Mariano Pascual

Focus : 14 choses à savoir sur le bitcoin, roi des cryptomonnaies

Sur les douze mois passés, la valeur du bitcoin (BTC) a progressé de 350 %. Face aux placements classiques, forcément, c'est très alléchant - si on a le cœur bien accroché tant le cours est volatile. Mais, au-delà de la spéculation, on en oublierait presque que le bitcoin a été créé en 2009 avec une volonté révolutionnaire : sécuriser plus que jamais les transactions financières, tout en se passant des banques centrales pour les exécuter. The Good Life fait le point, pour ne plus rien ignorer sur ce drôle d'actif.

Où est passé Satoshi Nakamoto ? On ne sait presque rien de Satoshi Nakamoto, le fondateur du bitcoin. Comme pour un Banksy, les fantasmes sont nombreux, mais personne n’a réussi à lever formellement le voile. Mieux, la personne ou le groupe derrière le pseudonyme n’a plus donné signe de vie depuis dix ans. La cryptomonnaie valait alors 1 $ l’unité. Il est de notoriété publique qu’entre janvier et juillet 2009 Satoshi Nakamoto a miné plus d’un million de bitcoins. Il en posséderait toujours l’essentiel…

1 Satoshi. Du prénom du fondateur du bitcoin, le satoshi correspond à la plus petite fraction de la cryptomonnaie. Ainsi, 100 millions de satoshis équivalent à 1 BTC.

bitcoin cryptomonnaie 2021 - the good life

1000 dollars de bitcoins en 2010. Inventé en 2009, le bitcoin a intégré des plates-formes d’échange l’année suivante. En 2010, son cours le plus haut a atteint 0,39 $. Si vous aviez investi 1000 $ à ce moment-là, vous posséderiez donc 2 564 BTC, soit un pactole de plus de 118M $ à son cours actuel de 46 188 $ (10 septembre 2021).

Les 1000 baleines du bitcoin

Dans l’océan du bitcoin, il existe environ un millier d’individus ou d’entités qui possèdent 40 % de la monnaie en circulation. On les appelle les « baleines » et, forcément, elles sont constamment accusées de manipulation, car leurs mouvements créent des fluctuations impressionnantes sur le prix.

bitcoin cryptomonnaie 2021 - the good life

21 millions. Le bitcoin repose sur la blockchain, un genre de livre de comptes numérique transparent qui recense tous les mouvements. Pour assurer son inviolabilité, les transactions sont validées par des millions d’individus ou entreprises, les « mineurs », qui allouent de la puissance de calcul informatique à cette tâche complexe. En récompense, ils obtiennent des bitcoins. Dès 2009, Satoshi Nakamoto a fixé le stock total de bitcoins à 21 millions. À ce jour, 18,7 millions ont été minés. Mais plus le temps passe et plus le minage est fastidieux : le rythme est divisé par deux tous les quatre ans. Le dernier bitcoin ne sera produit qu’en 2140.

Je t’aime, moi non plus

En 2021, Elon Musk s’est d’abord mué en fervent supporter. Le fantasque patron de Tesla, premier constructeur mondial de voitures électriques, annonçait qu’il serait désormais possible de payer ses autos en bitcoins. Mieux, il révélait, en janvier, que Tesla avait acquis pour 1,5 Md$ de bitcoins. Mais, fin mai, revirement de situation, Elon Musk dénonce l’impact carbone catastrophique du bitcoin. Il revient sur sa parole : fini l’achat de Tesla en cryptomonnaie. Hypocrite, Elon Musk ? On notera en tout cas qu’en avril Tesla a vendu 10 % de son stock de bitcoins, engrangeant 101 M$ de plus-value au passage.

bitcoin cryptomonnaie 2021 - the good life

4 millions de pertes. Il y a plusieurs possibilités pour stocker ses cryptos. La plus répandue : les conserver sur les plates-formes où on les achète, comme Coinbase ou Binance. Mais le risque est double : que son compte, voire la plate-forme entière, soit piraté. Le plus sûr consiste à les stocker dans des « portefeuilles froids », soit en ligne, soit offline, sur des clés USB spécifiques, avec des mots de passe quasi inviolables. Mais il y a un autre risque : égarer le mot de passe ou le disque dur. On estime que, chaque jour, 1 500 bitcoins seraient perdus, soit environ 4 millions depuis sa création !

5000 bitcoins la pizza. La première transaction commerciale réglée en bitcoins a eu lieu le 22 mai 2010. Laszlo Hanyecz, un développeur floridien, s’acquittait des 30 $ que valaient deux pizzas de la chaîne Papa John’s avec 10 000 BTC. Au cours actuel, cela reviendrait à 200 M $ la pizza ! En souvenir, le 22 mai est désormais célébré comme le « Bitcoin Pizza Day ». Quant à Laszlo Hanyecz, il l’a souvent répété depuis : non, il ne regrette rien.

En mars 2020, le bitcoin subissait un crash vertigineux qui le ramenait sous la barre des 4 000 $.

Exactement un an plus tard, sur fond de folie médiatique, il atteignait son record absolu de 64 843 $. C’est un gain de 1 517 % sur la période. Imbattable.

bitcoin cryptomonnaie 2021 - the good life

100 millions d’utilisateurs. Même si on ne le saura jamais exactement – car un utilisateur peut avoir plusieurs adresses et qu’à l’inverse une seule adresse (comme celle d’un exchange, plate-forme d’échange) peut regrouper les bitcoins de centaines de milliers de personnes –, on estime qu’environ 100 millions d’individus possèdent au moins un satoshi.

11 % d’Américains. Selon une étude récente, 11 % des Américains posséderaient du bitcoin, soit environ 30 millions de possesseurs. Une autre étude a montré qu’environ 5 % des Européens en détiendraient, soit 37 millions de personnes. Cette part serait de 6 % pour la France, soit 4 millions d’utilisateurs.

807 427 transactions par carte bancaire. C’est l’équivalent de l’énergie consommée pour réaliser une transaction en bitcoin. La phase du minage, correspondant à la validation des transactions, est le gros point noir. La blockchain du bitcoin consomme aujourd’hui 110 térawattheures par an.

bitcoin cryptomonnaie 2021 - the good life

654 632 bitcoins. C’est ce que possède le fonds d’investissement Grayscale Bitcoin Trust, ce qui en fait la plus grosse des baleines dont l’identité est connue. En seconde position, on trouve le gouvernement chinois (195 000 BTC), et le podium est complété par Block.one (164 000), une entreprise spécialisée dans la conception de blockchains. Le gouvernement américain arrive en cinquième position (70 000) et Tesla (42 000), en dixième.

#1. En juin 2021, le Salvador est devenu le premier pays du monde à adopter le bitcoin comme monnaie légale. L’ambition est claire : attirer des capitaux étrangers dans le pays et une nouvelle population fiscale.