DR

Enchères autos : un roi et une star de la pop à la vente Artcurial de Monaco

D’une Ferrari qui appartenait à Christophe à une Facel Vega qui a transporté le roi du Cambodge, la vente aux enchères Artcurial de Monaco, le 19 juillet prochain, fait la part belle aux VIP.

A enchères princières, catalogue prestigieux. Artcurial Motorcars a dévoilé le catalogue de sa vente de Monaco, le 19 juillet prochain. Parmi les autos présentées, une Ferrari 512 BBi de 1983 entièrement restaurée. Bi-ton rouge et noir, intérieur Ermenegildo Zegna, 12 cylindres boxer, elle a appartenu, de sa sortie d’usine et pendant 10 ans, à Daniel Bevilacqua alias Christophe. L’auteur des Mots bleus, décédé en avril 2020, était passionné d’automobiles italiennes.

Roi du Cambodge et révolutionnaires cubains

Autre star de la vente, une Française, l’une des 183 Facel II produites par Facel Vega. Le modèle proposé a été livré à Norodom Sihanouk en 1964. Le roi du Cambodge se fait plaisir à bord de son élégante GT pendant trois ans, avant de la renvoyer en France, où elle sera pilotée par son cousin. Trente ans plus tard, c’est l’Amicale Facel Vega qui devient propriétaire du carrosse royal qu’elle fait restaurer par les ateliers Lecoq. Elle est estimée entre 270 000 et 340 000 €.

Facel Vega Facel II, 1964, estimée entre 270 000 et 340 000 €.
Facel Vega Facel II, 1964, estimée entre 270 000 et 340 000 €. Dirk Dehmel

Enfin, troisième larron de ce curieux carré VIP, une Mercedes 300 SL Roadster. En 1957, elle est livrée à Cuba, quelques années avant l’arrivée du pouvoir de Fidel Castro. On en sait peu de la vie de la Mercedes 300 SL jusque dans les années 80, lorsqu’elle est découverte par le collectionneur Colin Crabble. Il vend l’auto a un passionné qui entreprend de la restaurer minutieusement.

Mercedes-Benz 300 SL Roadster, 1957, estimée entre 1 100 000 et 1 400 000 €.
Mercedes-Benz 300 SL Roadster, 1957, estimée entre 1 100 000 et 1 400 000 €. peter-singhof

Si le roadster allemand capte toujours l’attention lorsqu’il est présenté lors d’une vente aux enchères, celui-ci est, en plus, entouré de mystères. En effet, selon Artcurial Motorcars, elle aurait appartenu à Raúl Castro, minstre de la Défense, pendant son quart de siècle sous le soleil cubain…

De belles allemandes aux enchères Artcurial de Monaco

Si les voitures de Christophe, Norodom Sihanouk et Raúl Castro constituent les lots les plus intrigants des enchères Artcurial à Monaco, elles ne représentent qu’une infime partie des 121 autos qui seront exposés avant la vente, du 17 au 19 juillet sur le rocher. Ainsi, on trouve une Lamborghini Miura qui appartenait au responsable du style chez Peugeot, une Aston Martin DB5 qui n’a connu qu’un seul propriétaire depuis 1978 et une collection de six anglaises, des Jaguar, Rolls et Bentley, proposées par un collectionneur que la maison de vente présente comme « un gentleman farmer ».

Aussi, Artcurial propose une « collection italienne » composée… de voitures allemandes ! Principalement des Porsche, notamment une 911 2,8L SLR, produite à 49 exemplaires, il n’en existait que deux en noir, dont celle-ci, pilotée par Peter Revson (2 victoires en Formule 1), et une 911 3L RSR parmi les trois qui ont été livrés à Kremer Racing par le constructeur allemand. Elle a participé à plusieurs courses en Allemagne dans les années 70, affiche toujours des stickers d’époque sur sa carrosserie, et est estimée entre 800 000 et 1 000 000 €.

Porsche 911 2,8L SLR, 1973, estimée entre 1 500 000 et 1 800 000 €.
Porsche 911 2,8L SLR, 1973, estimée entre 1 500 000 et 1 800 000 €. Kevin Van Campenhout

Après le succès de la vente La Parisienne de février dernier (18 millions d’euros de recettes), Artcurial Motorcars espère renouveler l’expérience. De Ferrari en Jaguar, de Citroën en Lotus et de BMW en Peugeot, le reste du catalogue de la vente de Monaco est disponible sur le site de la maison de vente aux enchères.


Thématiques associées

The Good Spots Destination Monaco