Instagram Asiko
The Good Playlists

The Good Playlist : les sons de l’instazine Asiko

Instazine et label indépendant italienne, Asiko a concocté une playlist aux sonorités jazz, smooth hip-hop, reggae, soul & afrobeat. Sélection envoutante pour vous accompagner dans un voyage en pleine nuit au long d’une autoroute qui relie temps, cultures et continents différents…

Asiko est un projet italien de diffusion culturelle qui mise sur la musique noire et les expressions culturelles et sociales qu’y lui sont liées. Jazz, afrobeat, électro, hip-hop, soul, reggae… plusieurs styles s’entremêlent. Asiko collabore avec artistes émergents et d’autres plus affirmés en créant entre eux des connections marquantes. La preuve ? Produit par le label Asiko Sounds, Anda / Okikuba, signé par le DJ romain Lorenzo_BITW et l’Ougandais Swordman Kitala construit un dialogue à la fois musical et culturel entre Italie et Uganda.

À l’origine d’Asiko, deux amis, Giulio Pecci et Ivan Specchio. Journaliste spécialisé en musique, à la tête du festival indépendant Quadraro in Jazz à Rome, et DJ (Chourmo est son alias), Giulio n’oublie pas de jouer la guitare de temps en temps. En s’appuyant sur un passé de scénariste puis tombé dans le vortex du milieu audiovisuel, jonglant entre régie, design graphique, illustration et animation, Ivan de son côté, aime se plonger dans les lectures d’urbanisme, d’architecture et des magazines qu’il collectionne religieusement.

Ce sont cette approche polyédrique et cette envie d’explorer une thématique par différents supports qu’ils partagent. Il y a en plus un amour inconditionné pour la musique et l’impact artistique, social et politique qu’elle porte en elle. « Nous nous sommes aperçus qu’il manquait une volonté d’approfondir les expressions musicales liées au concept abstrait de black culture. Nous essayons d’imaginer ce qu’on aurait aimé lire, écouter, voir en tant que passionnés de cultures noires mais que, jusqu’à présent, nous n’avons pas réussi à repérer. », affirment les deux fondateurs.

Asiko aspire ainsi à devenir une référence pour étudier et diffuser ces cultures qui, notamment en Italie, n’ont pas encore bénéficié de l’attention qu’elles méritent. Dans le futur leur souhait serait ainsi de lancer un magazine online avec des contenus divers signés par écrivains, journalistes et personnalités qui s’apparentent au valeurs Asiko.

Cette semaine, Asiko a sélectionné pour The Good Life 29 tracks aux sonorités engagées, à découvrir l’une après l’autre. C’est une playlist imaginée pour vous accompagner « dans un voyage en pleine nuit aux phares allumés au long d’une autoroute qui relie temps, cultures et continents différents », nous confie Giulio. Comme dans tout road trip qui se respecte, on s’amuse avec le funky tropical de Souleance (Manana) et l’inoubliable dancehall reggae de Buju Banton (Comme Inna The Dance), avant de redescendre avec Highway 46 de Kiefer, puis planer sur Sindrome, du smooth hip-hop à l’italienne par Venerus.

Asiko suggère aussi l’écoute de l’intéressant jazz contemporain des Italiens Sinnerman, et de se lâcher sur les vibrations plus hip-hop de Pa Salieu, jeune Anglais aux origines gambiennes qui se fait une place dans la scène UK. Pour terminer, les mélodies enchanteresses du poète camerounais Francis Bebey (Sanza Nocturne), suivies par le sax de Nubya Garcia qui nous prévient : The Message Continues… Alors, on attend avec impatience le projet radiophonique qu’Asiko prépare pour début 2021…

La playlist d’Asiko pour The Good Life :


Suivez The Good Life sur Spotify pour retrouver toutes nos playlists : @thegoodlifemagazine


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store