v-mati-cheval-blanc-courchevel

Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes 2/5 : Courchevel, Méribel, Val-d'Isère

Posés sur des moquettes de neige, les hôtels des plus belles stations des Alpes font grimper skieurs, milliardaires et fans de wellness du monde entier. Ces refuges perchés sont devenus les Everest du luxe, du service d’exception et du confort cosy. Adresses précieuses à Courchevel, Méribel, Val-d'Isère, Val-Thorens, Les Arcs, Saint-Gervais, Tignes, Serre-Chevalier et Saint-Martin-de-Belleville.

Le Mélézin, Courchevel. Massage shiatsu ou session de yoga ? Festin japonais à la table du chef Keiji Matoba ? Ce n’est pas parce que ce palace alpin offre le rare privilège du ski-in/ski-out qu’il faut se contenter des pistes. Seule adresse française du groupe singapourien Aman Resorts, l’opus alpin met aux services de ses hôtes des majordomes se pliant en quatre pour leur confort dans leur suite ou sur les pistes. Ed Tuttle, l’un des architectes emblématiques de l’enseigne, a signé pour ce bâtiment parmi nos hôtels favoris dans les Alpes, coiffé d’un toit en ardoise, l’un de ses fameux décors chic et épurés. Le format intimiste (31 chambres et suites) garantit aux hôtes une paix absolue. En osmose avec la nature époustouflante, comme le veut la politique de cette famille d’hôtels exclusifs, voici l’un des hôtels de montagne les plus classe de toutes les Alpes.

310, rue de Bellecôte. Tél. +33 (0)4 79 08 01 33. www.aman.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes
310, rue de Bellecôte. Tél. +33 (0)4 79 08 01 33. www.aman.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes DR

Cheval Blanc, Courchevel. Acheté à l’origine par Bernard Arnault, fan inconditionnel de la station, qui souhaitait en faire son chalet personnel, cette maison est devenue le premier opus de la collection hôtelière Cheval Blanc, détenue par le groupe LVMH. Treize ans après son inauguration, cette « pension de famille » ultrachic reste l’une des adresses les plus convoitées de la riche station savoyarde. Labellisé palace, attentif à préserver l’intimité de ses hôtes et à satisfaire tous ses caprices, Cheval Blanc privilégie l’exclusivité et la confidence avec seulement 34 chambres et suites XXL égayées de couleurs fortes par Sybille de Margerie – l’Appartement, qui occupe les deux derniers étages, s’étend sur plus de 650 m². Les hôtes les plus exigeants plongent avec délice dans l’art de vivre à la française, la piscine conçue comme un lagon et la carte du chef Yannick Alléno, seule table triplement étoilée de la station. Rue du Jardin-Alpin. Tél. +33 (0)4 79 00 50 50. www.chevalblanc.com/courchevel

Nos hôtels favoris dans les Alpes : Courchevel

Les Airelles, Courchevel. Un château de contes de fées, posé sur la neige : ce n’est pas un mirage. Dehors, une façade rose, pistache et or, comme chez Sissi ; dedans, un staff vêtu de costumes tyroliens, des canapés onctueux, des chambres et des appartements de princesse. Le plus extravagant des palaces de Courchevel ne recule devant rien. Comme vous laisser le choix entre Rolls et Bentley pour vous cueillir au pied de votre jet, vous offrir une patinoire privée, un festin de Dame Tartine dans la cuisine de la ski-room au retour des pistes et, le soir, un menu signé Pierre Gagnaire. Les meilleurs clients se voient même offrir une paire de skis Dénériaz. Reste à assumer autant de magnificence. Membre des Leading Hotels of the World.

Rue du Jardin-Alpin. Tél. +33 (0)4 79 00 38 38. www.airelles.fr / www.lhw.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes
Rue du Jardin-Alpin. Tél. +33 (0)4 79 00 38 38. www.airelles.fr / www.lhw.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes DR

