DR
100 % voitures électriques

Spectre, la première Rolls-Royce 100 % électrique arrive en 2023

Le gros V12 emblématique de Rolls-Royce va disparaître avant la fin de la décennie. Premier paraphe au bas de son arrêt de mort, la sortie, en 2023, de Spectre, la première voiture 100 % électrique du constructeur britannique.

Tout le monde a débuté son électrification. Même Ferrari, Porsche et Lamborghini. C’est aujourd’hui au tour de Rolls-Royce de faire son coming-out électrique avec Spectre, une GT 100 % électrique dont on devine, sous son camouflage, qu’elle reprend les traits de la Wraith. Le constructeur vient d’annoncer que sa première auto wattée s’apprête à débuter ses essais en conditions réelles et les différents modèles vont parcourir 2,5 millions de kilomètres, simulant ainsi « l’équivalent de 400 ans d’usage ».

2,5 millions de kilomètres pour la Rolls-Royce électrique

Aux quatre coins du monde, et sur tous les terrains, vous aurez donc peut-être la chance d’en apercevoir une en plein test. Son arrivée sur le marché est prévue pour le dernier trimestre 2023. Si, comme d’habitude chez Rolls-Royce, on ne parle pas de tarif ni de fiche technique – c’est vulgaire – le constructeur annonce tout de même que Spectre sera basée sur l’architecture en aluminium « évolutive et flexible » des Phantom, Cullinan et Ghost.

Autre information délivrée par Rolls-Royce, et elle est de taille : d’ici 2030, tous les modèles produits par la firme seront 100 % électriques. Pas d’hybride, pas de « moitié-moitié ». Cette décennie est donc la dernière du V12 RR.

La Rolls-Royce électrique Spectre, encore camouflée.
La Rolls-Royce électrique Spectre, encore camouflée. DR

Une évolution naturelle selon Torsten Müller-Ötvös, CEO de Rolls-Royce.

« En 2011, nous avons révélé 102EX, un concept de Phantom électrique, suivi en 2016 d’un autre concept électrique, le 103EX. Des produits qui ont suscité un vif intérêt parmi nos clients. Ils considèrent en effet que, silencieux, souples et plus propres, les moteurs électriques collent à l’ADN de Rolls-Royce. »

Une transformation électrique qui résonne avec les origines de la marque. Avant la création de Rolls-Royce, Henry Royce fabriquait et vendait des moteurs électriques et Charles Rolls était fasciné par les premières voitures électriques, au début du XXe siècle : « elles sont propres et silencieuses, sans odeurs ni vibrations, et deviendront très utiles quand les stations de recharge seront plus développées ».

La Rolls-Royce électrique Spectre, encore camouflée.
La Rolls-Royce électrique Spectre, encore camouflée. DR

Il aura donc fallu plus de 120 ans pour que la prophétie de Charles Rolls se réalise et que le jour du début des tests pour Spectre devienne, selon Torsten Müller-Ötvös, « le jour le plus important de l’histoire de Rolls-Royce depuis le 4 mai 1904, lorsque Charles Rolls et Henry Royce se sont rencontrés pour la première fois ». Rien que ça !


Thématiques associées