DR
100 % voitures électriques

Voitures électriques : Icônes sous haute tension

Alors qu’on se dirige vers une route 100 % électrique, comment les constructeurs s’y prennent-ils pour faire passer aux watts leurs modèles les plus iconiques ?

Qu’elle le veuille ou non, l’industrie automobile doit prendre le virage de l’électrique. Le secteur peut bien rechigner, certains consommateurs peuvent encore traîner des pieds, nos dirigeants et édiles ont décidé d’imposer cette énergie à grands coups de restrictions et de bonus. Ainsi, en 2040, la vente de voitures thermiques sera tout bonnement interdite en France. Mieux (ou pire ?), le diesel sera privé de Paris dès 2024 et l’essence en 2030… Demain ! Et la France est loin d’être une exception. Le Danemark et les Pays-Bas ont fixé à 2030, l’arrêt du thermique. La Norvège va même plus vite, avec une fin prévue pour 2025… Sauf retournement inattendu, l’électrique semble avoir gagné la partie. Pour le secteur automobile, pas le choix, il faut vite passer aux watts, au risque de finir à la casse.

Fiat a levé le voile sur sa nouvelle petite citadine iconique et cette troisième génération de la Fiat 500 est 100 % électrique.
Fiat a levé le voile sur sa nouvelle petite citadine iconique et cette troisième génération de la Fiat 500 est 100 % électrique. DR

Les icones de la route aussi…

Et certains constructeurs, plus chanceux, peuvent s’appuyer sur un modèle à succès à la carrière à rallonge. Ces icônes de la route, qu’elles se nomment Ford Mustang, Mercedes Classe G, Land Rover Defender, Mini, Jeep Wrangler ou encore Fiat 500, font office de locomotives. Elles soutiennent image et ventes de leur marque. Il s’agit de les dorloter. Leur statut n’empêche pas ces mythes sur roues de devoir elles-aussi passer à l’électricité.

Ces icônes doivent faire leur mue. Quelques-unes sont déjà passé au jus, la Volkswagen Golf notamment, proposée en variante E depuis 2014. Mais le gros des troupes débarque en ce moment. Fiat 500, Ford Mustang ou encore VW Combi font leur transition. Et bien d’autres vedettes sont en approche : Land Rover Defender, Ford F150 pick-up, Mercedes Classe G, Jeep Wrangler… Pour les constructeurs, pas question de se tromper ! Sans recette miracle, ils s’engagent donc vers l’électrique mais en ordre dispersé.

Jeep Wrangler 4xe.
Jeep Wrangler 4xe. DR

Les voitures néo-rétro dominent

Ils sont nombreux à choisir le style néo-rétro. Le nouveau modèle évoque la silhouette de l’icône sur pneus maison, mais il est (très) sérieusement revampé. La sensation de filiation est renforcée par de nombreux clins d’œil design. Ainsi, le nouveau Land Rover Defender, dont la version électrique est attendue pour bientôt, conserve les phares ronds, la calandre verticale de son ancêtre née en 1948 et même les fenestrons de toit vitrés des séries des années 70.

De son côté, Morgan choisit de conserver son style historique. Rien d’étonnant de la part du vénérable constructeur anglais, chantre de la tradition et de la continuité. Ses deux prototypes électriques, lancés en 2012 et 2017, sont issus des Plus 8 et 3-Wheelers maison. Seule la prise permettant le branchement pour la recharge des batteries trahit le passage à l’ère moderne. Leur ligne provient directement des années 30. Mais la fabrication en petite série de la dernière citée, dans un premier temps repoussée, a finalement été abandonnée, et c’est bien dommage.

Mustang Mach-E.
Mustang Mach-E. DR

Nouvelle base ou électrification ?

Côté technique, les constructeurs, pour d’évidentes raisons de coûts, ont longtemps privilégié l’électrification de voitures thermiques. Les adaptations s’apparentaient souvent à de vulgaires bidouillages. Les batteries, notamment, étaient casées un peu en vrac là où il restait de la place. Elles squattaient souvent une partie du coffre, ou sous la banquette arrière… Pas très efficace. Période révolue semble-t-il.

La plupart des mythes roulants récemment passés à l’électrique bénéficient de plateformes modernes optimisées et surtout spécifiquement imaginées pour l’électricité. Les batteries sont désormais installées sous le plancher. Ce qui permet d’abaisser le centre de gravité, d’obtenir une meilleure répartition des masses et, par ricochet, un meilleur comportement routier. Le VW ID. Buzz, dérivé moderne du fameux Combi, s’appuie sur la nouvelle base modulaire électrique du groupe. Dénommée MEB, elle doit servir de base aux futurs modèles zéro émission maison.

Volkswagen électrifie, avec l’aide du garage eClassics, son mythique combi T1.
Volkswagen électrifie, avec l’aide du garage eClassics, son mythique combi T1. DR

La petite Fiat 500 électrique, qui ressemble comme une jumelle à la 500 thermique actuelle, étrenne la première plate-forme 100 % électrique élaborée par le constructeur transalpin. Au final, une bonne part des voitures mythiques qui passent à l’électrique optent pour une sorte de patrimoine de façade. La partie visible (carrosserie) rappelle l’icône, mais la technique s’en détache franchement. Les constructeurs, qui jouent gros, préservent les apparences. Ils n’ont pas envie de tuer leur poule aux œufs d’or.


La 911 fait de la résistance

Porsche : la nouvelle 911 en Targa, c'est forcément une bonne nouvelle !

C’est peut-être la voiture de sport la plus emblématique de toutes. Au fil des ans, la 911 s’est construit une image en béton armée à grands coups, notamment, d’engagements en compétition. Née en 1964, la sportive allemande continue à très bien se vendre.

Elle demeure fidèle au modèle initial, à sa ligne générale comme à son improbable architecture à moteur en porte-à-faux arrière. Dans le même temps, elle se modernise sans cesse. Alors, bientôt une 911 électrique ? Pour l’instant, rien de ce genre n’est prévu.

A Stuttgart, on estime en effet que le moteur flat-six est indissociable de la sportive allemande. « Porsche va devenir plus électrique, mais pas la 911, qui sera la dernière de la marque à passer au zéro émission. Elle doit conserver son 6-cylindres à plat, le plus longtemps possible », assure la direction.

Si une 911 électrique devait voir le jour, ça serait après 2030. Pour l’heure, c’est une hybride qui est en préparation.

The good concept store A découvrir dans le concept store