Manali Lodge, Courchevel. Et pourquoi pas un appartement avec service hôtelier ? Patrick Remme et Morgan Bientz ont associé leur amour des sommets pour faire grandir Alpine Collection, label présent dans 5 stations à travers résidences haut de gamme et restaurants. Au pied des pistes, le Manali offre aux tribus exigeantes 18 suites instagrammables de 90 à 290 m2. Doucement éclairées de bois clair, de teintes grisées et de verts tendres, elles donnent la sensation d’être at home, sans contraintes, chouchouté par un service 5 étoiles. Déchausser, se réfugier au coin du feu, à la piscine ou au spa, déguster les plats concoctés par le chef, voire privatiser le Gaïa pour recevoir des amis… Une « résidence secondaire » chic et sans souci. 234, rue de la Rosière. Tél. +33 (0)4 79 08 07 07. www.manali-lodge.com

L’Armancette, Saint-Gervais. C’était l’ancienne boulangerie du village, elle est devenue membre des Leading Hotels of the World sous l’impulsion d’un amoureux du bourg qui y possède son chalet de famille. Il a créé là un hôtel pas comme les autres, avec un parking insolite décoré par des artistes de street art, des grooms en costume savoyard et bérets, un salon de lecture et une table très gourmande. Les 17 chambres, avec leur salle de bains en marbre vert et leurs jeux de lumière, sont paisibles, l’ancienne boulangerie est devenue salon de thé : un vrai nid pour hédonistes tranquilles.

4088, route de Saint-Nicolas. Tél. +33 (0)4 50 78 66 00. www.armancette.com / www.lhw.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes
4088, route de Saint-Nicolas. Tél. +33 (0)4 50 78 66 00. www.armancette.com / www.lhw.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes DAVID MACHET

Des Arcs à Val-d’Isère

Le Club Med Panorama, Les Arcs. Un village XXL sorti de terre en dix-huit mois, perché à 1 750 m d’altitude au coeur de Paradiski : ce vaisseau monumental abrite 1 067 lits. Déco colorée sans allusion au style montagnard, vues à couper le souffle sur les pics enneigés de la Tarentaise et du Mont-Blanc : on vient ici pour une cure de luminothérapie, un grand bol d’air et la formule all inclusive inventée par la marque au trident. Lâcher les kids aux super GO, se ruer sur les buffets XXL, partager les animations, skier en tribu : les rituels sont là. Pour plus de confort, on choisira l’espace Exclusive Collection, avec ses suites de 70 m² et son calme. Et on ne manquera pas de faire un saut en navette aux Arcs 1600, l’emblématique station conçue par Charlotte Perriand entre 1967 et 1989. Funiculaire Arc-en-ciel. Tél. +33 (0)1 70 82 27 00. www.clubmed.fr

La Bouitte, Saint-Martin-de-Belleville. Connaissez-vous Saint-Marcel ? Un vrai hameau savoyard de chalets au toit de lauzes qui n’a jamais vu un bulldozer. La Bouitte (petite maison, en patois) est un bijou couvert d’étoiles : 5 pour l’hôtel, labellisé Relais & Châteaux, et 3 pour la table, confirmée depuis cinq ans par le Michelin. Vous êtes chez René et Marie-Louise Meilleur. Ils ont proprement bâti le lieu de leurs mains et l’ont décoré du fruit de leur chine : poteries savoyardes, cloches de vache et autres souvenirs de ski. Leur fils Maxime est en cuisine. Du petit déjeuner gargantuesque aux cakes maison à l’heure du spa, en passant par les chaussons en fourrure, tout n’est que douceurs et gentillesse. A 5 minutes des remontées mécaniques de Saint-Martin-de-Belleville, mais dans un calme olympien, une étape confidentielle à la hauteur des stations chic.

Hameau de Saint-Marcel. Tél. +33 (0)4 79 08 96 77. www.la-bouitte.com / www.relaischateaux.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes
Hameau de Saint-Marcel. Tél. +33 (0)4 79 08 96 77. www.la-bouitte.com / www.relaischateaux.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes DR

Mademoiselle, Val-d’Isère. C’était l’une des ouvertures les plus guettées l’an dernier. L’ancien Brussel’s, star vieillissante de la station, mais lovée plein sud au pied de « la face de Bellevarde », a été revu de fond en comble pour donner naissance à cette héritière de la lignée des « Airelles ». Oubliez le style alpin, voici un décor médiéval avec meubles lourds, escaliers majestueux, bois sombres et pierre avalines. Même le spa Guerlain a son « lavoir ». Les 41 chambres, dont 5 appartements, sont traitées dans le même esprit sans être oppressantes pour autant. Un « salon de ski » ultrachic ouvre directement sur le domaine skiable et la salle de cinéma vous attend au retour des pistes. Pour profiter des talents d’Hélène Darroze, l’armure n’est pas obligatoire. Membre des Leading Hotels of the World. Rue des Téléphériques. Tél. +33 (0)4 79 22 22 22. www.airelles.com / www.lhw.com.

