DR

Beaux livres de Noël 2020 : Des autos et des hommes

Une sélection de beaux livres consacrés à des autos iconiques à glisser sous le sapin pour ce Noël 2020 un peu spécial...

Encore ! Un livre de plus sur la 911 ! Pour qui, pour quoi ? On peut certes se poser la question. Mais parmi nos livres de Noël 2020, cet opus, préfacé par Wolfgang Porsche lui-même, permet de rencontrer des dingues, des doux dingues, des fans absolus du modèle iconique. A travers le monde, de la Nouvelle-Zélande jusqu’aux Etats-Unis, en passant par l’Autriche ou l’Allemagne – natürlich ! –, on rencontre ces hommes – pas de femme ! – qui sont littéralement tombés amoureux du bolide et parfois d’un modèle en particulier (un Turbo 3.0 de 1977 ou 3.2 Carrera de 1988…). Depuis sa naissance, en 1963, la 911 s’est vendue à plus de 80 000 exemplaires – tous uniques par le regard que porte sur eux leur propriétaire. La preuve avec cette jolie galerie de portraits. 911 by Porsche, Edwin Baaske, Glénat, 160 p., 35 €.

Tous les hommes ont gardé une âme d’enfant ! Circuits 24, trains électriques… modèles réduits de bateaux, d’avions et, bien entendu, de voitures. Qui n’a pas joué à rouler à tombeau ouvert dans une course improvisée et improbable entre une mini-Porsche rouge et une 2 CV verte ? Dinky Toys figure parmi les marques mythiques de jouets, reproduisant de manière hyper fidèle et réaliste les Panhard PL 17, Peugeot 203 ou Simca Aronde… En revenant sur les années d’or, de 1930 à 1960, les auteurs nous font prendre un très bienvenu et émouvant bain de jouvence. Le Grand Livre Dinky Toys. Voitures populaires et familiales, Atlas, 176 p., 40 €.

En France, la duchesse d’Uzès est la première femme à obtenir un permis de conduire en mai 1898, mais aussi la première femme à recevoir une contravention (pour excès de vitesse au bois de Boulogne !) ; aux Emirats arabes unis, les femmes ne peuvent conduire sans avoir besoin de l’aval et de la présence de leur tuteur masculin que depuis à peine deux ans ! Saviez-vous que, entre le milieu des années 70 et le début des années 2010, il y avait plus de femmes conductrices que d’hommes conducteurs ? que le succès de Mercedes-Benz doit autant à Carl Benz qu’à Bertha, sa femme ? que l’essuie-glace a été inventé par une femme ? Bref, il est grand temps de mettre à bas un grand nombre d’idées reçues. C’est ce que fait Serge Bellu ici. Il était temps !

La Véritable Histoire de la femme et l’automobile, Serge Bellu, Glénat, 192 p., 35 €. – Beaux livres de Noël 2020
La Véritable Histoire de la femme et l’automobile, Serge Bellu, Glénat, 192 p., 35 €. – Beaux livres de Noël 2020 DR

Noël 2020, des livres pour passionnés d’autos

Difficile, voire impossible, de rester indifférent au passage d’une Jaguar. Surtout s’il s’agit de la Type E, de la XK8 ou même de la XJ40. Faite de hauts et de bas, de coups de maître mais aussi de quelques fl ops, la marque anglaise a profondément marqué l’imaginaire. Modèles statutaires ou sportifs, transgressifs ou mal-aimés, Jaguar n’a cessé, depuis sa création en 1922 par William Lyons, d’écrire l’histoire automobile britannique, mais pas seulement. Reste à savoir si avec les I-Pace et E-Type Zero, les premiers modèles électriques du constructeur, vont lui permettre de conserver son statut d’icône. Jaguar, le mythe anglais, Zef Enault et Nicolas Heidet, éditions E/P/A, 240 p., 35 €.

Commissaire-priseur de renom, mais aussi pilote et champion de course à ses heures, Hervé Poulain a toujours été persuadé que l’automobile dite de collection méritait d’être élevée au rang des « beaux-arts ». Une conviction, certes un peu singulière, qui s’appuie sur un indéniable goût pour la modernité et une gigantesque culture dite classique. Il a ainsi été à l’origine d’une vente cataclysmique pour le marché de l’art : une Ferrari 335 Sport Scaglietti vendue (le 5 février 2016) 32 M € ! Cet épicurien forcément un peu iconoclaste – il a été jusqu’à demander aux plus grands peintres de son temps, de Calder à Warhol, de « customiser » (le terme n’existait pas à l’époque) des automobiles pour les transformer en pièces uniques – aura vendu pas moins de 109 000 véhicules de collection. Cet ouvrage revenant sur certains des plus beaux spécimens et modèles qu’Hervé Poulain a vendu – d’une Alfa Romeo Touring Berlinetta de 1939 (16 745 000 €) à une Citroën SM Mylord Cabriolet Chapron (548 320 €), en passant par une Bugatti Atalante Coupé (2 903 200 €) – permet de dresser, en creux, le portrait d’un admirable passeur de passion.

L’Art automobile. Hervé Poulain, itinéraire d’un homme accéléré, Patrick Lesueur et Jean-Marc Thévenet, éditions E/P/A, 320 p., 120 €. – Beaux livres de Noël 2020
L’Art automobile. Hervé Poulain, itinéraire d’un homme accéléré, Patrick Lesueur et Jean-Marc Thévenet, éditions E/P/A, 320 p., 120 €. – Beaux livres de Noël 2020 DR

The good concept store A découvrir dans le concept store