortlach 16 ans, 120 €.
Mortlach 16 ans, 120 €. DR

 

Thématiques associées