Dernières sorties, jazz, mélodies tropicales, folk et électro. The Good Life a sélectionné 50 chansons pour réchauffer les prochaines soirées d’automne, à écouter depuis chez soi.

Après plusieurs périples musicaux en Amérique Latine, c’est le moment de rester chez nous. Au calme, en lisant un bon magazine, ou en recevant une (petite) poignée d’amis autour d’un verre de whisky (pas plus, au risque de rentrer chez soi à 21h01). Quelle que soit l’option choisie, The Good Life a pensé à la bande originale de ce qui reste de cet automne sous le signe du couvre-feu : un mélange assorti de 50 chansons. Quelques nouveautés, du jazz, du rock et un soupçon de mélodies tropicales qui font l’effet d’un bon feu de cheminée.

On attaque doucement, avec Shadow Boxing de El Michels Affair, souvent une bonne option en début de soirée. Du jazz, toujours, avec les sortilèges d’amour du Curtis Fuller Quintet et quelques dernières sorties, comme Santa Baby de Vulfpeck, Blue World de Mac Miller. De sont côté, Kurt Vile revient sur le devant de la scène avec Speed, Sound, Lonely KV, un EP duquel nous avons retenu How Lucky, enregistré à Nashville en décembre 2019 avec John Prine, avant sa triste disparition en avril dernier.

Balade dans Paris, sans souci du couvre-feu

Puis, c’est le moment d’une balade dans Paris – sans attestation – avec Ben Harper qui vient tout juste de sortir Winter is For Lovers, son premier projet entièrement instrumental où chaque chanson est consacrée à une destination différente qui s’achève sur un titre consacré à la capitale. On passe au crible nos quartiers favoris de la Ville lumière : Django Reinhardt et le cornettiste américain Rex Stewart nous font revivre une soirée feutrée dans un café à Montmartre des années 30…

Puis Pigalle, chanté par Pigalle, garde son allure rock à la française. Du côté de la Rive gauche, alors que Ainda Dúo reprend le Ménilmontant de Charles Trenet, Henri Salvador, lui, chante Saint-Germain-des-Prés et Montparnasse prend des airs électro avec Floating Points. Dernier détour à Boulogne-Billancourt, avec les Sages Poètes de la Rue, et Noble Cause, l’un des Trésors enfouis de ce groupe parmi les plus influents du rap français des années 90.

Au Brésil, Ornella Vanoni, Toquinho et Vinícius de Moraes nous bercent de leur folie (La Voglia, la pazzia) et Tim Maia chantera son bon sens Bom-Senso. En Italie ce seront Lucio Dalla et Paolo Conte à votre service.

Enfin, il faudra penser à rentrer à la maison, ou bien d’y rester… sur les notes séduisantes de Homeshake, vous serez Home at Last.

La playlist du couvre-feu par The Good Life :


Suivez The Good Life sur Spotify pour retrouver toutes nos playlists : @thegoodlifemagazine


The good concept store A découvrir dans le concept store