Aevum

Espace : Aevum dévoile Ravn X, un drone lanceur de satellites

La start-up américaine Aevum promet de pouvoir lancer un satellite dans l'espace en quelques mois grâce à Ravn X, son drone réutilisable pensé comme un avion de chasse.

La relative démocratisation des lancements de satellites fait grimper le marché du New Space. Virgin, Space X… Les grands noms et les start-up sont de plus en plus nombreux sur le segment porteur de l’espace. L’une de ces jeunes pousses vient de passer un cap. Aevum, créée dans l’Alabama en 2016 a levé le voile sur son premier appareil : Ravn X. Un drone au look d’avion de chasse, qui pourrait effectuer sa première mission dès 2021.

Aevum à la conquête de l’espace

Le Ravn X est équipé d’un lanceur qui lui permet de transporter une fusée à deux étages et effectuer un lancement rapide sans danger, grâce à l’absence d’équipage. Il pourrait ainsi permettre de placer en orbite des satellites jusqu’à 500 kg.

Aussi, le décollage de ce drone de 25 m de long et 18 m d’envergure ne nécessite pas de piste particulière et le délai très court entre le lancement de la fusée et l’allumage des moteurs permet de calculer sa trajectoire avec plus de précision. Ainsi, un client pourrait voir son satellite dans l’espace en quelques semaines seulement…

Le lanceur est réutilisable après utilisation et quelques menues réparations. Aevum estime que son Ravn X sera opérationnel dès l’année prochaine. Sa première mission fera office de test grandeur nature.

Le Ravn X d’Aevum.
Le Ravn X d’Aevum. Aevum

L’US Air Force comme premier client

Parmi les futurs clients d’Aevum, on compte déjà… l’US Air Force ! La branche aérienne de l’armée américaine a signé un partenariat avec la start-up de l’Alabama en août 2019. Un mois plus tard, Aevum annonçait recevoir 4,9 millions $ du Space and Missile Systems Center, pour le développement d’un programme visant à faciliter le lancements de (petits) missiles depuis l’espace. Un argument de poids pour convaincre de potentiels clients de l’efficacité de son produit. Aevum estime que son travail pour le gouvernement comptera pour 15 % de son activité.

Si sa première mission est un succès, le Ravn X sera fabriqué en plusieurs exemplaires, pour multiplier les lancements. Un second modèle est à l’étude, permettant de transporter de plus grandes charges utiles…


Thématiques associées