100 % Alpes, 100 % ski. Le nouveau numéro de The Good Life sort en kiosque le 3 décembre, pour tout comprendre sur le business du ski, de Saint-Moritz à Gstaad, en passant par Crans-Montana, Megève, Courchevel, Chamonix et Cortina d’Ampezzo.

La montagne, ses pistes, ses hôtels chic, sa neige, ses boîtes de nuit, son Génépi… Après un numéro consacré à la mobilité électrique et un hors-série 100 % horlogerie, The Good Life met le cap sur les Alpes pour un numéro d’hiver consacré au ski, son côté plaisir et lifestyle, et son côté business.

Au sommaire – entre autres – du prochain numéro de The Good Life spécial ski :

  • The Good Mind : A la tête du Club Med depuis quinze ans, Henri Giscard d’Estaing est celui qui aura su redresser l’entreprise à la dérive. Passé sous pavillon chinois, le Club Med a retrouvé la prospérité, en enterrant au passage le mythe des Bronzés. Aujourd’hui, face à la crise du Covid-19 et à une grogne sur certains domaines alpins convoités, le président appréhende la situation avec un optimisme et une capacité de réaction impressionnants. Par Loïc Hecht
  • Maximale City : Dans le Tyrol autrichien, Innsbruck constitue l’une des principales destinations touristiques du pays et s’appréhende comme une ville jeune, dynamique et à gros potentiel économique, avec la montagne au cœur de sa stratégie et de son identité. Ancienne ville olympique, elle se prend aujourd’hui pour la « capitale des Alpes ». Par Sylvie Berkowicz et Ina Chong
  • The Good Boom : Si la fréquentation mondiale des stations reste relativement stable, les marchés matures d’Europe et d’Amérique du Nord sont confrontés à un manque d’innovation et au vieillissement de la clientèle. Un pays émerge comme relais de croissance : la Chine. L’industrie du ski pourrait-elle devenir dépendante ? Enquête The Good Life sur l’industrie du ski par Guillaume Rebière.
  • The Good Profile Business : Restaurant d’altitude à Val-d’Isère, La Folie douce est devenue un repaire de fêtards au pied des pistes, célèbre pour ses après-ski endiablés. Depuis 2009 et l’ouverture de la deuxième Folie douce à Val-Thorens, le groupe étend ses adresses le long des Alpes et compte même un hôtel à Chamonix, ouvert en 2018. Une success-story qui intrigue, tant par sa fulgurance que par sa singularité : rares sont les groupes d’hospitality qui ont réussi à créer une marque aussi forte au pied des pistes. Rencontre avec Artur Reversade, 28 ans, dirigeant de La Folie douce depuis 2011. Par Julien Chassagne.
  • The Good Beds : Nos 50 hôtels préférés à la montagne. Posés sur des moquettes de neige, les hôtels des plus belles stations européennes font grimper skieurs, milliardaires et fans de wellness du monde entier. Ces refuges perchés sont devenus les Everest du luxe, du service d’exception et du confort cosy. Adresses précieuses au coeur de l’or blanc. Par Geneviève Brunet

Il n’y a pas que le ski dans le prochain The Good Life…

A retrouver aussi : la Sport de 1961, dessinée par Zagato, ultime et magnifique évolution des Lancia Appia, les Pays-Bas, une terre d’accueil…fiscale, un portrait de l’architecte Dominique Desimpel et nos listes de Good Gifts au Père Noël.

Après le ski… le Whisky !

The Good Life N°46 consacre un épais dossier au whiskies du monde entier, avec un focus sur les bouteilles hors d’âge, les distilleries israéliennes, une visite de la distillerie Warenghem en Bretagne et notre sélection de meilleures nouveautés.

Aussi, plusieurs pages mettront en lumière le champagne. Au menu, les meilleurs vins bios et millésimes, un portrait d’Alice Tétienne de la maison Henriot et les relations en maisons de champagne et art.

The Good Life N°46, spécial ski, en kiosque et sur The Good Concept Store le 3 décembre.
The Good Life N°46, spécial ski, en kiosque et sur The Good Concept Store le 3 décembre. DR