DR

Cyber Supra : un designer transforme une sportive en monstre tout-terrain

Le designer/graphiste taïwanais Ted Li a radicalement musclé la dernière Toyota Supra, lui offrant une carrosserie blindée et un look futuriste.

La Toyota GR Supra, dernière déclinaison de la mythique sportive japonaise, présentée en 2019, a étonné par son design tout en muscles et excroissances, loin des lignes sobres et élégantes des précédentes versions. De leur côté, le Tesla Cybertruck, anguleux, et le Chinois IAT Karlmann King, SUV le plus cher du monde (à partir de 2 millions de dollars), blindé et démesuré (6 tonnes), sont deux autres autos aux looks clivants, mais innovants. Le point commun entre ces trois véhicules ? Ted Li et sa Cyber Supra.

Ted Li est un prodige du design 3D automobile. Il fonde le studio Flat Hat 3D, à Taiwan, en 2018, remporte une médaille de bronze au SEMA de 2019 dans la catégorie « best design in the show » et, en 2020, il ouvre sa boutique de rendus 3D en ligne. S’il s’occupe de transformer virtuellement toutes les voitures de luxe/sportives récentes, il apprécie particulièrement les autos japonaises. Et la dernière de ses créations, Cyber Supra, est une réinterprétation du coupé sportif Toyota… façon relooking extrême !

La Cyber Supra, réinterprétation de la sportive Toyota par Ted Li.
La Cyber Supra, réinterprétation de la sportive Toyota par Ted Li. Flat Hat 3D

Cyber Supra, une nouvelle carrosserie… blindée !

La GR Supra d’origine ne transparait qu’à travers sa grille de calandre, la forme de son capot et son arrière-train. Le reste est infusé aux formes géométriques anguleuses du Cybertruck et reliefs triangulaires du Karlmann King. Du SUV chinois, la Cyber Supra prend également la carrosserie blindée (en cas d’attaque de zombies ?) et les grandes roues pour transformer la petite sportive japonaise en tout-terrain.

La Cyber Supra, réinterprétation de la sportive Toyota par Ted Li.
La Cyber Supra, réinterprétation de la sportive Toyota par Ted Li. Flat Hat 3D

Si on salue Ted Li dans sa tentative de redonner le sourire aux quelques passionnés de la Supra déçus par le design de la version 2019, on ne peut reprocher aux aficionados de regretter l’époque minimaliste de ce coupé sportif, notamment sa quatrième génération, l’A80, reine du drift (et du tuning de mauvais goût) ancrée dans les années 90, arrondie et sans chichi…


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store