Photo by Tim Evans on Unsplash

Milleis banque, l'ambitieuse
banque privée française

C’est en 2018 que Milleis fait son apparition. La banque privée qui revendique son indépendance et son positionnement résolument différent des autres acteurs français a d’ores et déjà séduit 60 000 familles. Milleis Banque affiche de grandes ambitions et entend offrir « le professionnalisme de la gestion de fortune dès 100 000 euros ».

Connaissez-vous les « appels câlins » ?

Non ? Alors vous n’êtes sans doute pas encore client de Milleis Banque. En France, lors du premier confinement (du 17 mars au 11 mai 2020), les 240 banquiers de l’établissement ont décroché leur téléphone pour s’enquérir du moral de leurs clients. « Nous n’avions absolument rien à leur vendre. Il s’agissait simplement de prendre des nouvelles, de maintenir le lien dans une période troublée », se souvient Nicolas Hubert, directeur général de Milleis.

Rendre la banque privée plus humaine

Une initiative qui fût saluée à la fois par les clients et les collaborateurs. « Pendant le confinement, nous avons pris soin de nos collaborateurs, tout autant que de nos clients », poursuit Nicolas Hubert. De fait, à l’issue du confinement, une très large majorité des 700 salariés de Milleis s’est dite satisfaite de l’accompagnement reçu en interne. Une entreprise où il fait bon travailler. Il faut dire que, depuis sa reprise en 2017 par le fonds d’investissement européen AnaCap (aujourd’hui propriétaire de cinq banques en Europe), l’ex-banque de détail Barclays en France a opéré un changement de cap radical.

Grâce à l’application Milleis Banque les clients peuvent accéder à leur comptes et aux services bancaires partout et à tout moment.
Grâce à l’application Milleis Banque les clients peuvent accéder à leur comptes et aux services bancaires partout et à tout moment.

Médecins de famille : une relation réinventée

Le changement a d’abord eu lieu en interne. La banque s’est lancée dans une vaste refonte de sa stratégie et de son positionnement. Les 240 banquiers privés ainsi que leurs assistants revendiquent aujourd’hui la « culture Milleis ». Cette conception positionne les conseillers bancaires d’abord comme des médecins de famille. Prévenant et à l’écoute, chaque banquier privé accompagne un nombre limité de clients. Les portefeuilles avoisinent 300 particuliers, contre 1 200 ou beaucoup plus en banque traditionnelle.

L’expérience de la banque privée dès 100 000 euros

Des collaborateurs aux petits soins pour des clients qui n’ont pas vraiment l’habitude d’un service premium. Et c’est là que réside le pari de Milleis Banque : s’adresser à une clientèle patrimoniale. En clair, dans une banque privée classique le ticket d’entrée moyen s’établit entre 500 000 euros et 1 million. Pour rejoindre Milleis Banque il suffit de 100 000 euros de dépôts financiers. Grâce à ce positionnement singulier sur le marché français, Milleis Banque capte une frange de la population jusqu’alors mal servie. Les clients ciblés sont d’une part délaissés par les banques privées traditionnelles. D’autre part, les banques de détail universelles ne parviennent pas à leur fournir un accompagnement personnalisé.

Les agences Milleis Banque affichent un style épuré et élégant.
Les agences Milleis Banque affichent un style épuré et élégant.

 

Casser les codes de la banque privée en misant sur l’audace et l’exigence

Milleis s’adresse à une clientèle spécifique : entrepreneurs, cadres supérieurs et grandes familles. La banque a donc dû opérer un travail de fond tant sur l’image de marque que sur l’offre de services. Situées en hyper-centre-ville, la vingtaine d’agences du groupe affiche les codes de la sobriété. La décoration y est épurée, tandis que les couleurs noire et ocre viennent souligner le positionnement haut de gamme et élégant. Et pour ne rien laisser au hasard, le groupe s’est récemment doté d’une signature olfactive. Une fragrance distinctive et exclusive que les clients reconnaissent chaque fois qu’ils poussent la porte d’une agence.

Avec des agences située en hyper-centre-ville, Milleis mise sur la proximité.
Avec des agences située en hyper-centre-ville, Milleis mise sur la proximité.

Une maison qui soutient l’art et la création

S’il est de notoriété publique que les clients des banques privées sont de grands amateurs d’art contemporain, pas question pour Milleis de tomber dans le cliché de la banque mécène d’une exposition ou d’une résidence d’artistes. Le choix de Milleis : afficher directement en agence les œuvres d’un artiste photographe, spécifiquement commandées par le groupe ou encore offrir à ses meilleurs clients un coffret de miel Milleis récolté par les collaborateurs bénévoles sur le toit du siège parisien de la banque. Autant de détails qui attestent de l’esprit Milleis Banque : donner à chacun de ses clients le goût de l’exclusivité. C’est ainsi, par exemple, que tout détenteur d’un compte Milleis est aussi quelque part membre du Club Milleis. Un privilège qui offre la possibilité d’être invité (hors période de crise sanitaire) à des événements autour de thématiques d’investissement.

Séduire toutes les clientèles patrimoniales

Résultat : trois ans après la fin de la banque de détail Barclays en France, Milleis sert 60 000 familles à qui elle propose un service de banque du quotidien et de gestion patrimoniale. Là encore, l’établissement dénote. Contrairement aux autres acteurs de la place, Milleis ne propose pas de produits financiers labellisés maison. « Notre indépendance repose notamment sur notre architecture ouverte. Nous ne proposons pas de produits maison, mais des produits sélectionnés auprès de tiers, tels que JP Morgan ou encore BlackRock. Un client Milleis peut ainsi avoir accès à des produits Lazard, Rothschild ou encore Carmignac, sans changer de maison. Notre méthodologie interne de sélection des fonds nous permet d’afficher des performances très au-delà de la moyenne du marché. C’est ainsi que la notation Morningstar moyenne de notre univers est actuellement de 4,2/5 », précise Nicolas Hubert.

Une banque qui affiche de grandes ambitions et entend offrir “le professionnalisme de la gestion de fortune dès 100 000 euros”.
Une banque qui affiche de grandes ambitions et entend offrir “le professionnalisme de la gestion de fortune dès 100 000 euros”.

La banque privée débute d’ailleurs l’année avec une une actualité plus que chargée. Il y a quelques jours, elle a notamment déployé son système d’information. Un nouveau centre d’affaires vient aussi d’ouvrir rue de Rivoli, à Paris. Enfin, elle déploie de nombreuses campagnes de communication. Et « Ce n’est pas fini ! De notre offre de private equity à notre mandat de gestion ISR, en passant par l’espace Bourse de notre appli, tous nos développements visent à offrir une qualité de service et une expérience optimales pour nos clients », conclut Nicolas Hubert.