courtesy-zanotta-spa-italy

Mode, design et archi : 5 expos pour l’automne 2021, de Paris à Bordeaux

Des créateurs et créatrices visionnaires sont à l'honneur dans notre to-do list des expos de l'automne 2021.

Du Madd Bordeaux au musée Yves Saint Laurent Paris, découvrez 5 expos mode, design et architecture qui effacent le blues de l’automne 2021…

Les expos mode de l’automne 2021 à Paris :

Alaïa et Lindbergh, si loin si proches. L’univers de la mode a toujours suscité des rencontres intenses – Guy Bourdin et Carel, Richard Avedon et Christian Dior, Yves Saint Laurent et Helmut Newton… Les liens qui unissaient Peter Lindbergh à Azzedine Alaïa ont peu été mis en avant. L’un venait de Tunisie, du Sud, de la pleine lumière qui appelle l’ombre, l’autre d’Allemagne, du Nord, des paysages industriels et charbonneux de Rhénanie. Mais par-delà leurs différences, ils nourrissaient des univers communs. Il y a d’abord cette inclination partagée pour les noirs profonds, qu’ils se traduisent dans la profondeur des tirages argentiques ou dans le monochrome de vêtements intemporels. Il y a encore le rejet des artifices, ce goût pour les portraits simples et émotifs, d’un côté, pour les lignes pures et les volumes fluides, de l’autre. Une merveilleuse exposition cimente ces complicités, et crée des jeux d’échos par-delà la disparition de ces deux immenses créateurs. Azzedine Alaïa, Peter Lindbergh, fondation Azzedine Alaïa, jusqu’au 2 janvier. fondationazzedinealaia.org

Marie-Sophie Wilson, Paris, 1988.
Marie-Sophie Wilson, Paris, 1988. peter-lindbergh-courtesy-peter-lindbergh-foundation-paris

Tous les états de Margiela. L’univers de Martin Margiela ne ressemble à aucun autre. Cette exposition manifeste l’obsession de cet homme à la discrétion légendaire pour la transformation et la réification des objets abandonnés, des lieux et des événements passés inaperçus. Adepte du « rien ne se perd, tout se transforme », celui qui a organisé ses défilés dans des lieux insolites – station de métro, entrepôt désaffecté – métamorphose l’ensemble des espaces de la fondation Lafayette Anticipations autour des thèmes qui lui sont chers – le passage du temps, la disparition, le hasard… Martin Margiela, Lafayette Anticipations, du 20 octobre au 2 janvier. lafayetteanticipations.com

Saint Laurent, entre lamé et mousseline. La dimension innovante, inventive de la haute couture ne va pas sans une maestria technique. En mettant en lumière sept maisons lyonnaises auprès desquelles Yves Saint Laurent se fournissait en tissus, l’exposition entre au cœur même du processus de création du couturier. Pour Yves Saint Laurent, les taffetas de chez Bucol, le lamé or de la maison Brochier, les pannes de velours de la maison Pernet Velours « sont la base de tout, [ce sont] eux qui déterminent la pensée, la ligne ». À travers une trentaine de modèles haute couture accompagnés de nombreux documents, ce sont de fidèles collaborations qui se dessinent ainsi qu’une plongée dans l’univers quotidien du couturier. Pour la première fois, le studio de création d’Yves Saint Laurent, cet antre mythique où durant près de trente ans ont été conçues ses plus belles créations, a été intégré au parcours de visite. Yves Saint Laurent. Les Coulisses de la haute couture à Lyon, musée Yves Saint Laurent Paris, jusqu’au 5 décembre. museeyslparis.com

Yves Saint Laurent et Anne-Marie Muñoz dans le studio, 5 avenue Marceau, 1977.
Yves Saint Laurent et Anne-Marie Muñoz dans le studio, 5 avenue Marceau, 1977. photographie-de-guy-marineau-yves-saint-laurent

Les expos design de l’automne 2021 à Weil-am-Rhein et Bordeaux :

Le design au féminin, Weil-am-Rhein. Si l’histoire de l’art réintègre aujourd’hui les femmes qui ont longtemps été invisibilisées, celle du design tarde à faire de même. D’où l’importance de cette exposition qui rétablit l’équilibre en présentant 80 créatrices des 120 dernières années. Cohabitent des protagonistes du modernisme (Eileen Gray, Charlotte Perriand, Lilly Reich ou Clara Porset), des chefs d’entreprise (Florence Knoll et Armi Ratia), mais aussi des figures moins connues comme la réformatrice sociale Jane Addams. La période contemporaine n’est pas oubliée, sachant qu’aujourd’hui près de la moitié des étudiants en design sont des femmes. Matali Crasset, Patricia Urquiola ou le collectif Matri-Archi(tecture) prouvent que les femmes sont les premières à repousser et réinventer les limites de leur discipline et à impulser des pistes de réflexion sur ce que devrait être le design du futur. Here We Are! Women in Design 1900-Today, Vitra Design Museum, jusqu’au 6 mars. design-museum.de

Redessiner le paysage, Bordeaux. L’agriculture française, après la guerre, est entrée dans une ère productiviste dont on peine à sortir. Cette expo propose un regard sur de nouvelles pratiques paysannes. À l’intérieur du musée, une dizaine de « paysans designers », pionniers dans leur approche de la terre en France, en Autriche, au Brésil ou encore au Burkina Faso. À l’extérieur, le parcours se poursuit dans le centre-ville, avec des jardins et vergers imaginés par Anne Fischer, Gilles Clément ou Pierre Rhabi, et dans toute la région, avec des visites de fermes et vignobles écoresponsables. Paysans designers, un art du vivant, musée des Arts décoratifs et du Design, jusqu’au 17 janvier. madd-bordeaux.fr

Maïna Chassevent, bergère sans terre, Pays basque, 2021.
Maïna Chassevent, bergère sans terre, Pays basque, 2021. colombe-rubini