konstantin-chaykin

Geneva Watch Days : le salon horloger réinventé

La seconde édition des Geneva Watch Days s’est tenue du 29 août au 3 septembre dernier à Genève. Une trentaine de marques horlogères ont exposé leurs nouveautés dans des hôtels de la ville ou directement à leurs boutiques.

Le beau temps a le bon goût d’atténuer l’austérité toute protestante qui enveloppe d’habitude Genève. Sous le soleil, cette ville helvète chère à Calvin prend des petits airs de cité balnéaire. Le lac scintille, les vélos envahissent les rues et d’innombrables bateaux arpentent les flots en tous sens. Les intemporels Bains des Paquis pour leur part, font le plein de baigneurs et de nageurs. La ville mériterait presque qu’on la renomme Genève-Plage. Ce temps radieux est une vraie chance pour la seconde édition des Geneva Watch Days, le rendez-vous horloger de la rentrée.

« Tu imagines les allers et retours entre hôtels s’il pleuvait à verse ? Ce ne serait pas la même limonade », tressaille un collègue journaliste. Le succès de la première édition de 2020, lancée sous l’impulsion notamment de Jean-Christophe Babin, PDG de Bulgari, a poussé les organisateurs à renouveler l’expérience. Ce salon ouvert au public, épaule les grands rendez-vous horlogers historiques, blessés ou occis : Foire de Bâle et Watch & Wonders. Les marques sont installées dans les grands hôtels, à la Rotonde, un important pavillon éphémère, ou dans leur boutique pour celles qui en ont. Cette décentralisation des lieux d’exposition réduit les risques de clusters.

Ce qui frappe dans la liste des exposants c’est l’œcuménisme qui règne. Tout le monde horloger se mélange. Parmi la trentaine de marques participantes, on croise des enseignes de Kering comme Girard-Perregaux ou Ulysse Nardin, de LVMH comme Bulgari, des indépendants comme Breitling, Oris ou des marques créatives et iconoclastes comme MB&H, Moser ou Urwerq…. On découvre encore des petites enseignes moins connues comme De Béthune, Doxa, Konstantin Chaykin, Louis Erard notamment, dont les créations originales sont souvent rafraichissantes. On note enfin, la présence surprise de Greubel & Forsey, une marque de la galaxie Richemont que l’on n’attendait pas. Le Swatch Group quant à lui, brille surtout par son absence.

In fine, les produits exposés dessinent le portrait d’une horlogerie originale, vivace et variée.

Les 10 montres qu’il fallait voir au Geneva Watch Days :

Breilting Top Time Classic Cars

Ce trio de chronographes sportifs à cadran coloré, se destine, pour une fois chez Breitling, aux pilotes… d’automobile. Cette collection de trois montres rend hommage en effet, à trois iconiques bolides américains des années 60 : Ford Mustang, Chevrolet Corvette ou AC Cobra. Echelle tachymétrique et bracelet en cuir perforé renvoient à l’univers de la course automobile.

Breilting Top Time Classic Cars. www.breitling.com
Breilting Top Time Classic Cars. www.breitling.com DR

Ulysse Nardin Torpilleur

La marque du groupe Kering est réputée pour ses montres au design très contemporain. Sa famille Torpilleur fait exception. Elle joue au contraire, le registre du classicisme et même de l’historique. Elle reprend en effet, l’esthétique des anciens chronomètres de marine créés par Ulysse Nardin voilà plus d’un siècle. Sept nouvelles références viennent enrichir la collection. Ce chronographe « panda » est notre préféré.

Ulysse Nardin Torpilleur. www.ulysse-nardin.com
Ulysse Nardin Torpilleur. www.ulysse-nardin.com DR

Bulgari Octo Roma WorldTimer

Archétype de la montre facettée, la très graphique Octo Roma apparaît en 2010. Elle reçoit aujourd’hui une complication « heures du monde », destinée aux grands voyageurs. Les 24 villes repères, évocation du luxe selon Bulgari, sont soigneusement choisies. Deux versions sont proposées dont cette très sportive tout acier.

Bulgari Octo Roma WorldTimer. www.bulgari.com
Bulgari Octo Roma WorldTimer. www.bulgari.com DR

Oris Aquis Date Upcycle

Disponible en deux tailles : 41,5 mm et 36,5 mm, cette plongeuse s’adresse aux amateurs d’horlogerie à l’âme écolo. Les cadrans en plastique recyclé PET sont obtenus par compression de ce matériau. Leurs motifs sont aléatoires. Ils sont donc la garantie que chaque montre est unique.