Les Barmes de l’Ours, Val-d’Isère. En patois local, les « barmes » désignent les tanières dans lesquelles les ours s’abritent pendant l’hiver. Pas d’autre point commun pour ce chalet cossu de 4 étages, déclinant 4 ambiances. Décor scandinave avec mobilier gustavien et murs en bois lasuré ; chambres inspirées des lodges du Grand-Nord américain, aux allures de refuge pour trappeur élégant ; style chalet d’alpage ou loft contemporain : chaque hôte choisit son ambiance. Les chambres sont immenses, mais les espaces communs distillent un chaleureux sentiment d’intimité avec leurs oeuvres d’art. Le retour des pistes invite à prendre l’un des bouquins disséminés dans les salons, à faire halte au fumoir, à lancer un défi au bowling, ou à se délasser au spa Valmont. Entièrement rénové pour cette saison par l’ébéniste Christophe Mattis, le restaurant mené par le chef étoilé Antoine Gras dispensera les derniers plaisirs de la journée. Membre de Relais & Châteaux.

Montée de Bellevarde. Tél. +33 (0)4 79 41 37 00. www.hotellesbarmes.com / www.relaischateaux.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes
Montée de Bellevarde. Tél. +33 (0)4 79 41 37 00. www.hotellesbarmes.com / www.relaischateaux.com – Nos 50 hôtels préférés dans les Alpes DR

Nos hôtels favoris dans les Alpes : Tignes et Serre-Chevalier

Les Suites de la Maison Bouvier, Tignes. C’est d’abord une histoire de famille et de fourneaux. L’Ursus, étoilé à demeure, du fiston Clément, La Table de Jeanne, de la fille Emma, le Panoramic, tout là-haut sur le glacier de la Grande Motte, sous la gouverne du père… Bref, dans la famille Bouvier, on aime manger. On aime recevoir aussi. Chef cuisinier savoyard, Jean-Michel Bouvier est passé en souplesse de la restauration à l’hôtellerie en rachetant, il y a six ans, ces « Suites du Nevada » que son épouse Catherine a patiemment réaménagées. Les 24 suites mêlent subtilement artisanat local et art contemporain. L’hôtel fourmille de coins de charme, salons, grand bar… où l’on mange, boit, bavarde, se rencontre. Chaque hôte est traditionnellement accueilli avec le rituel gâteau de Savoie servi avec son Opinel : tout un programme… Rue du Val-Claret. Tél. +33 (0)4 79 41 68 30. www.les-suites-du-nevada.com

Le Monêtier, Serre-Chevalier. Ouvrez les yeux en douceur, la vue sur le glacier est imprenable. Bois, béton, laine : votre chambre est minimaliste, mais douillette. Un petit déjeuner montagnard, avec fromages affinés et confitures au chaudron, vous mettra en jambes pour attaquer les pistes. La vallée de la Guisane, le col du Galibier, les massifs des Cerces seront vos terrains de jeux. Au retour, le chef vous aura préparé un aperitivo italien. Au menu du dîner, dévoré autour d’une grande table d’hôtes : produits locaux, plats à partager et viandes braisées en live… Discrètement pilotée par le groupe Les Hôtels Très Particuliers, cette adresse confidentielle cultive l’esprit loft. Convivial et cosy.

376, route de Grenoble. Tél. +33 (0)4 92 55 40 70. www.lemonetier.com
376, route de Grenoble. Tél. +33 (0)4 92 55 40 70. www.lemonetier.com DR

