Ateliers Jean Nouvel

Architecture : Jean Nouvel remporte le concours pour l'opéra de Shenzhen

Face à Kengo Kuma, BIG et MVRDV, entre autres, le cabinet de l'architecte français Jean Nouvel a séduit le jury avec un bâtiment de verre, de nacre et d'acier tourné vers la mer.

Alors que The Good Life rappelait il y a quelques semaines la difficile conquête du monde par les architectes français, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont, entre temps, remporté le Prix Pritzker, « le Nobel de l’architecture », succédant à Jean Nouvel, dernier lauréat français en 2008. Et ce dernier s’est également illustré sur la scène internationale ce mois-ci en remportant le concours pour la conception et la construction de l’Opera House de Shenzhen.

En « finale », les Ateliers Jean Nouvel ont affronté de grands noms de l’architecture. Kengo Kuma, MVRDV, Bjarke Ingels Group, Snøhetta, tous les starchitectes, ou presque, ont envoyé, sur invitation de la municipalité de Shenzhen, leur proposition pour l’opéra.

Façade sud.
Façade sud. Ateliers Jean Nouvel

Pour l’emporter, Jean Nouvel a vu les choses en grand. Son projet prévoit de couvrir 220 000 m2 de surface dans le nouveau « quartier de la musique » qui longe la promenade du bord de mer de Shenzhen. Il est composé d’une salle d’opéra (2300 sièges), une salle de concert (1800), une salle d’opérette (800) et un théâtre (400). On trouve également un « espace culturel et créatif » de 23 000 m2, un centre dédié à la scénographie de 12 000 m2, des logements prévus pour les artistes sur une surface de 20 000 m2 et des bureaux sur 5000 m2.

Foyer de l’opéra.
Foyer de l’opéra. Ateliers Jean Nouvel

La silhouette est typique des œuvres de Jean Nouvel : des courbes, des surfaces plongeantes et beaucoup de lumière. Avec trois façades tournées vers la mer, l’Opera House de l’architecte français fait la part belle à la grande bleue. C’est surtout vrai dans la grande halle de verre et la façade sud qui semblent flotter au-dessus de l’eau.

Et parce que, selon Jean Nouvel, « la mer est autour de vous, sur vous », l’intérieur aussi est un rappel de l’environnement de l’opéra. Le foyer principal est ainsi couvert en partie de nacre, « un matériau qui semble mouillé quand il est sec » et un clin d’oeil évident au littoral. Son utilisation permet, toujours selon l’architecte français, « de révéler la courbe des balcons et les géométries acoustiques des parois ».

Foyer de l’opéra.
Foyer de l’opéra. Ateliers Jean Nouvel

Aucune date de début de travaux ni de complétion estimée n’ont encore été communiquées mais il faudra certainement attendre la fin de la décennie – il a fallu plus de 8 ans entre le début de concours et l’inauguration de la Philharmonie de Paris, elle aussi dessinée par Jean Nouvel – pour entendre les plus belles voix du monde sur la promenade Shenzhen…