DR

Trois-roues : Peugeot Metropolis, le meilleur des deux mondes

Le nouveau Metropolis de la marque au lion se pare de nombreux atouts pour parader dans la jungle urbaine. Savant mélange de style et d’équipements empruntés un coup à l’automobile et un coup aux deux-roues, il a su marier avec finesse toutes les astuces pour se jouer de la mobilité avec classe.

Si les deux entités sont bien distinctes depuis des années – Peugeot Motocycles et Peugeot Automobiles –, il en est un qui se taille la part du lion en s’appropriant le meilleur des deux maisons : le Peugeot Metropolis. Griffé sous la bannière des deux-roues, il n’en utilise pas moins certains codes propres à l’univers des quatre-roues pour se situer entre les deux mondes : celui des trois-roues.

A l’arrière, ce scooter adopte la signature lumineuse des berlines du Lion de Sochaux – les feux à LED à trois griffes –, ainsi que le tableau de bord type tête haute, célèbre dans la 308, avec, notamment, ses compteurs à aiguilles qui tournent chacune dans leur propre sens.

Cette nouvelle génération de Metropolis gagne aussi en agressivité esthétique avec une silhouette plus allégée à l’avant et des lignes saillantes désormais dynamiques. L’aspect général l’oriente vers le haut de gamme avec des matériaux de belle facture et une finition très soignée, renforcée par des jantes noires et des petits drapeaux tricolores rappelant la provenance de la bête.

Equilibré et relativement étroit, le Peugeot Metropolis se déplace avec aisance en ville.
Equilibré et relativement étroit, le Peugeot Metropolis se déplace avec aisance en ville. DR

Peugeot Metropolis, ultraconnecté

Plus encore, le Peugeot Metropolis met en évidence un tournant actuel dans la mobilité avec sa technologie embarquée iConnect, dans sa version Allure. Pour que le pilote puisse accéder à de nombreuses données à tout moment, le scooter est équipé de ce système connecté avec affichage tête haute sur un écran TFT couleur de 5 pouces.

Il dispense, grâce à la connexion avec un smartphone en Bluetooth, un large panel d’informations – appels, SMS… – et, notamment, les indications de navigation du GPS par simple fléchage. Une application vient en renfort sur le GSM pour tout connaître de son engin, depuis son emplacement de stationnement, jusqu’aux niveaux de consommations…

Cette technologie se conjugue à des équipements bien pensés, à l’exemple de la Smartkey empruntée à l’automobile (la clé reste dans la poche), du pare-brise réglable d’un coup de main, de la prise de charge 12V ou USB, en fonction de la version, d’un dossier conducteur ajustable, du frein de parking électrique et, bien sûr, du verrouillage des roues avant à l’arrêt. Sans oublier le coffre avec un accès sous la selle ou depuis l’arrière du scooter, qui permet de loger aisément un casque intégral et un jet.

Le compteur légèrement surélevé s’inspire de la technologie automobile.
Le compteur légèrement surélevé s’inspire de la technologie automobile. DR

Comme son nom l’indique, le Peugeot Metropolis peut se jouer de tous les espaces. En ville, il profite de ses trois roues pour offrir de la stabilité. Toutefois, le surpoids de son train avant ne favorise pas les évolutions à basse vitesse. L’effet de lourdeur ressenti sur les premiers kilomètres incite à la prudence, puis, la pratique aidant, s’estompe lentement. En revanche, son équilibre est un atout entre les files, où le félin se faufile aisément grâce à son gabarit raisonnablement étroit pour un trois-roues.

Un point qui n’empêche pas une bonne protection de son pilote dès que les voies s’élargissent et que la vitesse augmente au rythme du monocylindre énergique. Celui-ci assure des accélérations dynamiques et une vitesse de croisière au-delà du maximum autorisé dans nos contrées. Et en cas de rotation intempestive des gaz sur un revêtement peu adhérent, un contrôle de traction veille au grain, secondé par le freinage avec ABS, à l’attaque certes un peu molle, mais offrant un mordant puissant et des ralentissements efficaces.

Le Metropolis nouvelle génération se révèle performant et sécurisant, avec cette touche de modernité qui le rend fort sympathique en usage quotidien. En somme, du bon, du bien fourni et du beau, surtout dans sa version Allure, qui n’en manque vraiment pas.

Caractéristiques

• Moteur : monocylindre de 400 cm3.
• Puissance : 36 ch.
• Poids : 271 kg.
• Consommation moyenne : 5,5 l/100 km.
• Prix : à partir de 8 999 € pour le modèle Active (9 699 € pour la version Allure).


Thématiques associées