Méribel et Val-Thorens

Le Coucou, Méribel. Au décor : Pierre Yovanovitch. Au bien-être : Tata Harper… Le nouveau chapitre dans l’histoire des Maisons Pariente commence par un name dropping. Comment s’en empêcher ? L’ancien patron de Naf Naf, Patrick Pariente, avait déjà investi, aux côtés de Xavier Niel, dans L’Apogée, à Courchevel. Cette fois, il mise sur l’esprit boutique-hôtel décalé et un design audacieux. L’univers coloré dominé par le vert sapin et le terracotta est parsemé de clins d’oeil fantaisistes et des créations de l’architecte : moquette façon flocons de neige, pieds des fauteuils en forme de pattes d’oiseaux, suspensions aux allures de glaçons… Le restaurant de viande à l’américaine et la table italienne s’éloignent aussi de la fondue savoyarde. Construit à flanc de montagne sur 12 000 m2, Le Coucou sait mettre ses hôtes à l’aise. Une étape pour joyeux anticonventionnels. Membre des Small Luxury Hotels of the World. 464, route du Belvédère, Les Allues. Tél. +33 (0)4 57 58 37 37. www.lecoucoumeribel.com / www.slh.com

Le Refuge de la Traye, Méribel. En bas, la station compte quelques enclaves de luxe, mais là-haut, au coeur du domaine skiable, voici une perle rare. C’est un refuge, un vrai, architecture vernaculaire, technologie et… luxe en plus, grâce à un partenariat noué avec les Airelles de Courchevel. On y vient à pied, à cheval, en voiturette, raquettes ou hélico et on n’en bouge plus, immergé dans un cocon aux prestations inattendues. A quelques minutes à ski des Allues, isolés juste ce qu’il faut pour s’y sentir loin du monde et hors du temps, les 7 chambres et le chalet privatif sont feutrés, éclairés avec douceur et subtilement parfumés par le nez Blaise Mautin. Lit de foin, bain de lait et pas qui crissent dans la neige : le séjour dans ce nid de mélèze est un retour aux sources. Pour les accros du hors-piste. Membre des Small Luxury Hotels of the World.

61, chemin Sainte-Appolonnie, Les Allues. Tél. +33 (0)4 58 24 04 04. www.refugelatraye.com / www.slh.com
61, chemin Sainte-Appolonnie, Les Allues. Tél. +33 (0)4 58 24 04 04. www.refugelatraye.com / www.slh.com DR

Fitz Roy, Val-Thorens. Demandez à Valéry Grégo ce qui a inspiré ses hôtels de montagne et il vous parlera des Incas, au Pérou… Parce que plutôt que de faire du beau, ils cherchaient d’abord à intégrer leurs constructions à l’environnement. Fitz Roy, d’ailleurs, c’est un sommet andin. Cela dit, l’hôtel rénové par Gilles Leborgne est sacrément beau. L’architecte avait un seul cahier des charges : se moquer des modes et des tendances. Il a gainé ce vieil hôtel mythique de pierres brutes et de bois poli, l’a parsemé de pièces de mobilier des XXe et XXIe siècles. Canapé et lumières signés Antonio Citterio, Paola Navone ou Hans Wegner se mélangent aux collections de vieux skis, bobsleighs et piolets montagnards. Les teintes cuivrées et les chaises Adirondack au bord de la piscine du spa Carité ajoutent à l’ambiance feutrée et à l’esprit maison d’amis, même si la situation au coeur de la station offre un accès privilégié aux bars et aux boîtes de nuit de la festive station. Membre des Design Hotels. Place de l’Eglise. Tél. +33 (0)4 79 00 04 78. www.hotelfitzroy.com / www.designhotels.com

Altapura, Val-Thorens. Perché au sommet du nid d’aigle savoyard, cet hôtel – créé par les Sibuet (Les Fermes de Marie, à Megève), il est récemment sorti du groupe hôtelier – est résolument jeune, sportif, high-tech. Une armée de souriants jeunes gens en pull jacquard, les « glisseurs », prend soin des hôtes, évoluant dans une ambiance nordique chic, bois blond, tweed et feutre, douillettes peaux de mouton et paires de vieux skis. Les chambres et suites aux volumes taillés pour les aises des skieurs ressemblent à des niches de trappeurs contemporains, le spa minéral requinque les muscles, le bar est devenu le hot spot de la station et, parmi les 3 restaurants, La Laiterie, avec ses recettes à base de fromages de montagne, attend les affamés pour des orgies de fondues et raclettes. Ambiance feutrée, mais atmosphère festive : l’hôtel le plus cool de « Val-Tho ».

Rue du Bouchet. Tél. +33 (0)4 80 36 80 36. www.altapura.fr
Rue du Bouchet. Tél. +33 (0)4 80 36 80 36. www.altapura.fr DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store