Oris Aquis Date Upcycle. www.oris.ch
Oris Aquis Date Upcycle. www.oris.ch DR

Moser & Cie Pioneer Centre Seconds Mega Cool

Cette manufacture totalement intégrée, produit des montres iconoclastes et élégantes. On se souvient de la Swiss Alp Watch clin d’œil à l’Apple Watch ou de la Nature Watch recouverte de végétation. La Pioneer Centre Seconds Mega Cool est un peu la vision de la montre étanche par H. Moser. Solide boitier acier, cadran Blue Lagoon fumé, revêtement photo-luminescent, imperméabilité à 120 m, elle est aussi à l’aise à la plage qu’à une soirée sélecte.

Moser & Cie Pioneer Centre Seconds Mega Cool. www.h-moser.com
Moser & Cie Pioneer Centre Seconds Mega Cool. www.h-moser.com DR

MB&F LMX

Cette marque est un laboratoire de concepts artistiques sur le thème de l’horlogerie. Ses créations, engendrées par des collectifs d’horlogers, sont spectaculaires et émouvantes. La LMX de cette année, s’inscrit dans la série des Legacy Machines qui affichent le temps de manière inhabituelle. Dans le cas présent, la montre reçoit deux cadrans laqués. Sa colossale réserve de marche de 168 heures est indiquée via un original affichage rotatif tridimensionnel. Voici une pièce iconoclaste comme MB&F sait les faire.

MB&F LMX. www.mbandf.com
MB&F LMX. www.mbandf.com DR

Girard-Perregaux Laureato Absolute TI 230

Le détaillant allemand Wempe est à l’origine de cette nouvelle version de cette montre facettée. Son nom TI 230 provient du titane (TI) qui habille son boîtier et de sa production limitée à… 230 exemplaires qui rappelle que la manufacture fête ses 230 années d’existence. Le boîtier légèrement sablé aux angles polis offre une belle brillance. Le bracelet intégré en caoutchouc est injecté de titane.

Girard-Perregaux Laureato Absolute TI 230. www.girard-perregaux.com
Girard-Perregaux Laureato Absolute TI 230. www.girard-perregaux.com DR

Konstatin Chaykin Wristmon Minotaure

Cet artisan horloger russe propose des créations horlogères iconoclastes et amusantes. Les cadrans de ses montres représentent généralement un personnage. Ici, il s’agit du Minotaure. Les yeux du monstre mythologique affichent heure et minutes et ses nasaux, le jour de la semaine. Amusant ! Le boîtier est en bronze et la série est limitée à 8 exemplaires.

Konstatin Chaykin Wristmon Minotaure. chaykin.ru
Konstatin Chaykin Wristmon Minotaure. chaykin.ru DR

Frédérique Constant Automatic Skeleton

La manufacture rachetée en 2016 par le japonais Citizen est habituée aux montres classiques. Cette Highlife Automatic Skeleton issue de la nouvelle collection sport-chic à bracelet intégré, se veut plus contemporaine. Comme les précédents modèles de la série, elle accueille une représentation de la terre en son centre, mais ajourée cette fois-ci. Cette version, limitée à 888 exemplaires, permet, squelettage oblige, de voyager au centre de la terre.

Frédérique Constant Automatic Skeleton. frederiqueconstant.com
Frédérique Constant Automatic Skeleton. frederiqueconstant.com DR

Gerald Genta Arena Rétro Mickey Mouse Disney

L’illustre designer horloger a fondé une marque de montre à son nom. Rachetée en 2000 par Bulgari, l’enseigne Gérald Genta a présenté cette année une réinterprétation de son iconique modèle Mickey Mouse lancé en 1990. Le mécanisme rétrograde anime le bras de la souris américaine pour indiquer les minutes. L’heure sautante s’affiche dans un guichet. Cette amusant modèle édité à 150 exemplaires est un collector en puissance.

Gerald Genta Arena Rétro Mickey Mouse Disney. www.geraldgenta.com
Gerald Genta Arena Rétro Mickey Mouse Disney. www.geraldgenta.com DR

Thématiques associées

The Good Spots Destination Suisse