The Peebles Corporation Adjaye Associates

Architecture : David Adjaye propose une tour « inversée » à New York

L’architecte anglo-ghanéen David Adjaye et son cabinet viennent de déposer une proposition pour remplir un site vide du quartier d’Hudson Yards, à New York avec une tour… renversante !

Manhattan, l’île la plus célèbre de New York, ne semble pas vouloir arrêter la course aux buildings de plus en plus fous et de plus en plus hauts. Le quartier qui illustre le mieux cette folie immobilière, c’est certainement Hudson Yards. Ce Dubaï new-yorkais accueille, depuis quelques années, des dizaines de nouvelles tours, dont certaines sont signées de grands noms : Heatherwick, Bjarke Ingels, et Norman Foster, entre autres. On pourra peut-être bientôt ajouter à cette liste prestigieuse un autre starchitecte, David Adjaye, qui a proposé une tour au design surprenant.

La ville de New York a en effet ouvert les candidatures afin de combler Site K, un vide de 5000 m² sur la 11e avenue, au cœur d’Hudson Yards tout près de la High-Line. Mi-octobre, David Adjaye via son cabinet Adjaye Associates, en collaboration avec The Peebles Corporation, un promoteur XXL, a déposé son projet devant l’Empire State Development Corporation, qui décidera de l’heureux architecte qui pourra marquer de son empreinte de quartier de New York en pleine effervescence.

Architecture david adjaye tour new york

L’Affirmation Tower, nom du projet porté par Adjaye, pourrait devenir la plus grande tour imaginée par l’architecte anglo-ghanéen, et sa deuxième création à New York. Elle prévoit d’atteindre 498 mètres de haut, ce qui la ferait grimper sur le podium des plus hautes tours de Manhattan.

Mais plus que les dimensions de la tour de David Adjaye à New York, c’est sa conception qui attire l’attention.

L’Affirmation Tower est pensée comme une tour « inversée », composée de blocs superposés avec une base plus fine que le sommet. Un crescendo architectural qui permettrait à la skyline d’Hudson Yards, beaucoup plus sage que sa voisine du centre de l’île, de se démarquer.

Elle est conçue pour abriter deux hôtels, des bureaux, un observatoire et… une patinoire ! Bienvenue à New York. Mais c’est là que le bât blesse : le projet Adjaye/Peebles Corporation n’intègre pas de logements. Or, c’est l’une des conditions d’attribution du chantier par l’Empire State Development Corporation.

Mais l’Affirmation Tower a tout de même des arguments pour faire flancher la commission. Pragmatique, d’abord : s’il y a la surface, on trouvera bien de quoi faire des logements si c’est vraiment nécessaire. Touristique ensuite, avec la création d’hôtels et d’un « landmark » remarquable au look détonnant dans un quartier qui attire moins que le cœur de Manhattan.

Architecture david adjaye tour new york

L’aspect social, enfin, d’un projet mené par un architecte et un promoteur noirs (David Adjaye et Roy Donahue Peebles), et la proposition d’accueillir du siège local de la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People). On ne connaît pas encore la date du délibéré de l’Empire State Development Corporation, mais on croise les doigts pour qu’aboutisse ce projet renversant !


Thématiques associées