Louis Poulsen

Design : nos 4 lampes culte préférées, de la Pipistrello à la PH5

Voici les 4 lampes design préférées de The Good Life, qui ont marqué l’histoire du design en France et dans le monde.

A l’occasion des 10 ans de votre magazine préféré, The Good Life revient sur ses objets culte préférés. Au rayon design, voici nos 4 lampes incontournables.

Les 4 lampes iconiques de TGL :

Lampe de table PXL

Design Fredrik Mattson – Zero. Le Suédois Fredrik Mattson adore les matériaux industriels et les couleurs vives et pop, à l’opposé de ce qui définit habituellement le design scandinave dans l’imaginaire collectif. Éditée par Zero, sa lampe de table PXL, façon berlingot pixellisé, alterne les strates d’aluminium multicolores et évoque l’un de ces objets 3D low-tech qui sont de véritables madeleines de Proust stylistiques pour la génération née dans les années 80. Une version suspension existe en parallèle. A.-F. B.

1 857 €.
1 857 €. DR

Lampe Pipistrello

Design Gae Aulenti – Martinelli Luce. Elle a joué avec Alain Delon et Mireille Darc dans les années 60, voyagé dans les plus beaux hôtels du monde, et a même élu domicile au MoMA ! Derrière ce succès se cache Gae Aulenti, architecte et designer italienne qui a notamment aménagé les espaces intérieurs du musée d’Orsay. C’est en 1965 qu’elle dessine la Pipistrello pour l’éditeur Martinelli Luce. Elle s’est inspirée des ailes déployées de la chauve-souris (pipistrello, en italien) pour créer l’abat-jour. Avec son design avant-gardiste, la Pipistrello a survolé les époques sans que sa notoriété décline. C. B.

1 418 € HT.
1 418 € HT. DR

Suspension PH5

Design Poul Henningsen – Louis Poulsen. Lumière sur un emblème du design scandinave : PH5. Son créateur ? Poul Henningsen, l’homme qui a réussi à dompter l’éclairage ! Sa particularité ? Diffuser une lumière chaleureuse qui n’agresse pas les yeux. Architecte, écrivain engagé et designer éclairé, Poul Henningsen part d’un constat simple : les lumières électriques sont trop éblouissantes. Celui qui a connu les lampes au gaz était sans doute nostalgique de cette lumière diffuse. Il crée une gamme complète de luminaires dans les années 1920 avec le danois Louis Poulsen. La suspension PH5 possède plusieurs abat-jour en forme de disque qui jouent le rôle de réflecteurs pour diffuser une lumière douce. Elle reste l’un des luminaires les plus vendus au Danemark. C. B.

1 055 €.
1 055 €. DR

Lampadaire 3 Bras Serge Mouille

Éditions Serge Mouille. Immédiatement reconnaissable, il se retrouve régulièrement dans les plus beaux projets d’architecture d’intérieur. Sa forme organique rappelle celle d’un phasme géant ou d’une araignée prête à capturer sa proie. La légende dit que Serge Mouille se serait également inspiré du sein féminin pour dessiner ses réflecteurs qu’il nommera « tétine ». Le lampadaire donne une impression de mouvement et s’apparente à un monstre du design prêt à déployer sa lumière dans l’espace. Le mystère plane autour de ce luminaire sculptural dessiné dans les années 50 par ce surdoué de l’orfèvrerie, et c’est justement ce qui le rend si iconique. Depuis 1999, Les Éditions Serge Mouille, installées dans l’Aisne, rééditent les luminaires iconiques de Serge Mouille tout en gardant intact son processus de fabrication. C. B.

6 924 €.
6 924 €. DR