Borgo Egnazia

Spot : Borgo Egnazia, hôtel paradisio dans les Pouilles

Ce domaine familial niché dans les Pouilles tient autant du petit village de charme que du resort de luxe. Devenu en onze ans le rendez‑vous des amoureux du farniente à l’italienne et de la dolce vita version calme, Borgo Egnazia mêle légèreté, insouciance et art de vivre. Soleil, pasta et élégance… le paradis !

La petite auto attend devant la réception. Une adorable Fiat 600 Jungla, version italienne de la Mini Moke, sortie de l’imagination de Gianni Agnelli en 1964. Celle-ci a gardé sa couleur militaire kaki, mais vient d’être revampée en version « partie de campagne », avec renforts bois et panier pique-nique en osier intégré. Ces derniers mois, la famille Melpignano n’est pas restée bras croisés, mais a cherché de nouvelles idées pour surprendre ses hôtes, telles ces amusantes voitures anciennes made in Italy en versions électriques, ainsi que trois terrains de tennis-padel et une salle de sport extérieure innovante, pour la pratique du fitness en plein air. Le 12 mai dernier, date exacte de son 11e anniversaire, Borgo Egnazia était donc fin prêt à accueillir ses clients.

L’une des trois piscines des lieux.
L’une des trois piscines des lieux. Borgo Egnazia

Borgo Egnazia, un monde à part

Le domaine que cette grande famille italienne a créé, à mi-chemin entre Bari et Brindisi, est un monde à part. Ce n’est pas un village traditionnel, mais presque ; ce n’est pas un hôtel de luxe, c’est mieux. Leur terroir, les Pouilles, est la botte secrète de l’Italie : le soleil s’y lève sur la mer Adriatique et se couche dans les bras de la grande bleue, la Grèce n’est pas loin, les Balkans sont à la porte et, en face, c’est l’Albanie.

Sa gastronomie généreuse, parfumée et familiale s’inspire de toutes ces influences, ses villages sont creusés dans le calcaire, ses villes, truffées de monuments, et sa campagne est l’une des plus bucoliques de la Botte. Enfant du pays et éminent avocat romain, Sergio Melpignano décide, en 1996, de revenir aux sources et de partager l’amour de sa terre en ouvrant sa résidence secondaire, la Masseria San Domenico, à quelques hôtes.

Les villas du Borgo Egnazia, faites de pierres locales et de tuf, sont signées de l’architecte Pino Brescia.
Les villas du Borgo Egnazia, faites de pierres locales et de tuf, sont signées de l’architecte Pino Brescia. Borgo Egnazia

Mais l’esprit « tourisme rural haut de gamme », imaginé par son épouse Marisa, remporte un tel succès qu’il a fallu songer à s’agrandir… Le pharaonique chantier de Borgo Egnazia a mis dix ans pour accoucher d’un domaine de 70 hectares où l’architecte Pino Brescia s’est amusé à façonner, dans une pierre blanche et laiteuse, un authentique village des Pouilles, niché dans une oliveraie.

Au centre, une maison de maître dispersant au fil des longs couloirs ses chambres 5 étoiles ; autour, un entrelac de petites masures ou casetas décorées simples et chic – lin brut, bougeoirs, miroirs, lanternes ; enfin, à l’arrière, 25 imposantes « villas » avec piscines privées, pensées pour les familles et les VIP.

Restaurant La Frasca.
Restaurant La Frasca. Borgo Egnazia

Un choix d’activités de rêve

Dominant l’Adriatique, Borgo Egnazia s’élève comme s’il avait toujours été là, ceinturé de généreux jardins de style oriental, de citronniers et d’une mer d’oliviers centenaires. En cherchant l’une des trois piscines XXL, ou en flânant dans le dédale de ruelles et de piazzettas du domaine, vous pourriez croiser Madonna, les Beckham, ou Richard Branson, discrets habitués, mais là n’est pas le propos.

La question, dans ce lieu hors normes, est de choisir : une cooking class pour apprendre l’art de la pasta ou tester les thermes romains du spa ? Se prélasser au bord d’une piscine ou s’écrouler sur un transat de l’une des deux plages privées de l’hôtel ? S’offrir un parcours sur le 18-trous signé Andy Haggar ou s’échapper pour une dégustation d’huile d’olive dans une ferme voisine ?

Autre dilemme : choisir parmi ces petites autos ludiques pour aller explorer la campagne ou les villes voisines : un van vintage bleu ciel, une Panda cabrio orange, avec une allure à figurer dans un film de Dino Risi, ou encore cette séduisante Fiat 500 cabriolet, modèle Spiaggina ? Au retour, le complexe est plongé, à coup de lanternes et de flambeaux, dans un clair-obscur qui évoque l’Italie d’avant-guerre.

Le charmant parc automobile (électrique) du Borgo Egnazia.
Le charmant parc automobile (électrique) du Borgo Egnazia. Borgo Egnazia

Après l’aperitivo servi sous les lampions, s’offrent les tables du chef étoilé Domingo Schingaro, géant barbu et fils de pêcheur, interprétant avec entrain cette gastronomie simple et savoureuse dont les recettes se sont transmises de génération en génération. Un autre maillon de l’art de vivre minutieusement tricoté par les Melpignano pour restituer dans leur luxueux écrin le charme des Pouilles.

Borgo Egnazia
Savelletri Di Fasano.
Tél. +39 080 225 5000.
borgoegnazia.com


Thématiques associées