DR

Montres : Bell & Ross sort trois modèles inspirés d’Alpine F1

Le partenariat Bell & Ross-Renault se poursuit… chez Alpine ! La maison horlogère franco-suisse présente trois chronographes en édition limitée aux couleurs de l’écurie de Formule 1.

Il n’y a pas que les avions dans la vie. Si Bell & Ross continue de faire honneur à son histoire, liée, depuis sa création en 1994 autour de montres inspirées par des outils de cockpits, à l’aérien, notamment par la signature d’un partenariat avec la Patrouille de France, l’horloger français (mais swiss made), noue aussi des relations profondes avec le monde automobile. Ainsi, depuis 2016, B&R est le partenaire horloger de l’écurie Renault en Formule 1 devenue, depuis 2020, Alpine F1.

Bell & Ross x Alpine, une collab qui coule de source

Un changement de nom et de livrée (et l’arrivée de Fernando Alonso…) qui n’a pas rompu le partenariat entre le groupe automobile et Bell & Ross. Au contraire, l’horloger vient de présenter trois chronographes – un instrument incontournable des montres d’inspiration automobile – dédiés à Alpine. Une collaboration évidente entre une marque automobile née sur les routes alpines et des montres fabriquées dans les Alpes suisses.

Le chronographe le plus « classique » du trio, baptisé BR V3-94 A521 (du nom de la monoplace Alpine en Formule 1), propose un boîtier rond en acier de 43 mm, un cadran noir et des rappels de blanc (chiffres et contours des compteurs) et de bleu (contour du cadran et deux aiguilles), les couleurs du constructeur. Le propriétaire de cette montre, en édition limitée à 500 exemplaires, a le choix entre un bracelet en acier ou en cuir perforé au motif « fibre de carbone ».

Montre BR V3-94 A521, Bell & Ross x Alpine, 3 990 € (4 300 € avec bracelet acier).
Montre BR V3-94 A521, Bell & Ross x Alpine, 3 990 € (4 300 € avec bracelet acier). DR

« Rond dans le carré » et squelette

Moins conformiste, mais plus typique Bell & Ross, la deuxième montre du trio Alpine est une BR-0394 A521, gratifié du fameux « rond dans le carré ». Le cadran est le même que sur la BR V3-94 A521 mais avec la date à 6 heures, un bracelet en caoutchouc ajouré, plus sportif, et une lunette tournante bidirectionnelle (ce n’est pas une plongeuse, donc c’est autorisé !) qui permet de lancer des comptes à rebours. Elle aussi est disponible en édition limitée à 500 exemplaires.

Montre BR 03-94 A521, 5 900 €.
Montre BR 03-94 A521, 5 900 €. DR

Le modèle le plus exclusif de ce triptyque horloger, BR-X1 A521, n’est produit qu’à 50 exemplaires. Le chronographe est équipé d’un boîtier qui mêle titane, céramique et caoutchouc. Ce dernier matériau recouvre les poussoirs en titane (dont l’ergonomie a été pensée pour rappeler les palettes des volants de F1 selon Bell & Ross) et « ceinture la boite pour la protéger des chocs ». Au volant d’une monoplace, ça peut servir ! Surtout, on peut contempler le mécanisme (sauf dans les virages, pour d’évidentes raisons de sécurité …) via le cadran squelette et le fond vitré.

Montre BR-X1 A521, 18 900 €.
Montre BR-X1 A521, 18 900 €. DR

Sur les trois montres, l’aiguille des secondes reprend le logo d’Alpine et on trouve un drapeau français, le même que sur les berlinettes A110, à 6 heures sur les V3-94 et 03-94. Pour Bell & Ross, c’est une collaboration supplémentaire à ajouter à sa longue liste de « références professionnelles ». Côté Alpine, c’est un nouveau partenariat après avoir signé des collab avec MV Agusta et Felipe Pantone, entre autres.


Thématiques associées